CCE du 1er octobre 2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Pour rappel, ce CCE était la suite du CCE du 16 septembre qui n'avait pas épuisé son ordre du jour.

 

Dans les faits, cette nouvelle réunion n'aura pu aborder qu'un seul point : l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic (EID).

 

Le point a commencé par une lecture du document par Monsieur Lucas. Cette lecture faisait référence à des documents datant parfois de juillet, parfois de janvier ou bien de septembre : difficile à suivre !

 

Une série d'intervention des organisations syndicales est intervenue pour à la fois poser des questions mais aussi alerter la direction sur les nombreuses questions. Sur l'ensemble des interventions, nous pouvons retenir :

  • L'employeur ne doit pas seulement dire que tout ira bien : il doit le prouver !
  • C'est quoi un métier de base ?
  • Quelle plus-value pour le demandeur d'emploi ?
  • Comment traiter la recherche d'emploi sans info sur son indemnisation ?
  • Formation et tutorat ?
  • Des entretiens de 50 minutes pour faire ce qui se faisait en 2 fois 30 minutes (au moins) !
  • Reconnaissance de la montée en compétences des agents ?
  • ...

La CFE-CGC métiers de l'emploi, en complément des interventions des autres organisations syndicales a tenu à ajouter :

  • sa crainte face à ce qui ressemble à une classification déguisée avant l'heure !
  • qu'elle alerte le Directeur Général sur les 3 régions qui vont débuter l'EID. Nos collègues de ces régions (notamment le management intermédiaire (le premier à découvrir le projet) et avant tout considération sur le fond de l'EID) nous alertent sur le fait que comme toutes les régions, la charge de travail est à un niveau déjà critique et que le réseau ne va pas pouvoir supporter l'arrivée de l'EID. Cela aura un impact grave sur la délivrance des services, sur les conditions de travail des agents ainsi que du management de proximité et intermédiaire qui devra gérer l'ingérable.
  • qu'elle est inquiète pour les agents si les demandeurs d'emploi n'ont pas une réponse sur ce qui compte en premier après la perte d'un emploi : l'argent.
  • Que le volet retour sur expérience et correction n'est pas si évident que cela dans le dossier.
  • Que nous n'avons pas suffisament pu voir un réel volet "impact sur les conditions de travail", cheval de bataille de la CFE-CGC depuis longtemps

Réponse du Directeur Général, Monsieur Charpy :

  • Il précise qu'avant tout déploiement il y aura consultation préalable du CCE. L'intérêt est de prendre en compte les remarques et ajuster les points.
  • Il ne valide aucune expérimentation sauvage. Il sait par contre que quelques agents sont complètement formés aux 2 métiers, mais cela reste exceptionnel et il ne s'agit pas d'expérimentation.
  • Il est contre ce qui a été fait dans certains bassins d'emploi.
  • Pour le moment, on en reste à l'IDE et au PPAE fait par 2 personnes différentes, ou très exceptionnellement, dans les conditions ci-dessus, par 1 personne.
  • Il considère que l'on peut mener les travaux en CCE et en CPNF en parallèle.
  • Nouveau métier ou acte métier ? Pour Mr Charpy il s'agit d'un acte métier ! Il ajoute qu'il est vrai que par rapport au PPAE c'est une évolution avec un acte métier différent. Il y a un socle commun pour toutes les questions posées à l'accueil/coordination et il y a des expertises et des métiers spécifiques (intermédiation et placement).
  • Les négociations sur la classification débuteront début 2011
  • Certains feront les 2 métiers, ce qui fera l'objet d'une reconnaissance particulière...
  • Il n'est pas choqué que l'on fasse une cartographie des compétences même si il veut vérifier comment cela s'est fait. Ne veut pas se retrouver dans la situation passée par rapport au traitement des dossiers indemnisation et veut savoir où sont les compétences.
  • Engagement dans l'EID : engagement de la liquidation du dossier sous 5 jours.
  • Il veut simplifier l'accès des Demandeurs d'Emploi aux services.
  • Il fait bien la distinction entre tutorat (accompagnement spécifique suite à une action de formation) et référent (qui par son expertise, soutient ses collègues au quotidien).
  • Il n'est pas pour la disparition des agents dans les Pôle Appui,  mais il peut y avoir des évolutions. Il existe 2 schémas : l'appui en équipe spécifique ou l'appui dans les équipes de production.
  • RPS : l'accord n'étant pas valide, il n'est pas mis en oeuvre. Le plan d'action de la Direction Général va être diffusé dans les prochains jours. Il réaffirmera les identités professionnelles.
  • Expertise en région centre : la région a fait appel du premier jugement (favorable au CHSCT). Attend de voir si le jugement en appel confirme ou informe et respectera ce jugement.
  • Entretien : 50 minutes. Pour lui il s'agit d'une moyenne
  • Planification à la demie-journée. Juge préférable la planification à la demie-journée qu'à la journée (donc préfère que l'EID ne soit pas sur la journée entière).
  • A donné des instructions pour qu'il n'y ait pas de radiation suite à une non réponse à un entretien téléphonique après seulement 1 appel.

 

La suite (et fin ?) sur l'EID aura lieu le 7 octobre, date du prochain CCE. Voici son ordre du jour :

  1. Approbation des PV des 16 juin et 22 juin 2010
  2. Désignation d'un cabinet d'expert comptable pour l'examen des comptes 2009 et prévisionnels 2010 dans le cadre des articles L 2325-35, L2323-8 et L 2323-10 du code du travail.
  3. Consultation du sur le projet EID
  4. Information en vue d'une consultation sur le projet d'unification de l'audit interne de Pôle Emploi
  5. Point sur les effectifs de Pôle Emploi
  6. Consultation sur le rattachement des Directeurs de CRDC, des Conseiller Interrégionaux à l'intégration et des conseillers carrière
  7. Poursuite de l'information sur Neptune en vue d'une consultation ultérieure *
  8. Calendrier des réunions extraordinaires et ordinaire du CCE

* La consultation mentionnée au point 7  de l'ordre du jour a été demandée unilatéralement par le secrétaire, le président ne s'associant pas à cette demande de consultation.

 

 

Publié dans CCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :