CPN Risques Psycho-Sociaux : réunion du 22 juin 2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

La réunion du 22 juin 2010 était une réunion conclusive. Chaque organisation syndicale est intervenue pour faire part de demandes de corrections et/ou d'ajout, sans pouvoir remettre en cause les fondements du texte.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenue à la fois pour demander des corrections, mais aussi pour dire que notre volonté était que ce texte puisse éventuellement exister mais aussi et surtout qu'il puisse intégralement se mettre en oeuvre et vivre. Pour cela il faut que de part son contenu et sa structure un suivi soit réalisable, ce qui , dans sa configuration actuelle, n'est pas nécessairement évident.

 

Bref, après un tour de table, iI serait mensonger de dire que l'enthousiasme débordait. La direction (Monsieur Rashid) est alors intervenue et a fait le constat que les écarts, entre les différentes positions, étaient grands et qu'une convergence paraissait difficile à atteindre. Devant ce que nous ressentions comme du défaitisme et où l'on commençait à deviner que la direction hésitait à proposer le texte à la signature, la CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenue pour dire que nous étions surpris par de tels propos et que nous voulions que le processus aille jusqu'au bout.

 

Pour la CFE-CGC métiers de l'emploi, nous aboutissons à un texte qui n'est pas celui que nous espérions au début des négociations. Nous aurions voulu que les agents retrouvent plus simplement et concrètement ce qu'ils ont exprimé avec force en répondant au questionnaire sur les RPS. En même temps, la Direction Générale a proposé des choses, acceptée un partie de nos demandes et nous nous retrouvons avec un texte qui peut permet de commencer à agir.

Faut-il rappeler que si nous n'aboutissons pas à un accord, la DG ira vers l'élaboration d'un plan d'action, et il serait plus que surprenant qu'elle reprenne l'ensemble des propositions actuellement présentes dans le projet d'accord !

 

Refuser un texte sous prétexte que ce n'est pas assez pour, au final, ne rien avoir n'est pas dans la manière d'agir de la CFE-CGC métiers de l'emploi syndicat constructif et responsable. Nous nous devons d'apporter une première réponse à la détresse des agents. Il nous serait plus facile de tout refuser et de contester mais ce n'est ni notre nature ni nos convictions.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi se prononcera sur le texte après avoir réuni son Bureau National Exécutif et son Conseil d'Administration en début de semaine prochaine.

 

Projet d'accord RPS Version 9Projet d'accord RPS Version 9

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :