Les CCE du 7 juin 2011

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Deux CCE étaient programmés le 7 juin (voir cet article pour les ordres du jour).

 

CCE extraordinaire

Lors de cette réunion, nous avons continué, mais pas terminé, l'examen du règlement intérieur du CCE. Il nous reste le dernier tiers des articles à examiner, en espérant que la dernière réunion sera la dernière sur ce sujet.

 

CCE Ordinaire

Pour rappel, ce CCE était la poursuite des CCE du 13 avril et du 16 mai 2011.

Pour rappel encore, REPERE, OCEAN et GOA ont été inscrits à l'ordre du jour par le secrétaire.

 

La Direction a considéré que le point REPERE avait été déjà vu et qu'il était temps de passer au point suivant de l'ordre du jour (ce qui ne manqua pas de générer de la contestation dans l'instance).

 

OCEAN (Outil de Contrôle Et d'Analyse Normalisé)

Par l'intermédiaire de Mme Catherine Poux, la direction nous a fait une présentation très succincte d'OCEAN. Voici ce que nous avons retenu de cette présentation :

  • Le contrôle est un dispositif qui rassure nos financeurs mais aussi nos demandeurs d'emploi (car il est rassurant de savoir que leur demande d'allocation sera bien exécutée)
  • 3800 contrôleurs à ce jour à Pôle Emploi (formation de 3 jours)
  • Le contrôle interne n'est pas que l'affaire des contrôleurs mais aussi de l'ensemble des agents !
  • Le contrôle ne se fait pas qu'à posteriori. Il y a aussi la notion d'auto évaluation. Il y a un outil d'auto évaluation (parle du plan de renforcement)
  • Le soucis est parfois la pertinence des contrôles et du temps nécessaire pour  effectuer ces contrôles.
  • Il y a eu en 2010, 550.000 contrôles et il y en aura 6% de moins 2011 (via une recherche de meilleure efficacité. -24% sur les forces humaines mises sur les contrôles)
  • On ne fait pas de contrôle à posteriori si celui-ci peut se faire via les outils des systèmes d'information.

 

Les organisations syndicales sont alors intervenues pour soulever des problèmes de fonds et de forme sur cette large évolution d'OCEAN (non information des agents, des instances...).

 

Intervention de la CFE-CGC :

  • Ce dossier est pour nous incomplet car il y manque un élément essentiel : les agents ! Ce sont pourtant eux qui sont contrôlés, qui mettent en oeuvre et ce dossier n'en parle pas ! Quels sont les effets d'OCEAN sur eux ?
  • Comme les autres organisations syndicales, nous comprenons la nécessité d'un contrôle concernant les éléments financiers mais, avec l'expérience du passé à l'ANPE, nous sommes dubitatif concernant cet élargissement aux activités du placement.
  • Si l'on croise ce dossier avec d'autres, nous nous inquiétons de la tendance à retirer de plus en plus aux conseillers leur technicité et leur capacité à prendre des initiatives, en fonction de situations souvent très différentes les unes des autres. Par OCEAN, nous craignons qu'ils soient maintenant obligés de rentrer dans des scénarii leur faisant perdre cette technicité.

 

Réponses de Christian CHARPY :

  • Il n'est pas contestable qu'un contrôle interne puisse exister à Pôle Emploi.
  • Concernant l'accord de 2004. Il existe toujours et il est d'ailleurs annexé à la CCN. Il est protecteur pour les agents car il interdit que les données individuelles résultants du contrôle interne ne puissent être utilisées pour tout autre action que celles de la formation professionnelle. Nous restons clairement dans le cadre du dispositif de 2004. Il n'y a pas d'autre utilisation que pour des statistiques ainsi que pour la mise en oeuvre de la formation professionnelle.
  • Le référentiel activités a largement repris les référentiels antérieurs
  • Le plan de contrôle de le plan d'audit n'ont pas vocation à être présentés aux instances représentatives du personnel.
  • L'extension d'OCEAN aux activités du placement n'est qu'une extension légère
  • Volume : on arrive en ce moment à un volume de 7 dossiers contrôlés par agence et par mois. On voit mal comment on pourrait en tirer des conclusions individuelles sur les agents.
  • Les fiches activités existent : elles sont sur le bureau métier des agents ! Donc ils en ont connaissance !
  • Redit qu'OCEAN ne peut alimenter le contenu de l'EPA
  • Allègement en 2011 du fait de la forte charge de travail, mais cela ne peut se faire sur l'indemnisation.
  • Répondra par écrit aux autres questions... 

 

GOA (Gestion Opérationnelle des Activités)

Après une rapide présentation du document par  Mr Chapuy, Christian Charpy nous introduit le sujet en nous disant que celui-ci a pour objectif d'améliorer le fonctionnement de l'accueil des sites.

 

Intervention de la CFE-CGC :

  • Suite à cette rapide présentation, nous souhaitons comprendre la réelle finalité de GOA. Est-ce seulement la gestion des flux ou bien est-ce plus que cela ?
  • En effet, si par oral vous nous parlez de Gestion Opérationnelle de l'Accueil,  le documents dit lui "Gestion Opérationnelle des Activités".
  • Nous savons que cet applicatif ne vit pas isolé et qu'il a un lien avec le contrôle de gestion. Quelle autre finalité dans ce cas que d'évaluer les effectifs... pour ensuite mieux les réduire ! Lorsque l'on parle de ce dispositif à des cadres de la fonction publique, il font tous ce lien pour aller vers cette finalité : étrange !
  • Nous savons que l'outil est actuellement anonyme mais pour combien de temps ?

 

  Réponse du Directeur Général aux différentes interventions (allant toutes dans un sens similaire) :

  • Les finalités de GOA sont celles du document, page 3 (gérer/suivre les flux, produire des statistiques)
  • Lien avec d'autres applications ? Oui avec AUDE. A ce stade, pas de lien avec le contrôle de gestion, mais le fait d'avoir des information sur l'accueil d'un site, est tout de même pour la répartition des moyens une données intéressante. Cela pourra renforcer les demandes de renfort d'effectif ici et là.
  • Anonymat : ce qui apparaît c'est un poste derrière lequel il y a quelqu'un. Lorsque l'on dit anonyme, c'est que l'on ne sait pas combien tel ou tel agent a reçu de personnes.
  • Il n'y a pas de formation à GOA mais une appropriation
  • Qui supervise ? L'ELD.
  • RDVA est un outil de planification, pas de gestion des flux.
  • GOA est fait pour gérer correctement l'accueil
  • Accepte de demander une présentation sur écran pour un prochain CCE.

 

ODIGO : point non traité

 

Questions diverses : point non traité

 

Le prochain CCE ordinaire est programmé le 6 juillet 2011 

Publié dans CCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :