CCE extraordinaire du 22 juin 2010 : le grand n'importe quoi !

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Ce CCE extraordinaire avait initialement pour seul et unique point à l'ordre du jour : "Information en vue d'une consultation ultérieure sur la mise en oeuvre de l'Entretien d'Inscription et  de Diagnostic".

 

Suite au CCE du 16 juin, un second point a été ajouté "Information sur la mise en oeuvre du plan de rebond".

 

Comme on pouvait s'y attendre, la réunion, plutôt que de durer 3h30 n'a pu en fait se tenir que sur 1h à peine. En effet, dès le début, une contestation est arrivée quant à l'ordre d'examen des points inscrits à l'ordre du jour. Une autre contestation concernait le fait que le point deux n'était qu'une information sans consultation...

 

Au final :

  • La CFE-CGC s'est abstenue lors du vote de demande d'inversion des 2 points à l'ordre du jour.
    Explication : l'essentiel n'est pas l'ordre mais d'aborder effectivement le point (la suite de ce CCE nous donnera raison !).
  • La CFE-CGC a voté contre (tout comme la CFDT et l'UNSA) la délibération demandant que le point deux ne soit pas une information mais une information/Consultation.
    Explication : le plan rebond est une décision gouvernementale validée par la majorité des partenaires sociaux au Conseil d'Administration de Pôle Emploi. Notre volonté est de pouvoir enfin aborder ce point et intervenir concernant les conséquences de la mise en oeuvre du plan de rebond, notamment sur le champ des Conditions de Travail.
  • La CFE-CGC a voté contre la délibération mandatant le secrétaire du CCE pour entamer des démarches pour un référé  afin de stopper le plan de rebond.
    Détail du vote :
    • Pour : 9 (CGT, SNU, SUD & SNAP)
    • Contre : 6 (CFE-CGC, CFDT & UNSA)
    • Abstention : 4 (FO)
    • NPPV : 1 (CFTC)

Voilà à quoi nous avons passé les 150 premières minutes de ce CCE, tout cela pour... commencer au point 1 !!!

 

Résultat, après une rapide présentation de l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic (EID), il ne nous restait que très peu de temps pour rentrer dans le fond du sujet, le Directeur Général ayant un avion à prendre pour un déplacement en province !

 

Bilan

4 mai, 16 juin et 22 juin : 3 occasions d'aborder des points importants pour les agents de Pôle Emploi et où nous n'aurons pu traiter que :

  • la validation de procès verbaux (point 1 le 16 juin)
  • Écouter le DG sans pouvoir poser de questions sur le plan rebond (16 juin)
  • Écouter une présentation rapide sur l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic, poser quelques questions et avoir une réponse très courte du DG (le 22 juin)

Vous trouvez que cela ne fait pas sérieux ? A la CFE-CGC métiers de l'emploi, c'est exactement ce que nous pensons et c'est ce qui explique nos positions qui ne vont jamais vers la facilité. Si la stratégie de certain semble clairement de faire en sorte que rien ne bouge et que les difficultés s'additionnent afin de récupérer les votes contestataires, à la CFE-CGC métiers de l'emploi, nous pensons qu'il faut agir, influer sur les choix et les décisions plutôt que de rester à aboyer sur le bord de la route en regardant passer la caravane !

 

Pour en revenir au plan de rebond, il nous parait dangereux et inconsidéré de vouloir arrêter le processus alors que les premiers demandeurs d'emploi sont déjà dans les sites avec leur courrier ! Agir de la sorte met directement en danger les agents chargés de les recevoir ! Comment expliquer à quelqu'un que l'aide promise ne pourra arriver maintenant parce que le CCE de Pôle Emploi entame une procédure en référé !

 

Il serait injuste d'accabler uniquement nos petits collègues des autres organisations syndicales, car la Direction Générale, elle aussi a sa part de responsabilité dans l'histoire. A trouver régulièrement des excuses pour ne pas présenter ses projets au CCE, elle introduit consciemment tous les ingrédients pour que l'instance ne puisse pas fonctionner normalement.

 

Nous, à la CFE-CGC, nous ne voulons pas tomber dans le panneau !

 

Bref, au moment où les bleus se roulaient dans le ridicule en Afrique du sud, notre CCE n'avait pas beaucoup meilleure allure !

 

Publié dans CCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :