Prime - explication de vote de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi

Publié le par CFE-CGC Métiers de l'Emploi

Veuillez trouver ci-dessous, en attendant le compte rendu, l'explication du vote de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi sur la prime lors du CCE extraordinaire du 14 mai 2013.

 

Résultat du vote (18 votants) :

  • FO sort et ne participe pas au vote....
  • Favorables : 7 élus (CFE-CGC, SNAP, UNSA & CFDT)
  • Abstention : 1 élu (CFTC)
  • Défavorables : 6 élus (CGT & SNU)

 

Le texte a ensuite très rapidement été mis à la signature avec une date limite au vendredi 17 mai 2013 12h00. Il s'agit d'un accord d'entreprise où seule les organisations syndicales représentatives peuvent signer. A l'instant du CCE, seules la CFE-CGC et la CFDT ont dit qu'elle signerait ce qui, à ce stade, ne pourra suffire puisqu'il faut atteindre 30%... A chacun de prendre ses responsabilités.

 

 

Explication de vote de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi :

La CFE-CGC Métiers de l'Emploi a décidé d'exprimer en CCE un avis favorable sur le projet d'accord relatif à la NAO 2013.
En cohérence, elle signera l'accord ouvert à signature.
Pour autant, le principe même d'une prime ne nous convient pas, et clairement, l'effort n'est pas à la hauteur des investissements demandés actuellement à l'ensemble des personnels, cadres et non cadres, tous niveaux et statuts confondus. Malgré tout, dans la situation actuelle vécue par les agents et leur entourage, cette prime, certes trop basse, sera malgré tout la bienvenue. De ce fait il nous semblait impensable de priver les agents de cette prime, notamment dans cette période de restriction budgétaire imposée à des organismes comme le notre.
Dans la dernière ligne droite de cette « négociation » nous avons noté de timides avancées correspondant à certains souhaits exprimés par notre organisation syndicale : il en va notament ainsi pour le relèvement du montant de la prime destinée aux non cadres, et pour la réduction de l'écart entre cadres et non cadres.
A l'heure des bilans, la CFE-CGC Métiers de l'Emploi regrette profondément le climat dans lequel la négociation a été installée par la direction. L'utilisation du chantage à la solidarité n'est pas une pratique constructive notamment quand il est imposé au personnel qui exprime par son travail quotidien sa solidarité.
Est-ce là la manifestation du pari de la confiance ?

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :