Présentation

  • : CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • : Facile d'accès, ouvert à tous, ce blog est fait par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, pour vous informer au quotidien, de ce qui se passe dans Pôle Emploi.
  • Contact

Adhérer

Rejoignez-nous en 1 clic !

 

Bulletin d'adhésion
Mandat de prélèvement SEPA
Les statuts du syndicat

Suivez-nous sur...

Page Twitter de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  
Page facebook de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi

 

Votre région

Cliquez sur la carte 

France DOM 200 bleu 4Vous souhaitez prendre contact avec un de nos élus ou représentants dans votre région, envoyez-nous un mail à :
syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

Calendrier

Calendrier social 2017 (màj 19/09/2017)

septembre 2017 
CCE extraordinairelundi 4 septembre 2017
CCE extraordinairemardi 5 septembre 2017
CCE extraordinairemercredi 6 septembre 2017
CPNFjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 14 septembre 2017
DSC Politique Déplacement OSvendredi 15 septembre 2017
CPNCvendredi 15 septembre 2017
CCE ordinairemardi 19 septembre 2017
CRATvendredi 22 septembre 2017
CCEvendredi 22 septembre 2017
CPNCvendredi 22 septembre 2017
Multilatérale Baromètre Socialmercredi 27 septembre 2017
DSC Politique Déplacement Régionsmercredi 27 septembre 2017
CPNFmercredi 27 septembre 2017
NAOjeudi 28 septembre 2017
CPNN Classificationvendredi 29 septembre 2017
CPNCvendredi 29 septembre 2017
octobre 2017 
CCE – Règlement Intérieurmardi 3 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 5 octobre 2017
CPNCvendredi 6 octobre 2017
CPNFmercredi 11 octobre 2017
CPNFjeudi 12 octobre 2017
CPNN Classificationvendredi 13 octobre 2017
CPNCvendredi 13 octobre 2017
CPNN Classificationmardi 17 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 19 octobre 2017
DSCvendredi 20 octobre 2017
CPNCvendredi 20 octobre 2017
CCE ordinairelundi 23 octobre 2017
novembre 2017 
CPNCvendredi 3 novembre 2017
CPNS Handicapmardi 7 novembre 2017
CPNFmercredi 8 novembre 2017
CPNFjeudi 9 novembre 2017
CPN 5vendredi 10 novembre 2017
CPNCvendredi 10 novembre 2017
CPNS Accord GPECmardi 14 novembre 2017
CPNFmercredi 15 novembre 2017
CPNFjeudi 16 novembre 2017
CPNC PV/Suivi des avisjeudi 16 novembre 2017
CPNCvendredi 17 novembre 2017
DSCmercredi 22 novembre 2017
CCE Ordinairejeudi 23 novembre 2017
CPNCvendredi 24 novembre 2017
CPNN Séniorsmardi 28 novembre 2017
Groupe de travail retraitemardi 28 novembre 2017
Groupe de travail prévoyancemercredi 29 novembre 2017
décembre 2017 
CPNCvendredi 1 décembre 2017
Commission Suivi MM/Mutexmardi 5 décembre 2017
CPNN Séniorsmercredi 6 décembre 2017
CPNS Egalité Projeudi 7 décembre 2017
CRATvendredi 8 décembre 2017
CPNCvendredi 8 décembre 2017
CPPSS mardi 12 décembre 2017
CPNFmercredi 13 décembre 2017
CPNFjeudi 14 décembre 2017
DSCvendredi 15 décembre 2017
CPNCvendredi 15 décembre 2017
Calendrier Socialmardi 19 décembre 2017
CCE ordinairemercredi 20 décembre 2017

Adresse postale

CFE-CGC Métiers de l'Emploi
38 rue des frères Flavien
75020 Paris

Élections 2016-17

8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 13:35

Pour rappel de l'ordre du jour du CCE, voir cet article.

 

Dans la pratique, nous n'avons pu aborder que les 3 premiers points (validation de procès verbaux, expertise pour examen des comptes 2009 et prévisionnel 2010 et l'EID).

 

Concernant l'expertise, notre préoccupation principale concerne 2011 (budget à priori en baisse...). Le Directeur Général nous a répondu que l'expert qui sera désigné pourra poser des questions sur 2011 et recevra des réponses de Pôle Emploi.

 

Nous en arrivons à l'EID (Entretien d'Inscription et de Diagnostic). Si le Directeur Général comptait pouvoir consulter le CCE lors de cette réunion, cela n'a pas été possible en grande partie à cause de l'absence de réponses à des questions posées à la fois par écrit mais aussi au cours des dernières réunions du CCE.

 

Comme d'autres, la CFE-CGC métiers de l'emploi c'est fortement étonnée de ne pas retrouver ses questions posées lors du CCE du 1er octobre. Plus tard, nous obtenons en séance un nouveau document, plus complet mais fortement imparfait.

 

Ensuite nous avons eu droit à une présentation par Monsieur Lucas du document "questions/réponses". Compte tenu du fait que le document venait juste de nous être remis et du fait que Monsieur Lucas semblait tenter de battre des records de vitesse, il nous a été difficile, comme tout le monde, de suivre en détail et de comprendre toutes les réponses.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi a demandé à nouveau:

·      Si un bilan des 3 premières régions sera fait avant déploiement global et comment seront prises en compte les modifications nécessaires ?

·      S'il ne s'agissait pas d'une classification avant l'heure alors que les travaux sur ce thème n'ont toujours pas commencés ?

·      Que le dossier comprenne un véritable volet "Conditions de Travail". Les réponses actuelles ne répondent absolument pas à la question ! Il ne s'agit pas d'une étude d'impact

 

Voici les réponses du Directeur Général à l'ensemble des questions posées :

·      Il n'y a pas d'entretien physique pour les réinscriptions de moins de 6 mois donc il n'y en aura pas non plus avec l'EID.

·      Rythme de déploiement en région : ce sera le choix des régions.

·      Il n'exclue pas vers la fin décembre, une information sur comment c'est passé le déploiement dans les 3 régions. Ne veut pas attendre avant de déployer dans la foulée des 3 premières régions.

·      Champagne-Ardenne, choix de Chaumont : il y a plus de poly-compétences ici qu'ailleurs.

·      Les 4 à 5 questions de base, sont pour le socle, ce qui ne veut pas dire du tout que les 2 métiers sont simples.

·      Convention tripartite : ce n'est pas un dogme il le confirme. 1 agent pour 60 demandeurs, ce n'est pas tenu sauf CRP/CTP.

·      Mise en place trop rapide ? il ne sait pas ce que l'on peut appeler « trop rapide ».

·      Achèvement du déploiement : parle de juillet 2011 (convention tripartite date de l'automne 2008). "Oui il faut accompagner le déploiement".

·      Pas assez de bureaux/postes de travail : il ne voit pas en quoi l'EID va changer la question des bureaux.

·      CRP/CVE/CTP et formation EID : on n'est jamais affecté à vie à des plateformes et dispositif. Il faut prévoir un jour ou l'autre qu'un agent souhaite un jour rejoindre une agence faisant de l'EID. IL n'y a pas de sens de les mettre dans les premières formations s'ils ne pratiquent pas ensuite. Il faut reformuler la réponse dans le dossier pour tenir compte de ce point là.

·      Responsables d'équipe Pro. Oui à son sens ils peuvent être tuteur et dirait en plus que si le tuteur n'est pas le responsable il faut pouvoir avoir un débriefing avec le responsable hiérarchique. Il faut une formation aux principes généraux des métiers au REP. En revanche le REP n'est pas l'expert.

·      Pourquoi des formations sur la complétude des dossiers ? Il ne sait pas répondre à la question, mais pour l'accueil il ne trouve pas cela absurde.

·      Durée des entretiens : les 50 minutes c'est une moyenne. Dit que pour le SMP aussi c'est calibré en moyenne. Si des élus demandent un découpage des temps de l'entretien. Ce n'est pas aussi simple que cela.

·      Surbooking : la bonne solution, au moins dans les premiers mois serait que l'on ne fasse pas de surbooking.

·      ARC et Accueil coordination : comme aujourd'hui, les agents de l'une ou l'autre des filières

·      Question de la responsabilité en cas d'erreur de traitement. Il y a toujours des erreurs. Est-ce que l'on sanctionne les erreurs ? Ne crois pas qu'aujourd'hui une erreur involontaire soit sanctionnée. Ce n'est pas spécifique à l'EID. Il faut un dispositif de contrôle interne pour éviter queles erreurs persistent.

·      EID : impact sur durée entre pré-inscription et inscription ? Il ne voit pas vraiment pourquoi techniquement cela changerait.

·      Pense qu'il faut garder la capacité en agence de pouvoir répondre aux  questions d'urgence. Avoir un agent joker en capacité de prendre le relais lui paraît une bonne solution.

·      EID doit être un entretien de diagnostic, pas un entretien administratif.

·      Présentation de l'offre de service : prévu pour un prochain CCE.

·      Faut-il attendre d’autres notes sur la simplification ? "Nous avons souhaité uniformiser les conditions d'indemnisation. Ce ne seront pas des notes de simplification mas d'uniformisation."

·      Lien Aude/RDVA : dans le cadre d’Aude 2010, la prise de Rdv sera plus fluide et enchaînée. Cela sera une suite "sans couture".

