Réunion égalité professionnelle du 30-11-2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

La réunion précédente n'ayant pas pu se tenir normalement, la réunion du 30 novembre 2010 a donc été consacrée au début des négociations sur la première version du texte proposée par la Direction Générale.

 

Comme nous travaillerons sur le préambule à la fin de la négociation, nous avons entamé le travail par les 3 premiers chapitres du projet d'accord.

 

Avant tout, la CFE-CGC métiers de l'emploi a indiqué que l'utilisation massive du terme "mixité" nous paraissait inadéquate. En effet, à partir du moment où il y a présence des 2 genres sexuels dans un groupe ou 1 concept donné, il y a mixité (voir définition wikitionnaire de mixité). A ce que l'on sait, le personnel de Pôle Emploi est mixte et pourtant, au regard de la négociation sur l'égalité professionnelle H/F, il y a des choses qui ne vont pas !

Nous avons aussi demandé à ce que le texte ne ferme pas de portes et parte soit de constats avérés, soit d'hypothèses clairement énoncées.

 

Chapitre 1 : Champ d'application

La CFE-CGC métiers de l'emploi, comme d'autres organisations syndicales, est intervenue pour dire qu'il fallait arrêter d'exclurer des négociations les agents sous statut public. Une autre formulation sera trouvée même si, au final, il est probable que certaines dispositions ne puissent pas s'appliquer aux agents qui auront fait le choix de rester sous statut public.

 

Chapitre 2 : Recrutements

La CFE-CGC métiers de l'emploi a fait remarquer que les modalités de recrutement prévues (Méthode de Recrutement par Simulation,  CV anonymes...) ne sont pas nécessairement adaptées à tous les type de recrutements. Il faut réfléchir à des modalités spécifiques pour les cadres.

 

Chapitre 3 : Evolutions professionnelles

Sur la base de ce qui se fait dans d'autres entreprises, la CFE-CGC métiers de l'emploi (comme d'autres OS) a demandé une aide pour lever les freins pour la participation à des formations et à des séminaires (gardes de nuit, horaires aménagées...).

 

Réponses de Monsieur Rashid :

  • Propose la possibilité d'une expertise pour un accompagnement à la mise en oeuvre de l'accord.
  • Ne peut pas donner les grilles d'évaluation pour les recrutements mais est prêt à donner les critères
  • Oui il y a des moyens prévus pour cette négociation
  • Formation : est d'accord pour ajouter un indicateur sexué concernant les agents sans formation depuis 3 ans
  • Formation : on doit préciser que la formation ne doit pas avoir d'effet direct ou indirect sur les carrières
  • Aide financière : n'est pas fermé à réfléchir à une possibilité d'aide (parle d'une contribution financière de Pôle Emploi pour aider les parents de jeunes enfants absent une nuit). Les organisations syndicales parlent en compléments des enfants handicapés et des ascendants dépendants. La CFE-CGC métiers de l'emploi inciste aussi sur la participation à des séminaires où les nuités sont souvent obligatoires... même si l'on habite à coté !

En plus de la négociation sur la base du  texte actuel, la CFE-CGC métiers de l'emploi continuera de se battre pour obtenir le CESU employeur. Nous sommes convaincus que ce dispositif serait un vrai plus pour les agents en leur donnant la possibilité de se décharger d'une partie des tâches ménagères dont la répartition n'est pas nécessairement très équilibrée entre les hommes et les femmes.

 

La prochaine réunion aura lieu le 14 décembre 2010. Cette réunion sera consacré au chapitre 4 qui parle des rémunérations. La théorie est facile mais la mise en pratique ne l'est pas. Il est probable qu'une réunion de relecture soit nécessaire début janvier 2011 avant que le texte ne soit proposé à la signature.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :