CPNF des 3 et 5 janvier 2011

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Veuillez trouver ci-dessous le compte rendu de la CPNF du 3 et du 5 janvier.

 

3 janvier 2011

 

Point 1 - Approbation du PV du 3 décembre

 

Point 2 - Poursuite de l’information en vue du recueil d’avis sur les formations d’accompagnement à la mise en œuvre de l’EID.

 

La réunion du 3 janvier était centrée sur le commentaire des premiers paragraphes du complément de dossier d’information envoyé par l’établissement en réponse aux questions des différentes organisations syndicales. (Avec la fiche pédagogique tutorat et appropriation des formateurs occasionnels).

 

Quelques éléments et précisions :    

  • La DG compte 2000 formateurs potentiels dont 1600 «mobilisables»
  • La formation des formateurs occasionnels se déroulera sur 3 jours
  • La formation des agents sur l’EID de fera sur 4 jours
  • La formation tutorat s’étale sur 3 jours.
  • Pour les managers de proximité l’établissement laisse à chaque Directeur Régional le soin de décider du bien fondé d’une formation sur l’EID. Mais « si les managers sont tuteur, une formation de 4 jours apparaît nécessaire » (précision de la DG).
  • Les publics ne seront pas mixés, les formations des agents issus de l’indemnisation sur l’EID se feront prioritairement en direction de ceux qui auront pas pratiqué les acquis de formation « conseillers professionnels » (donc avec un portefeuille DE).
  • Les Pôle Appui Gestion pourront développer leurs compétences et/ou opérer une mobilité professionnelle par le biais de l’EID.
  • L’ensemble de ces formations autour de l’EID pourrait représenter 50% du programme des formations de l’année.
  • L’outil AUDE sera étudié sur une base école à l’intérieur de chaque formation. Normalement l’outil informatique devrait fonctionner…
  • L’évaluation à froid se déroulera dans les 3 mois, animé par le manager aidés des tuteurs et en relation avec le CRDC pour proposer des actions correctives.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi a rappelé qu’elle considère important de souligner qu’une activité pédagogique n’est pas compatible avec un acte managérial et préconise que les REP tuteurs exercent leur action sur une équipe autre que celle dont ils ont la responsabilité.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi rejoint l’intervention de l’UNSA rappelant que dans le cadre de l’accord senior une large place devrait être consacré au tutorat,  et ajoute que les IVA chargé de projet emploi sont également disponibles pour les actions de tutorat.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi regrette que les temps consacrés à la formation soient très concentrés, notamment sur la phase de démarrage de l’opération, allonger les temps de formation d’une journée rendrait plus confortable l’atteinte des objectifs fixés par ces actions de formation, Mme Inizan répond que l’on peut « envisager une journée d’échange supplémentaire »

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi alerte l’établissement sur la complexité de mise en œuvre d’une telle opération alors que nous n’avons pas encore les résultats des études sur l’EIS et que les moyens, en effectifs particulièrement, seront limités en 2011.

 

A la fin de la journée, Mme Blondel a émis le souhait d’exercer le recueil d’avis sur l’EID… devant le refus de certaines organisations (pas la CFE-CGC), une ultime réunion est programmée le 5 janvier matin.

 

 

5 janvier 2011 (suite de la réunion du 3 janvier)

  • Les débats reprennent sur le tutorat. Pour la CFE-CGC métiers de l'emploi et d'autres syndicats, le REP tuteur ne doit pas mélanger acte managérial et acte pédagogique (sinon débriefing = flicage et évaluation).des échanges ont lieu sur l'évaluation à froid
  • Des échanges ont lieu sur l'évaluation à froid


Vote de la CPNF

  • "les responsables hiérarchiques ne peuvent pas être tuteur des agents de leur propre équipe."
    POUR: - tous les syndicat (CFE-CGC, CFTC, CFDT, SNU, CGT, UNSA, FO )
    Ne Prend Pas Part au Vote : 
    l'établissement qui souhaite indiquer qu'il s'agit pour lui plutôt d'une simple "préconisation" (Note CFE-CGC métiers de l'emploi : ce qui est contraire à la déontologie du tutorat !!!!)
  • Quelques précisions sont apportées sur les actions de formation sur l'EID jour par jour.
  • La CFE-CGC, l'UNSA et la CFTC estime qu'un jour de formation supplémentaire ne serait pas du luxe.
  • Recueil d'avis sur l'EID lors du CPNF du 5 janvier :
    POUR : établissement 6 (ou 7? ) voix
    CONTRE : CGT, CFDT & CFTC
    NPPV : FO &. SNU
    ABSTENTION : CFE-CGC & UNSA

    Donc vote majoritaire de la Direction Générale

    Explication du vote CFE-CGC
    La CFE-CGC a décidé de s'abstenir lors du recueil d'avis proposé par l'établissement à la CPNF du 5 janvier 2011. En effet, il reste encore trop d'incertitudes pour garantir les conditions de réussite de la mise en place de l'EID

    On le voit bien, cette mise en œuvre sera délicate dans toutes les régions :
    • elle demande une disponibilité et une fiabilité de l'outil informatique AUDE qui n'est pas certaine. 
    • elle repose sur une action de formation importante qui couvrira seulement 50% des effectifs concernés par l'EID. 
    • le calendrier du déploiement nous semble trop contraignant et les temps de formation, très courts et très concentrés, demandent à notre sens un allongement des temps de formations (1 jour de plus serait plus prudent).
    • les conditions d'exercice des tutorats seront primordiales et demandent une séparation nette entre les actions managériales et les actions pédagogiques ce qui n'est pas garanti.

 

Nos réserves n'étant pas levées nous sommes dans l'impossibilité d’émettre un avis favorable.

Publié dans Formation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :