Présentation

  • : CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • : Facile d'accès, ouvert à tous, ce blog est fait par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, pour vous informer au quotidien, de ce qui se passe dans Pôle Emploi.
  • Contact

Adhérer

Rejoignez-nous en 1 clic !

 

Bulletin d'adhésion
Mandat de prélèvement SEPA
Les statuts du syndicat

Rechercher Sur Le Blog

Suivez-nous sur...

Page Twitter de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  
Page facebook de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi

 

Votre région

Cliquez sur la carte 

France DOM 200 bleu 4Vous souhaitez prendre contact avec un de nos élus ou représentants dans votre région, envoyez-nous un mail à :
syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

Calendrier

Calendrier social 2017 (màj 19/09/2017)

septembre 2017 
CCE extraordinairelundi 4 septembre 2017
CCE extraordinairemardi 5 septembre 2017
CCE extraordinairemercredi 6 septembre 2017
CPNFjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 14 septembre 2017
DSC Politique Déplacement OSvendredi 15 septembre 2017
CPNCvendredi 15 septembre 2017
CCE ordinairemardi 19 septembre 2017
CRATvendredi 22 septembre 2017
CCEvendredi 22 septembre 2017
CPNCvendredi 22 septembre 2017
Multilatérale Baromètre Socialmercredi 27 septembre 2017
DSC Politique Déplacement Régionsmercredi 27 septembre 2017
CPNFmercredi 27 septembre 2017
NAOjeudi 28 septembre 2017
CPNN Classificationvendredi 29 septembre 2017
CPNCvendredi 29 septembre 2017
octobre 2017 
CCE – Règlement Intérieurmardi 3 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 5 octobre 2017
CPNCvendredi 6 octobre 2017
CPNFmercredi 11 octobre 2017
CPNFjeudi 12 octobre 2017
CPNN Classificationvendredi 13 octobre 2017
CPNCvendredi 13 octobre 2017
CPNN Classificationmardi 17 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 19 octobre 2017
DSCvendredi 20 octobre 2017
CPNCvendredi 20 octobre 2017
CCE ordinairelundi 23 octobre 2017
novembre 2017 
CPNCvendredi 3 novembre 2017
CPNS Handicapmardi 7 novembre 2017
CPNFmercredi 8 novembre 2017
CPNFjeudi 9 novembre 2017
CPN 5vendredi 10 novembre 2017
CPNCvendredi 10 novembre 2017
CPNS Accord GPECmardi 14 novembre 2017
CPNFmercredi 15 novembre 2017
CPNFjeudi 16 novembre 2017
CPNC PV/Suivi des avisjeudi 16 novembre 2017
CPNCvendredi 17 novembre 2017
DSCmercredi 22 novembre 2017
CCE Ordinairejeudi 23 novembre 2017
CPNCvendredi 24 novembre 2017
CPNN Séniorsmardi 28 novembre 2017
Groupe de travail retraitemardi 28 novembre 2017
Groupe de travail prévoyancemercredi 29 novembre 2017
décembre 2017 
CPNCvendredi 1 décembre 2017
Commission Suivi MM/Mutexmardi 5 décembre 2017
CPNN Séniorsmercredi 6 décembre 2017
CPNS Egalité Projeudi 7 décembre 2017
CRATvendredi 8 décembre 2017
CPNCvendredi 8 décembre 2017
CPPSS mardi 12 décembre 2017
CPNFmercredi 13 décembre 2017
CPNFjeudi 14 décembre 2017
DSCvendredi 15 décembre 2017
CPNCvendredi 15 décembre 2017
Calendrier Socialmardi 19 décembre 2017
CCE ordinairemercredi 20 décembre 2017

Adresse postale

CFE-CGC Métiers de l'Emploi
38 rue des frères Flavien
75020 Paris

Élections 2016-17

30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 13:15

La Direction Générale a annoncé le 27 juin 2011, lors de la première réunion de négociation "Accord Cadre Dirigeant", qu'elle était prête à rouvrir les négociations sur le dossier Retraite Complémentaire des agents de l'EX-RAC.

Pour justifier ce changement de dernière minute, la DG nous explique que cette réouverture des négociations résulte du fait que l'IRCANTEC a reporté la décision sur le transfert qu'elle devait prendre lors de son Conseil d'Administration de la semaine dernière.

 

Pour cela, la DG va proposer aux organisations syndicales nationales de signer un avenant à l'avenant de la CCN du 16 décembre 2010 qui prévoyait que le régime de retraite complémentaire des personnels de l'EX-RAC serait fixé dans un délai de 18 mois après la date d'entrée en vigueur de la CCN.

 

La date butoir future de négociation évoquée par la Direction Générale est pour le moment fixée au 31 octobre 2011.

 

La CFE-CGC Métiers de l'Emploi se félicite de cette décision de la part de la DG. Il s'agit la, d'un dossier fort important pour les collègues issus de l'indemnisation.

La CFE-CGC Métiers de l'Emploi sera autour de la table de la négociation comme elle l'a été depuis le début.

Nous attendons de la DG qu'une véritable négociation s'ouvre et que l'on puisse enfin discuter de la question centrale : nous revendiquons que la DG mette en place un dispositif en place pour compenser les pertes estimées pour nos collègues issus de l'indemnisation.

 

Pour votre information, vous trouverez ci-dessous un article de Protection sociale du 15 juin 2011.

 

article retraite complémentaire 15 juin 2011Article retraite complémentaire 15 juin 2011

 

En un CLIC, vous pouvez tout savoir sur

 

MAJ du 30 juin 2011

Un avenant à l'avenant est actuellement proposé à la signature des organisations syndicales signataires de la CCN. Celui-ci prévoit :

  • Article 1 : que le terme de la CCN (article 48), modifié par l'avenant du 16/12/2010 est repoussé au 1er novembre 2011
  • Article 2 : que 3 réunions de négociations supplémentaires (à minima) se tiendront en septembre (et au delà si besoin)
  • Article 3 : les dispositions prévues à l'accord s'appliqueront le 1er janvier 2012

 

Pour la CFE-CGC métiers de l'emploi, l'employeur, en ouvrant des dates supplémentaires pour négocier, doit arriver en septembre avec de véritables moyens. Ne pas répondre au constats faits sur les pertes estimées par les études actuarielles serait d'une gravité extrême.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Retraite
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 06:19

La dernière réunion de négociation sur les compléments variables de rémunération s'est tenue mardi 28 juin 2011. Un dernier projet d'accord nous avait été adressé quelques jours plus tôt et la réunion a été la dernière occasion de faire nos remarques, commentaires et ultimes demandes.

 

Pour être valable, cet accord doit recueillir au minimum une signature et ne pas avoir une majorité d'opposition (4 dans le cas présent).

 

La CFE-CGC, tout comme la CFDT, a annoncé ne pas avoir pris de décision sur cet accord et qu'elle se remettra à l'avis de ses instances.

 

Concernant les 5 autres organisations syndicales, l'hostilité contre le texte est de mise et beaucoup ont annoncé qu'elles s'opposeraient au texte. Certaines semblent parier sur l'avenir avec les changements à venir d'ici décembre dans la gouvernance de Pôle Emploi.

 

Vous trouverez prochainement sur ce blog la version de l'accord soumise à signature et nous vous communiquerons la position de la CFE-CGC dès que celle-ci sera prise.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Actualités
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 13:58

Vous pourrez ci-dessous les avis de la CPN 5 du jeudi 23 juin.

 

Rappel : la CPN émet des avis consultatifs. Les décisions finales de nominations relèvent du Directeur Général. Elles seront prises dans quelques jours. Certaines décisions pourraient donc être différentes des avis diffusés dans ce tableau.

 

La prochaine CPN 5 « mouvements et carrières» devrait se tenir le mercredi 27 juillet 2011.

 

AVIS CPN 5 du 23 juin 2011
Région Référence Intitulé du Poste Candidat préssenti Partage de voix
ALSACE 308962 Responsable département statistiques Rediffusion
ALSACE 308965 Responsable département évaluation BONNE Denis
ALSACE 308971 Responsable département actes métier HASSENFRATZ Guy
ALSACE 308972 Responsable marketing/besoin clients VALET Gwenael
ALSACE 308973 Responsable département Immobilier/Logistique/Informatique JOST Daniel
ALSACE 308974 Responsable Département Achat/Marchés/Approvisionnements WYBRECHT Patrick
ALSACE 308976 Responsable juridique GROSRENAUD Alain
ALSACE 308977 Chargé de mission DT Bas Rhin Poste retiré
BASSE-NORMANDIE 308781 Directeur d'agence Pôle emploi Vire COQUEREAU Agnès
BOURGOGNE 308969 Directeur d'agence Pôle emploi Louhans/Tournus Rediffusion
CENTRE 308465 Directeur d'agence Pôle emploi Nogent le Rotrou Rediffusion ou Recrutement Externe
DSI 308065 Support relation clients Recrutement Externe
DSI 308102 Support relation clients LANGLOIS Frédéric
DSI 308275 Analyste test Rediffusion ou Recrutement Externe
DSI 308286 Chargé support métier CASARETO Franck
DSI 308287 Chargé support métier CLAUDE Martine
DSI 308634 Support relation clients Report de la décision
DSI 308919 Ingénieur de production Recrutement Externe
DSI 308921 Ingénieur de production Recrutement Externe
DSI 308922 Ingénieur métrologie Recrutement Externe
DSI 308925 Analyste test Recrutement Externe
DSI 308927 Gestionnaire RH paie TARIS Laurence
DSI 308930 Analyste de réalisation Recrutement Externe
ILE DE FRANCE 308455 Conseiller en développement des organisations - DRD est BLANC Emmanuel
ILE DE FRANCE 308818 Chargé de mission départemental DT 77 MEUNIER Catherine
ILE DE FRANCE 308819 Chargé de mission CRDC Noisy Le Grand HAMADE Arlette
ILE DE FRANCE 308821 Directeur d'agence Pôle emploi Boulogne spectacle GRABER Florence
ILE DE FRANCE 308823 Directeur d'agence Pôle emploi Aulnay SIMON Nicolas
LANGUEDOC-ROUSSILLON 308825 Directeur d'agence Pôle emploi Béziers Port Neuf FERRANDEZ Anne-Marie
LANGUEDOC-ROUSSILLON 308826 Directeur d'agence spécialisée Pays d'Hérault FERRE Frédéric
LANGUEDOC-ROUSSILLON 308836 Directeur d'agence spécialisée de l'Aude DANDEU Patricia
LANGUEDOC-ROUSSILLON 308866 Chargé de mission DT Aude MOIROD-LANNES Josie
LANGUEDOC-ROUSSILLON 308868 Directeur d'agence Pôle emploi Clermont l'hérault LAHELLEC Alain
LANGUEDOC-ROUSSILLON 308871 Chargé de mission DT Hérault VASSARD Patrick
LORRAINE 308816 Psychologue du travail BOURENANE Nouria
MIDI-PYRENEES 308832 Directeur d'agence Pôle emploi Gaillac DARIES Bernard
MIDI-PYRENEES 308833 Directeur d'agence Pôle emploi Villefranche de Lauragais GARCIA Jean-Paul
MIDI-PYRENEES 308834 Directeur d'agence Pôle emploi Saint Jean LEHOUX Lyne
MIDI-PYRENEES 308850 Responsable securité des biens et personnes GOMBAUD Guillaume
MIDI-PYRENEES 308867 Chargé de mission ressources humaines DESMARTIN Emmanuelle
NORD-PAS-DE-CALAIS 308848 Directeur d'agence Pôle emploi Douai Dorignies VAILLOT Corentine
NORD-PAS-DE-CALAIS 308852 Directeur d'agence Pôle emploi Le Quesnoy LIVIA Carmello BASSEZ Martine
NORD-PAS-DE-CALAIS 308853 Directeur d'agence Pôle emploi Saint Omer AUBE Christophe
NORD-PAS-DE-CALAIS 308855 Directeur d'agence Pôle emploi Bapaume TRICARD Florence
NORD-PAS-DE-CALAIS 308856 Directeur adjoint d'agence Pôle emploi Lille Postes LELONG Fabienne
NORD-PAS-DE-CALAIS 308857 Directeur adjoint des Traitements Centralisés Réseau HOTTIN Sullivan
PACA 308842 Responsable de service affaires sociales CHEVREUIL-VERHILLE Daniella
PACA 308847 Directeur d'agence Pôle emploi Marseille Romain Rolland POMARES Eric
PACA 308849 Directeur d'agence Pôle emploi Marseille Colbert THEBAULT Alexandra
PES 308670 Adjoint responsable services aux régions Grand Sud Report de la décision
PES 308988 Responsable appui pilotage Report de la décision
PICARDIE 308444 Directeur d'agence Pôle emploi Abbeville URBIN Stéphane
PICARDIE 308446 Directeur d'agence Pôle emploi Compiègne Centre VADURET Bernard
PICARDIE 308708 Directeur d'agence Pôle emploi Amiens Millevoye RAYEZ Sylvain
PICARDIE 308709 Directeur d'agence Pôle emploi Amiens Dury BERTUCAT Sophie
PICARDIE 308711 Directeur de plateforme de services formations BIGOT Carole
REUNION 308813 Directeur d'agence Pôle emploi de Sainte Marie FORTUNE Julie
RHONE-ALPES 308729 Collaborateur du service pilotage de la production AVEROUS Guy
RHONE-ALPES 308741 Aide au pilotage BOITEUX-CROTET Valérie
RHONE-ALPES 308838 Directeur d'agence Pôle emploi Grenoble Alliance VANTORNOUT Gilles
RHONE-ALPES 308840 Directeur d'agence Pôle emploi Roussillon CALVETTI Hélène
SIEGE 307577 Chargé de mission département optimisation de l'organisation et des pratiques Retrait de la diffusion
SIEGE 308268 Chargé d'études budget PEREZ Jérôme
SIEGE 308510 Chargé d'etudes immobilières Recrutement Externe
SIEGE 308613 Juriste règlementaire JOSNIN Stéphanie
SIEGE 308660 Chargé de communication presse CHEMINEAU-GRICOURT Romuald
SIEGE 308662 Acheteur coordinateur national Recrutement Externe
SIEGE 308865 Chef de projet métier internet Rediffusion

 

 

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CPN 5 & CPN 6
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 13:57

Vous pourrez ci-dessous les avis de la CPN 6 du jeudi 23 juin.

 

Rappel : la CPN émet des avis consultatifs. Les décisions finales de nominations relèvent du Directeur Général. Elles seront prises dans quelques jours. Certaines décisions pourraient donc être différentes des avis diffusés dans ce tableau.

 

 

CPN 6 23 juin 2011
Région Titre du Poste CANDIDAT PRESSENTI
ALSACE Chef de service statistiques et études Information : DOMINIQUE ARNOULD
DSI Aide au pilotage Report décision
DSI Chef de projet Report décision
DSI Chef de projet Rediffusion ou recrutement externe
DSI Chef de projet Recrutement externe
DSI Aide au pilotage Recrutement externe
DSI Aide au pilotage Report décision
DSI Aide au pilotage Report décision
DSI Aide au pilotage Report décision
DSI Chef de département déploiement projets et versions Report décision
DSI Chef de département Relation Clients Tiers Report décision
DSI Chef de projet AMOA Report décision
DSI Chef de projet AMOA Report décision
DSI Chef de projet AMOA Report décision
DSI Chef de projet AMOA Report décision
DSI Chef de projet AMOA Report décision
DSI Chef de projet AMOA Report décision
DSI Chef de projet AMOA Report décision
DSI Responsable opérationnel Report décision
DSI Responsable opérationnel Report décision
DSI Responsable opérationnel Report décision
DSI Chef de département Intranet et Solutions Collaboratives Report décision
DSI Chef de département Dispositifs d'accueil Report décision
DSI Chef de département Dématérialisation Report décision
DSI Chef de département Intégration Qualification Recette Déploiement Report décision
DSI Chef de département ISO Information : OLIVIER GALLAND
DSI Chef de département exploitation production Information : HENRI WRONA
DSI Chef de département exploitation des environnements Pré production Information : JEAN-LUC DOBERT
DSI Chef de Département coordination des projets et pilotage de la performance Report décision
DSI Coordinateur national Report décision
DSI Coordinateur national Report décision
DSI Coordinateur national Report décision
DSI Chef de département Architecture Urbanisme Report décision
DSI Analyste encadrant réalisation Report décision
FRANCHE COMTE Médiateur Information : LAURENCE GIE
HAUTE-NORMANDIE Directeur administratif et financier Information : SEBASTIEN BILLAUX
ILE DE FRANCE Chef du service maitrise des risques et contrôle interne Information : VERONIQUE BEYSSI
ILE DE FRANCE Directeur de la communication Information : LAURENT KAZMIERCZAK
ILE DE FRANCE Directeur territorial 78 Information : DOMINIQUE DE GRYSE
ILE DE FRANCE Adjoint Directeur communication Information : STEPHANE HERNANDEZ
ILE DE FRANCE Directeur régional délégué adjoint Est Francilien Information : PHILIPPE CAMPE
ILE DE FRANCE DTD Hauts de seine sud CORINNE PURSER
ILE DE FRANCE DT Val d'Oise Information : JOELLE CASORLA
LORRAINE Directeur territorial Moselle Information : CHRISTOPHE BAUDET
LORRAINE Directeur support aux operations Information : DOMINIQUE MEYER
NORD-PAS-DE-CALAIS Médiateur Information : CYRIL SUQUET
PACA Adjoint DT Alpes Maritimes Information : ANDREE IZZO
PICARDIE Adjoint DSO Kiyenika MAYINDU
REUNION Auditeur prévention des fraudes Information : VERONIQUE MAILLOT
REUNION Directeur territorial Information : MICHEL CIOCCI
RHONE-ALPES Directeur support aux opérations Information : PHILIPPE LACOUR
RHONE-ALPES Adjoint au DT haute savoie Information : ALEXANDRE CASTELLET
SIEGE Responsable du Département Activités Sociales Culturelles et Tickets Restaurants Information : MARTINE RIOLLET
SIEGE Chef de département développement des carrières des cadres Rediffusion ou recrutement externe
SIEGE Chef de Département Gestion Administrative des Contrats Nationaux Information : RONY ZENARRE
SIEGE Chargé de mission appui direction comptable Information : PATRICK MARTINEL
SIEGE Sous-directeur études statistiques Information : CORINNE TEVAR
SIEGE Chef de cabinet DGA administration finances Information : ALEXANDRA LE NORMAND
SIEGE Correspondant performance réseau Information : MICHELE PROUFF
SIEGE Responsable du Pôle Appui et Pilotage opérationnel Information : STEPHANIE MUSEGA
SIEGE Chef du département Pilotage et Contentieux Information : BENEDICTE MOLLANDIN
SIEGE Chef du département Aides et Politiques Publiques de l'Emploi Information : BENJAMIN REPETTI

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CPN 5 & CPN 6
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 13:56

En attendant la prochaine (et dernière ?) réunion programmée le mardi 28 juin 2011, vous trouverez ci-dessous la dernière version du projet d'accord.

 

Projet accord compléments variables de rémunération V3Projet accord compléments variables de rémunération V3

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Négociations nationales
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 14:54

Mercredi 1er juin s’est tenue la 6ème et dernière réunion sur le sujet de la retraite complémentaire pour nos collègues ex indemnisation et ex AFPA.


Faisons un arrêt sur images sur le dossier retraite complémentaire à Pole Emploi


  • Quel est le régime de retraite complémentaire de Pôle Emploi ? 

L’IRCANTEC


  • Pourquoi ?

La nature juridique de Pôle Emploi emporte la décision du régime de retraite complémentaire de Pôle Emploi. Pôle Emploi étant un EPA (voir Décret n°84-38 du 18 janvier 1984 fixant la liste des établissements publics de l'Etat à caractère administratif prévue au 2° de l'article 3 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984. Version consolidée au 21 juillet 2010), le régime de retraite complémentaire de ses salariés est l’IRCANTEC.

 

Plusieurs régimes de retraite complémentaire cohabitent à titre transitoire au sein de Pôle Emploi :

 

  • AGIRC ARCCO
    • Agents Pôle Emploi de l’EX RAC
    • Retraités de l’EX RAC
  • AGIRC ARCCO ( caisse Pro BTP)
    • Agents Pôle Emploi transférés de l’AFPA  
  • IRCANTEC
    • Agents sous statut 2003
    • Agents ayant opté
    • Agents nouveaux recrutés
  • Le choix du régime de retraite complémentaire pour les salariés EX RAC et transférés de l’AFPA pouvaient’ il se faire au niveau des organisations syndicales de Pôle Emploi ?

NON, la nature de l’établissement détermine le régime et des discussions ont eu lieu entre les caisses de retraites. 

 

Les négociations au sein de Pôle Emploi devaient donc porter sur le transfert et les modalités particulières à mettre en œuvre pour qu’aucun agent ne perde rien. 

 


Le déroulement des négociations du 6 octobre 2010 au 1er juin 2011

 

La première réunion s’est donc tenue le 6 octobre 2010. Des moyens financiers ont été donnés aux organisations syndicales pour faire des études actuarielles nécessaires à la compréhension du dossier mais surtout pour avoir la vision la plus exacte de l’impact de ce transfert.

 

Alors que tous les experts sur le sujet, que les caisses elles mêmes s’accordent sur le fait que le régime de retraite de l’IRCANTEC est actuellement meilleur que l’AGIRC ARCCO, les études que nous avons fait réaliser nous montrent que le transfert de l’AGIRC ARRCO vers l’IRCANTEC pour les personnels EX RAC aurait pour conséquence, dans une majorité de cas, une perte de rente comprise entre 2% et 23%.

Cela s’explique par le taux de cotisation auxquels les personnels de l’EX RAC étaient soumis. Celui-ci n’était pas le taux réglementaire de l’AGIRC ARCCO, les personnels de l’EX RAC bénéficiaient d’une sur-cotisation.

 

Rappel des positions de la CFE-CGC Métiers de l’Emploi

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi a toujours était claire dans ses positions : aucun agent basculé à l’IRCANTEC ne devra être perdant.

 

Pour notre syndicat, comme nous l’avons dit à la Direction dès le constat fait qu’il y aurait une perte pour nos collègues issus de l’EX RAC, cette situation est inadmissible.

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi a aussitôt exigé de la direction qu’une solution soit trouvée pour compenser à cette perte.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi a alors  fait les propositions suivantes :

  • Hausse de salaire au cas par cas en fonction de la perte estimée
  • Possibilité de mettre en place une sur-cotisation avec l’IRCANTEC comme cela s’est fait avec l’AGIRC ARCCO
  • Mise en place d’un régime sur-complémentaire

A chaque fois la Direction a répondu par la négative.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi a  exprimé clairement son refus d’adhérer à l’accord proposé par la Direction de Pôle Emploi

 

Si la question du basculement à l’IRCANTEC a été tranchée et actée par les deux caisses de retraite complémentaire dans le cadre de leurs instances et donc ne pourra plus changer, Il reste un sujet qui est ouvert à la négociation et qui est à la main de la Direction de Pôle Emploi, c’est celui du dispositif à mettre en place pour compenser les pertes de nos collègues.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi a dénoncé avec force cette situation et cette absence totale de négociation de la part de la direction.


La CFE-CGC Métiers de l’Emploi exige de l’établissement qu’il ouvre de réelles négociations pour trouver  un accord sur les compensations à mettre en œuvre afin que nos collègues ne soient pas perdant.

 

tract cfe cgc retraite complementaireTract CFE-CGC retraite complementaire

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Retraite
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 10:22

La première réunion de la Commission Paritaire Nationale de Négociation pour un accord sur le handicap s'est tenue le 15 juin 2011.

 

Nous avions préalablement reçu un premier projet d'accord accompagné des chiffres concernant le taux de personnes handicapées à Pôle Emploi. Sur ce dernier point, il est à noter que Pôle Emploi se rapproche du seuil des 6% qui n'est pas un finalité en soit mais un minimum. Le taux direct est de 5.39% et la taux retenu (comprenant les dépenses..) est de 5.86%.

 

Dès le début de la réunion, la CFE-CGC est intervenue (et a été rejointe par d'autres syndicats) pour demander des éléments complémentaires qui nous sont indispensables pour cette négociation. Nous devons en effet avoir une photographie plus précise de l'existant, à la fois sur la population mais aussi sur l'organisation autour de ce sujet.

 

Même si nous savons qu'il n'est pas possible de viser spécifiquement certains types de handicap, nous avons mis en avant la difficulté concernant les handicaps mentaux ainsi que les sourds/muets/sourds-muets. Pôle Emploi doit pouvoir par son accord concerner tous les handicaps et ne pas aller vers la facilité. La CFE-CGC sera attentive a ce que nous allions dans ce sens. Nous avons par exemple demandé à avoir un état de lieux des dépenses réalisées, ce qui permet indirectement de comprendre les typologies de compensation mises en oeuvre alors qu'il n'est pas possible d'avoir une catégorisation par handicap (pour des raisons évidentes).

 

Nous avons ensuite commencé une première lecture du document jusqu'à la page 6 (paragraphe sur la sécurité). Toutes les organisations syndicales sont intervenues pour faire part de questions/remarques et demandes de modifications.

 

Quelques demandes de la CFE-CGC sur cette partie du texte :

  • le taux d'emploi ne doit pas être le seul objectif. L'amélioration du maintien est tout aussi important
  • Dans le programme d'action, la prévention est toute aussi importante que le recrutement, le maintien ou la prise en compte de nouvelles situations. Pôle Emploi doit faire en sorte de prévenir le handicap
  • Recrutement : nous voulons que les engagements de recrutement se fassent sur tous les niveaux/catégories d'emploi. Il y a des compétences à tous les niveaux
  • La place des CII n'est pas clair et pourtant il ont un rôle spécifique à tenir
  • Nous demandons à ce que la phrase parlant "d'aménagement du poste de travail ou par reclassement" soit corrigée car une étape précède une autre et n'est pas au même niveau
  • Nous avons demandé à ce que la participation de l'intéressé à une réunion de l'équipe pluridisciplinaire se fasse sur le temps de travail de l'intéressé (ce qui n'est pas toujours le cas)
  • Nous voulons que le télétravail dans le cadre du handicap soit une solution à part entière et non pas la dernière roue du carrosse.
  • Rapprochement domicile/travail : nous voulons des engagements concrets et opposables
  • Nous insistons sur le fait que les solutions sont uniques et individuelles et non pas par typologie de handicap
  • Globalement, nous demandons plus de concrets, des dates, des engagements précis et ambitieux
  • Nous avons aussi rappelé, concernant les locaux, que ceux-ci doivent tous être accessibles à tous les handicaps. Entendre parler de faire les aménagements là où une personne handicapée est présente est contraire à la loi et est un frein à l'égalité face à l'emploi en limitant la mobilité. 
  • Nous insistons enfin sur la quasi absence du mot compensation dans le projet d'accord. Cette notion est pourtant au coeur de la loi de 2005 et à un sens quant à la démarche à entreprendre pour permettre à la personne handicapée de faire son métier le plus normalement possible. C'est à l'employeur de compenser et non à la personne de compenser par elle-même.

 

Chaque organisation syndicale est intervenue longuement et nous avons eu en toute fin de journée un début de réponse de la direction. Ces réponses doivent maintenant être rédigées.  A retenir malgré tout :

  • le FIPHFP est l'organisme compétent (du fait du statut de Pôle Emploi)
  • Le programme immobilier actuellement déployé prend en compte les obligations d'accès à tous les handicaps. Mais n'est pas capable de nous donner l'état des lieux site par site !
  • Est prêt à prendre en charge les montants au delà des participations des organismes
  • Est prêt à former les représentants du personnel : "plus il y a de personnes formées, mieux c'est !"
  • Informatique : reconnaît le problème actuel mais semble dire que Neptune va aider à améliorer la situation (un chantier est ouvert sur l'accessibilité des outils)
  • Est prêt à mettre dans le texte des possibilités d'absences sur justificatif pour des rendez-vous médicaux qui ne peuvent se faire en dehors des horaires de travail.
  • Il reprend nombre de demandes de modification dans les phrases permettant de rendre le texte plus précis.
  • Concernant le télétravail, s'il est prêt à modifier des choses, nous ne sentons pas un enthousiasme débordant.
  • La déclaration se fait au niveau national et non par région. Malgré tout, à notre demande, il est prêt à faire un bilan par établissement et à faire des injonctions fortes.
  • Il s'engage à fournir pour la prochaine réunion un maximum de données et d'information ce qui nous aidera dans la poursuite des négociations.

 

Difficile de tout lister et de ne pas oublier quelques choses. Nous attendons maintenant de voir la nouvelle version du texte ainsi que les données et informations promises

 

La prochaine réunion est programmée le 5 juillet. Nous mettrons en ligne la prochaine version du projet d'accord en ligne dès que possible (sur la colone de gauche dans la partie "négociations en cours").

 

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Handicap
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 14:49

Tout le monde en parle, vous voulez savoir ce qu'il y a dans le rapport du CESE.

Retrouvez le en cliquant sur le lien ci dessous

 

Rapport du CESE Pôle emploi juin 2011 Rapport du CESE Pôle emploi juin 2011

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Actualités
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 13:10

Deux CCE étaient programmés le 7 juin (voir cet article pour les ordres du jour).

 

CCE extraordinaire

Lors de cette réunion, nous avons continué, mais pas terminé, l'examen du règlement intérieur du CCE. Il nous reste le dernier tiers des articles à examiner, en espérant que la dernière réunion sera la dernière sur ce sujet.

 

CCE Ordinaire

Pour rappel, ce CCE était la poursuite des CCE du 13 avril et du 16 mai 2011.

Pour rappel encore, REPERE, OCEAN et GOA ont été inscrits à l'ordre du jour par le secrétaire.

 

La Direction a considéré que le point REPERE avait été déjà vu et qu'il était temps de passer au point suivant de l'ordre du jour (ce qui ne manqua pas de générer de la contestation dans l'instance).

 

OCEAN (Outil de Contrôle Et d'Analyse Normalisé)

Par l'intermédiaire de Mme Catherine Poux, la direction nous a fait une présentation très succincte d'OCEAN. Voici ce que nous avons retenu de cette présentation :

  • Le contrôle est un dispositif qui rassure nos financeurs mais aussi nos demandeurs d'emploi (car il est rassurant de savoir que leur demande d'allocation sera bien exécutée)
  • 3800 contrôleurs à ce jour à Pôle Emploi (formation de 3 jours)
  • Le contrôle interne n'est pas que l'affaire des contrôleurs mais aussi de l'ensemble des agents !
  • Le contrôle ne se fait pas qu'à posteriori. Il y a aussi la notion d'auto évaluation. Il y a un outil d'auto évaluation (parle du plan de renforcement)
  • Le soucis est parfois la pertinence des contrôles et du temps nécessaire pour  effectuer ces contrôles.
  • Il y a eu en 2010, 550.000 contrôles et il y en aura 6% de moins 2011 (via une recherche de meilleure efficacité. -24% sur les forces humaines mises sur les contrôles)
  • On ne fait pas de contrôle à posteriori si celui-ci peut se faire via les outils des systèmes d'information.

 

Les organisations syndicales sont alors intervenues pour soulever des problèmes de fonds et de forme sur cette large évolution d'OCEAN (non information des agents, des instances...).

 

Intervention de la CFE-CGC :

  • Ce dossier est pour nous incomplet car il y manque un élément essentiel : les agents ! Ce sont pourtant eux qui sont contrôlés, qui mettent en oeuvre et ce dossier n'en parle pas ! Quels sont les effets d'OCEAN sur eux ?
  • Comme les autres organisations syndicales, nous comprenons la nécessité d'un contrôle concernant les éléments financiers mais, avec l'expérience du passé à l'ANPE, nous sommes dubitatif concernant cet élargissement aux activités du placement.
  • Si l'on croise ce dossier avec d'autres, nous nous inquiétons de la tendance à retirer de plus en plus aux conseillers leur technicité et leur capacité à prendre des initiatives, en fonction de situations souvent très différentes les unes des autres. Par OCEAN, nous craignons qu'ils soient maintenant obligés de rentrer dans des scénarii leur faisant perdre cette technicité.

 

Réponses de Christian CHARPY :

  • Il n'est pas contestable qu'un contrôle interne puisse exister à Pôle Emploi.
  • Concernant l'accord de 2004. Il existe toujours et il est d'ailleurs annexé à la CCN. Il est protecteur pour les agents car il interdit que les données individuelles résultants du contrôle interne ne puissent être utilisées pour tout autre action que celles de la formation professionnelle. Nous restons clairement dans le cadre du dispositif de 2004. Il n'y a pas d'autre utilisation que pour des statistiques ainsi que pour la mise en oeuvre de la formation professionnelle.
  • Le référentiel activités a largement repris les référentiels antérieurs
  • Le plan de contrôle de le plan d'audit n'ont pas vocation à être présentés aux instances représentatives du personnel.
  • L'extension d'OCEAN aux activités du placement n'est qu'une extension légère
  • Volume : on arrive en ce moment à un volume de 7 dossiers contrôlés par agence et par mois. On voit mal comment on pourrait en tirer des conclusions individuelles sur les agents.
  • Les fiches activités existent : elles sont sur le bureau métier des agents ! Donc ils en ont connaissance !
  • Redit qu'OCEAN ne peut alimenter le contenu de l'EPA
  • Allègement en 2011 du fait de la forte charge de travail, mais cela ne peut se faire sur l'indemnisation.
  • Répondra par écrit aux autres questions... 

 

GOA (Gestion Opérationnelle des Activités)

Après une rapide présentation du document par  Mr Chapuy, Christian Charpy nous introduit le sujet en nous disant que celui-ci a pour objectif d'améliorer le fonctionnement de l'accueil des sites.

 

Intervention de la CFE-CGC :

  • Suite à cette rapide présentation, nous souhaitons comprendre la réelle finalité de GOA. Est-ce seulement la gestion des flux ou bien est-ce plus que cela ?
  • En effet, si par oral vous nous parlez de Gestion Opérationnelle de l'Accueil,  le documents dit lui "Gestion Opérationnelle des Activités".
  • Nous savons que cet applicatif ne vit pas isolé et qu'il a un lien avec le contrôle de gestion. Quelle autre finalité dans ce cas que d'évaluer les effectifs... pour ensuite mieux les réduire ! Lorsque l'on parle de ce dispositif à des cadres de la fonction publique, il font tous ce lien pour aller vers cette finalité : étrange !
  • Nous savons que l'outil est actuellement anonyme mais pour combien de temps ?

 

  Réponse du Directeur Général aux différentes interventions (allant toutes dans un sens similaire) :

  • Les finalités de GOA sont celles du document, page 3 (gérer/suivre les flux, produire des statistiques)
  • Lien avec d'autres applications ? Oui avec AUDE. A ce stade, pas de lien avec le contrôle de gestion, mais le fait d'avoir des information sur l'accueil d'un site, est tout de même pour la répartition des moyens une données intéressante. Cela pourra renforcer les demandes de renfort d'effectif ici et là.
  • Anonymat : ce qui apparaît c'est un poste derrière lequel il y a quelqu'un. Lorsque l'on dit anonyme, c'est que l'on ne sait pas combien tel ou tel agent a reçu de personnes.
  • Il n'y a pas de formation à GOA mais une appropriation
  • Qui supervise ? L'ELD.
  • RDVA est un outil de planification, pas de gestion des flux.
  • GOA est fait pour gérer correctement l'accueil
  • Accepte de demander une présentation sur écran pour un prochain CCE.

 

ODIGO : point non traité

 

Questions diverses : point non traité

 

Le prochain CCE ordinaire est programmé le 6 juillet 2011 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 15:13

Cette réunion devait initialement se dérouler sur la journée entière. Un changement de calendrier a fait qu'au final celle-ci n'a pu se dérouler que sur une -toute- petite demie-journée.

 

En premier, Mr Rashid nous a fait part des corrections apportées au texte depuis la dernière réunion (voir le compte rendu). 

 

Après quelques interventions syndicales tendant à nous faire croire que personne ne veut l'application de l'article 16 de la CCN (dans la catégorie "nous savons ce qui est bon pour vous"), la CFE-CGC est intervenue sur les points suivants :

  • Nous ne pouvons clôturer les négociations en si peu de temps alors que la journée était initialement programmée. En tant que signataire de la CCN, dont l'article 16 fait parti, nous sommes ici pour aller au bout de la négociation pour faire en sorte que les agents sous CCN puissent bénéficier du dispositif. Nous aurons donc besoin d'au moins une réunion supplémentaire
  • Nous avons besoin que le texte soit clarifié concernant les cadres et les REP/REAP car il y a un manque dans le texte entre le préambule et l'article en question.
  • REP/REAP : nous nous inquiétons de la phrase parlant de l'absence d'objectifs fixés. Ils ne doivent pas être lésés sur un fait qui ne dépend pas d'eux !
  • Enfin nous voulons que le processus de définition des objectifs collectifs soit sécurisé. Nous ne voulons pas aller vers un accord pour ensuite être spectateur de sa mise en oeuvre.
  • De la même façon, nous voulons que les objectifs pour la prime individuelle restent réalistes et atteignables.

 

Réponse de la Direction aux questions de l'ensemble des organisations syndicales :

  • La Direction de Pôle Emploi est dans la logique d'une politique de rémunération comprenant une très grande partie fixe et une petit partie variable
  • Dans la confection du budget de Pôle Emploi, il n'y a qu'une seule masse salariale et non deux (statut public et statut privé).
  • Nous soupçonner de fixer des objectifs non atteignables n'est pas possible
  • REP/REAP : ce sont des encadrants et à ce titre, il n'est pas choquant qu'ils aient des objectifs individuels.
  • Il n'y a jamais eu zéro € depuis que le dispositif existe coté public.
  • SI le budget n'est pas consommé du fait d'objectifs non intégralement atteints, le budget résiduel irait dans les fonds de réserve.
  • Concernant la possibilité de débattre des objectifs collectifs, il rappelle qu'il s'agit là d'une prérogative de l'employeur et que le sujet est vu au Conseil d'Administration de Pôle Emploi. Il consent au final qu'ils puissent être présentés aux instances représentatives du personnel et que la décision définitive ne soit prise qu'ensuite.
  • La prime collective (public et privé) représenterait 36m€
  • Les encadrants concernés seraient 7000 à 8000.
  • Insiste sur le fait d'avoir un dispositif symétrique entre les statuts, tout le monde participant de manière similaire aux résultats.
  • Il s'agit là aussi d'une façon d'augmenter le pouvoir d'achat des agents sous CCN et rappelle le préambule qui spécifie bien que l'employeur ne pourra se prévaloir de cette prime lors des négociations salariales annuelles.

 

En réaction, la CFE-CGC a demandé à ce que la proposition concernant la présentation des objectifs soit inscrite dans le projet d'accord. Nous avons bien compris que la décision revenait à l'employeur mais nous voulons saisir l'opportunité que nos remarques et critiques puissent être prises en compte.

 

A ce jour, la CFE-CGC n'a pas pris de décision concernant ce projet d'accord puisque les négociations ne sont pas terminées. Nous ferons tout pour que le processus, malgré certains, aille au bout et que l'on laisse la chance à la négociation et au dialogue. Il en va, en tant que CFE-CGC, de notre responsabilité de syndicat constructif et de signataire de la CCN.

 

La date de la prochaine (et dernière ?) réunion n'est pas connue pour le moment.

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Négociations nationales