·      Est conscient que les réunions ont diminué et parfois ont été supprimées.

·      Formation et tutorat : sur les 3 premières régions, travail avec les tuteurs déjà formés, pour les autres régions on va recenser les tuteurs et augmenter les tuteurs formés.

·      Organisation des agences avec l'EID est tout à fait précise. 2 actes successifs remplacés par un acte unique. Cela n'impacte pas le reste de l'organisation de l'agence.

·      Organisation du travail : il considère que même si c'est un changement, il n'y a pas un changement massif.

·      Nouveau métier ? Non nouvelle activité

·      Etude d'impact avant déploiement ? "Qu'est ce que cela signifie en terme d'activité dans l'établissement de demain. Si on prend la situation des mois passés, on constate que l'on est en janvier à 15.000 par jour, ensuite entre 10.000 et 11.000. Petite étude d'impact sur la base de 4 EID à la demi-journée. EID, 30% de l'activité d'un agent. Sur la base d'un taux opérationnalité 65% cela voudrait dire qu'il faudrait 9.500 agents mobilisés en janvier chaque jour.
Potentiel d'agents susceptibles de faire de l'EID ? Nous avons aujourd'hui 19.930 agent qui ont un portefeuille. En gros on peut estimer que les agents pouvant faire de l'EID c'est 20.000 personnes environ. Rapporte son chiffre de 20.000 par rapport à 9500 personnes.
Si tout le monde était affecté à l'EID cela ferait très peu cela ferait 1,5 jours par semaine."

·      « Il n'y a pas d'impact majeur de terme d'organisation du travail. »

·      Archivage : a demandé à la QMR un travail sur l'archivage

·      "Il n'y a pas d'instructions pour ne pas demander de pièces complémentaires".

·      Composition des groupes de travail locaux, composé des ELD. Pourquoi pas des agents qui sont au contact ? Il trouve la proposition intéressante et va la reprendre.

·      Les annexes : cela restera des agents experts spécialisés.

·      Salariés appelé à faire de l'EID : tous les agents de l'intermédiation. Ceux de l'indemnisation, volontaires souhaitant avoir une double compétence, dont le manager valide la capacité à faire, il sera candidat... (double volontariat).

·      Planning type : il ne considère pas qu'il soit nécessaire de fournir le planning type d'une agence. Fait références aux chiffres donnés.

·      Cohérence avec l'OATT? l'accord OATT prévoit 2 choses  : des plages fixes et un temps de travail hebdomadaire. Les agents ne travaillent pas que sur des plages fixes pour faire leur temps hebdomadaire. Pas de difficulté à concilier EID et OATT.

·      Liquidation complexe : n'est pas du tout convaincu que les dossiers complexes (saisonniers et intérimaires) étaient, dans la passé liquidés, en face à face.

·      Risques Psycho Sociaux : la mise en place de l'EID, ne voit pas en quoi c'est générateur de RPS. Considère que cela ne crée pas de RPS ni ne crée de conflit de valeur.

·      Expertise région centre : n'a pas tous les éléments et les apportera.

 

Commentaires de la CFE-CGC métiers de l'emploi :

Nous avons certes obtenu plus de réponses qu'à la dernière réunion (pas difficile), mais inutile de vous cacher que tout cela nous laisse un goût amer.

La démonstration mathématique par exemple est en complète contradiction avec l'expérience de la région centre où il ne s'agissait pas de 1,5 jours mais plutôt 3 jours par semaine !

Nous maintenons que l'EID est bien plus qu'une activité nouvelle : cela modifie largement les métiers des agents de Pôle Emploi.

La volonté du Directeur Général d'enchaîner le déploiement de l'EID dans la foulée des 3 premières régions, montre bien à nos yeux que le retour sur expérience, les corrections ou bien la remise en cause du dispositif ne sont absolument pas des hypothèses possibles et envisagées (à part un petit bilan en fin d'année) par la direction.

 

Enfin, le plus grave pour nous est le refus d'entendre la nécessité d'avoir une véritable étude d'impact sur les conditions de travail des agents. Nous ne cesserons de demander que pour chaque projet nous ayons un volet spécifique avec une étude détaillée sur les impacts sur les conditions de travail des Agents. Depuis le CNHSCT ANPE, le CNHSCT Pôle Emploi et maintenant, la CFE-CGC métiers de l'emploi ne cesse de demander que cela soit systématiquement fait. Pourtant les expériences passées nous montrent que cela est à la fois utile et nécessaire et nous l'avions encore récemment démontré avec la première phase de Neptune qui fut un fiasco technique et une vaste usine à abîmer les agents !

 

Globalement, comme cela a été dit en réunion, il ne suffit pas de dire, d'affirmer ou de penser que tout ira bien, il faut le prouver !

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE