Présentation

  • : CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • : Facile d'accès, ouvert à tous, ce blog est fait par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, pour vous informer au quotidien, de ce qui se passe dans Pôle Emploi.
  • Contact

Adhérer

Rejoignez-nous en 1 clic !

 

Bulletin d'adhésion
Mandat de prélèvement SEPA
Les statuts du syndicat

Élections 2016-17


Votre région

Cliquez sur la carte 

France DOM 200 bleu 4Vous souhaitez prendre contact avec un de nos élus ou représentants dans votre région, envoyez-nous un mail à :
syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

Calendrier

Calendrier social 2017 (màj 08/03/2017)

 

Adresse postale

CFE-CGC Métiers de l'Emploi
38 rue des frères Flavien
75020 Paris

19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 10:00

Pour rappel, voici l'ordre du jour du CCE extraordinaire du 17 juillet 2012 :

  1. Information et consultation sur les mesures de renfort d’effectif en CDI de Pôle emploi.
  2. Information sur le transfert à Pôle emploi de l’intégralité de la gestion des indus État et Solidarité.
  3. Information en vue d’une consultation sur les bilans sociaux 2010 et 2011.
  4. Approbation des procès verbaux des CCE du 20 février 2012, 01 mars 2012, 05 mars 2012, 20 mars 2012 et du 05 avril 2012.

La séance fut présidée par le DGA-RH, Mr Cribier.

 

1- Information et consultation sur les mesures de renfort d’effectif en CDI de Pôle emploi.

Suite à l'annonce faite par le Ministre le 2 juillet (recrutement de 2000 ETP CDI), le CCE avait déjà eu l'occasion d'aborder ce sujet lors de sa réunion du 5 juillet.

Ce point a finalement été inscrit à l'ordre du jour avec une consultation de l'instance.

Un document complet avait été remis au membres du CCE expliquant le contexte. 

A retenir (extraits du document DG) :

  • 3 priorités :
  1. les mobilités internes
  2. les CDD
  3. les recrutements externes (avec respect / aux accords sur la diversités (seniors, handicap, F/H)
  • L’examen des candidatures se fait sur la base de analyse du CV et d’entretiens croisés (RH/management) afin d’ objectiver l’adéquation du profil du candidat avec le poste proposé.
  • Mobilités internes :
  • La liste des mobilités internes à prendre en compte sera transmise aux établissements :
    • Liste des agents souhaitant rejoindre un autre établissement (établissement d'origine)
    • Liste des agents souhaitant intégrer l'établissement (établissement d'arrivée)
  • La gestion des mobilités implique que le candidat postule sur une ou plusieurs offres d’emploi correspondantes (information à transmettre par l’établissement d’origine)
  • L’ouverture de postes dans tous les établissements est susceptible de générer de nouvelles demandes de mobilités, que le process mis en place  doit permettre d’étudier dans le cadre du 2nd processus de recrutement (Octobre 2012)
  • CDD :
    • Les candidatures des CDD concernés sont celles des CDD actuellement présents à Pôle emploi ou celles des CDD ayant quitté Pôle emploi depuis moins de six mois et ayant fait connaître leur souhait d’information sur les postes à pourvoir.
    • En fonction de la part des CDD dans les recrutements des CDI, et en fonction du plafond d’emplois CDD, chaque établissement Pôle emploi pourra être amené à recruter des CDD supplémentaires en compensation des CDD titularisés (sur le même motif)
    • Les nouveaux CDD recrutés en remplacement de CDD embauchés en CDI le sont pour une durée équivalente à celle de la personne qu’ils remplacent excepté. Pour  ceux remplaçant les CDD du plan « sommet de crise », leur contrat sera établi jusqu’au 31/12/2012
  • Recrutements externes
  • Parcours de formation et accompagnement des CDI recrutés 
    • Trois cas de figure peuvent se présenter :
      • Recrutement d’agents issus des « 1000 CDD » recrutés en mars : la formation reçue en mars sera complétée sur le volet EID (4 jours + 1 jour pour renforcement sur le diagnostic),
      • Recutement d’agents de la population des autres CDD : parcours à définir en fonction de l’affectation des personnes (plate-forme ou suivi en agence) et des formations déjà suivies.
      • Recrutement externe : construction d’un parcours de formation adapté de 5 semaines axé sur le suivi, EID et fondamentaux de l’accueil, alternant formation présentielle et immersion. De plus, en fonction des besoins des régions, le parcours FRG / indemnisation peut être mobilisé.
    • Dans tous les cas, s’agissant de CDI, les formations seront complétées dans le cadre du plan de formation 2013.
    • Les projets de parcours de formations seront présentés pour avis à la CPNF. Les formations seront réalisées par les CIDC, à partir de début octobre.

 

Concernant la répartition de ces effectifs, la Direction Générale a procédé selon plusieurs critères :

  • 596 ETP permettant de rééquilibrer les ressources au regard de l’actualisation de la charge par région (à partir des dialogues de performance).
  • 1 404 ETP répartis selon le poids de la DEFM  catégorie A de plus de 4 mois, avec une pondération spécifique ZUS (poids DEFM ZUS > 4 mois / DEFM > 4 mois : 10%)
    • 140 ETP (soit 10% des 1404) répartis selon le poids de la DEFM en ZUS
    • 1264 ETP répartis selon le poids de la DEFM de chômage

Important : quelques régions sont au-dessus de leur plafond ETP. Ce dépassement est donc à déduire (ce qui explique un nombre de recrutements à réaliser moindre (ex : Pays de la Loire).

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenue pour :

  • Rappeler que l'ordre des priorités est important à nos yeux et que la résolution des problématiques de mobilité soit la priorité, telle que le prévoit la CCN.
  • Demande confirmation si les réintégrations sont bien comprises dans les mobilités internes
  • Les mobilités ne sont pas qu'interrégionales, il peut y avoir aussi des difficultés intra-régionales

Réponses complémentaires de la Direction :

  • Il y a bien un ordre dans l'application des priorités (mobilités internes, puis CDD puis recrutements externes)
  • Les réintégrations sont comprises dans les mobilités internes
  • Les CDD de 12 mois d'avril 2012, seront remplacés jusqu'à fin décembre 2012, car les financements débloqués à ce jour s'arrêtent à la fin de l'année.
  • C'est Opera (en rapport avec contrat de performance) qui a été utilisé pour le calcul de charge

 

Vote :

Pour : 11 élus (CFE-CGC, CFDT, FO, SNAP, CFTC, UNSA)

Abstention : 5 élus (SNU et SUD)

Contre : 0

NPPV : 3 élus (CGT)

 

Explication de vote de la CFE-CGC métiers de l’emploi au CCE du 17 juillet 2012
En 2012, compte tenu de l’environnement économique et financier actuel, obtenir un renfort de 2000 ETP en CDI est pour la CFE-CGC une bonne nouvelle. Mais, nous n’oublions pas non plus que ces renforts font suite à une baisse significative des effectifs de Pôle Emploi en 2011 alors que le chômage, donc la charge de travail allaient dans un sens opposé.
Ces renforts sont pour la CFE-CGC métiers de l’emploi la reconnaissance du fait que des moyens minimaux sont nécessaires pour délivrer les services que les Demandeurs d’emploi et les entreprises sont en droit d’attendre du service public de l’emploi.
Mais, tout autant que la valeur absolue de ces effectifs, ce qui est aussi important à nos yeux, c’est que l’offre de service qui sortira de Pôle Emploi 2015 puisse être délivrée intégralement tout en améliorant les conditions de travail qui n’ont fait que de se dégrader durant ces dernières années. Il est grand temps, sur ce sujet, d’inverser la tendance.
De la même façon, ces effectifs supplémentaires, additionnés du redéploiement de 2000 ETP vers l’accompagnement renforcé, vont se heurter à des locaux souvent trop exigus, ce phénomène ayant été amplifié par le référentiel immobilier rénové, qui, bien que n’ayant pas fait l’objet d’une consultation est appliqué depuis 1 an dans les établissements.
Enfin, la CFE-CGC métiers de l'emploi apportera la plus grande attention à ce que les 3 priorités soient bien appliquées dans l’ordre annoncé (d’abord les mobilités internes avec pour but de résoudre les trop nombreuses situations en souffrance, puis les candidatures des CDD et enfin les recrutements externes). Nous ne demandons là que la stricte application de la CCN.
En conclusion, la CFE-CGC métiers de l'emploi a émis un avis positif sur ce dossier compte tenu notamment de la prise en compte affichée des réalités et problématiques de terrain.

 

2- Information sur le transfert à Pôle emploi de l’intégralité de la gestion des indus État et Solidarité.

Point non traité car le décret d'application que la Direction Générale attendait n'est toujours pas sorti.

 

3- Information en vue d’une consultation sur les bilans sociaux 2010 et 2011.

Suite à une première séance (en avril) où les organisations syndicales avaient demandé à la Direction de reprendre ses 2 bilans et de les rendre plus conformes aux exigences du code du travail, nous avons très rapidement examiné le bilan 2011 (qui a la même présentation que le bilan 2010 mais avec les informations de 2011, 2010 et parfois 2009).

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenue pour dire que si le document répond aux obligations légales, il manque de nombreux éléments de contexte, d'environnement qui permettraient d'expliquer tel ou tel chiffre ou variation dans les données. Il manque de plus des éléments sur :

  • les ruptures conventionnelles
  • sur le handicap (en rapport avec les engagements de l'accord)
  • sur l'augmentation forte des arrêts de travail pour raison de santé
  • sur le taux d'emploi des seniors...

De nombreux chapitres ne sont pas renseignés et l'explication avancée par la Direction est que ces informations n'existent pas dans le SIRH ou n'y sont pas d'une grande fiabilité. Pourtant dans les bilans sociaux des établissements, nous avons souvent eu ces informations !...

 

La consultation sur ces bilans sociaux se tiendra au prochain CCE le 24 juillet 2012. La Direction reconnaît que le document est incomplet et qu'il ne peut que s'améliorer. C'est une évidence !

 

 

4- Approbation des procès verbaux des CCE du 20 février 2012, 01 mars 2012, 05 mars 2012, 20 mars 2012 et du 05 avril 2012.

Point non traité.

 

Les prochains CCE se tiendront le 24 juillet 2012 (voir ici l'ordre du jour).

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE