Le pacte social de la CFE-CGC

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Si à Pôle Emploi nous attendons toujours de comprendre ce que veut vraiment dire le nouveau contrat social promis par le Directeur Général, la Confédération CFE-CGC, dans le cadre des élections présidentielles présente "Le pacte social de la CFE-CGC.

 

Ce pacte est pour nous l'occasion de démontrer, par du concret, que la CFE-CGC reste force de propositions et toujours aussi fortement attachée à rester apolitique.

 

 

Le pacte social de la CFE-CGC :

La campagne présidentielle tente d'apporter dans l'urgence et la précipitation des solutions à la gravité de la situation économique, à l'atonie de la croissance et au besoin de justice fiscale...


La CFE-CGC s'adresse à chacun des candidats pour leur proposer un Pacte social qui répond à ces urgences. Elle les invite à s'en inspirer pour modifier en profondeur le mode de gouvernance et à réfléchir à la construction d'un nouveau dialogue social.

 
 
Ce pacte social est issu d'une vaste consultation par Internet, qui a recueilli plus de 28 000 contributions, notamment du personnel d'encadrement (65 %). Il est la source d'un débat continu que la CFE-CGC anime dans le cadre d'un Tour de France du dialogue social auprès des adhérents ou non de treize grandes régions.
 
Ce qui permet à la Confédération d'alerter les candidats à l'élection présidentielle sur les priorités exprimées par cette enquête de terrain : l'emploi, l'éducation, la réindustrialisation et la répartition des richesses. Déjà, ces forums ont révélé des pistes de solutions, présentées dans ce Pacte social.
 
C'est cette démarche d'écoute et d'échanges, préalable à toute réforme efficace qui donnera à ces candidats leur légitimité...

Publié dans Actualités

Partager cet article

Repost0

CCE du 5 avril 2012

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Pour rappel, voici ci-dessous l'ordre du jour :

  1. Vote pour la constitution d’un groupe technique du CCE relatif aux présentations du plan stratégique.
  2. Consultation sur les protocoles électoraux.*
  3. Présentation des résultats de la grande consultation.
  4. Information sur le bilan social 2010 en vue d’une consultation ultérieure.
  5. Information sur l’application de la loi n° 2011-1977 du 28 décembre 2011 et sa circulaire d’application concernant le jour de carence en cas d’absence maladie des agents de droits public.

* sous réserve de la finalisation des négociations les 2 et 3 avril et des documents de référence le 4 avril 2012

 

La séance fut présidée par Mr Cribier en l'absence de Mr Bassères, pris par un Conseil d'Administration de Pôle Emploi.

 

Point 1 - Vote pour la constitution d’un groupe technique du CCE relatif aux présentations du plan stratégique.

La Direction n'organisera pas ce vote suite à un premier tour de parole où, clairement, il n'y aurait pas eu beaucoup d'adhésion à cette proposition (les motivations sont parfois très différentes...).

 

Point 2 - Consultation sur les protocoles électoraux.* (* sous réserve de la finalisation des négociations les 2 et 3 avril et des documents de référence le 4 avril 2012)

(Pour rappel, il est ici question de l'organisation des élections spécifiques aux agents sous statut public.)

En premier lieu, la Direction s'excuse pour la fourniture tardive du document (donné par mail la veille de la réunion !) et nous précise que c'est l'accord régional primera sur l'accord national.

Après quelques ajustements sur les protocoles d'accord (notamment sur des dates), et après à une suspension de séance, nous sommes passés au vote.

 

Vote sur le protocole relatif aux élections des Commissions Paritaires Nationales :

Pour : 18 (dont les 2 élus CFE-CGC)

Contre : 2 (1 partie des élus CGT)

 

Vote sur le protocole relatif aux élections des Commissions Paritaires Locales :

Pour : 15

Abstention : 1

Contre : 4 (les 2 élus CFE-CGC + 1 partie de la délégation CGT)

 

Explication des votes de la CFE-CGC métiers de l'emploi :  La CFE-CGC reste sur la logique de son vote antérieur sur le décret (voir le compte-rendu). Notre demande était d'avoir des Commissions Paritaires Nationales par niveau d'emploi et non des Commissions Paritaires locales uniques.

 

 

Point 3 - Présentation des résultats de la grande consultation.

Il faut remarquer qu'aucun document ne nous a été transmis avant la séance alors que préalablement à l'ouverture du CCE, la lettre Info-manager avait le document en question ainsi qu'un courrier du DG (on en reparle plus loin...).

 

La Direction nous avait proposé qu'un représentant d'IPSOS (le prestataire) soit présent pour commenter et expliquer le document remis sur table mais certaines organisations syndicales ont refusé qu'il en soit ainsi... C'est donc Monsieur Lemerle qui s'est chargé de l'exercice. 

 

Première intervention de la CFE-CGC métiers de l'emploi

  • La remise sur table du document n'est vraiment pas respectueuse de l'instance et de ses représentants
  • Lors des multilatérales, nous avions eu un engagement de transparence ainsi que l'engagement de fournir toutes les données, y compris les expressions libres. A première vue, ces dernières sont absolument absentes du compte rendu ! La fourniture plus que tardive du document ne va pas non plus dans le sens de la transparence !
  • Comment le titre peut-il indiquer "résultats globaux" alors qu'il manque de nombreuses données ?
  • Il nous est nécessaire d'obtenir le questionnaire définitif qui ne nous a pas été donné.
  • Plus globalement, à quoi sert la première partie du questionnaire, la signalétique, si les chiffres ne ventilent pas les données par catégorie ?
  • Nous avons absolument besoin d'une séance complémentaire.
  • Nous sommes déçus, non pas par le questionnaire mais par ce travail de restitution. Nous ne comprenons pas comment la rigueur nécessaire pour cette profession peut  amener à un document aussi incomplet et imprécis dans la forme (on donne des exemples).

 

Réponses de la  Direction à l'ensemble des questions et présentation du document :

  • La présence d'IPSOS aurait pu lever les doutes sur la sincérité du travail.
  • Le document, en plus de ces questions propres, a le mérite d'avoir des questions identiques à celles posées dans des organismes similaires, ce qui permet de noter les similitudes ou les écarts.
  • Accepte de nous transmettre le questionnaire final.
  • Lors de la lecture, insiste régulièrement sur les écarts par rapport aux autres organismes, avec souvent la mise en évidence d'un gros décroche (plus de 15% d'écart).
  • Le coût de cette enquête a été de 90.000€
  • La présentation met en évidence qu'il y a beaucoup de progrès à faire et beaucoup à travailler sur un certain nombre de pistes.
  • Pour la Direction, un des gros sujet est l'organisation du travail

 

Seconde intervention de la CFE-CGC métiers de l'emploi :

  • En réponse à la Direction qui semblait nous faire tenir des propos non tenus, nous rappelons que nous n'avons pas parlé de "manipulation" mais que nous nous posions des questions sur la rigueur de la restitution.
  • La CFE-CGC s'estime légitime à être exigeante compte tenu de sa participation active dans les multilatérale. Mais nous rappelons aussi que la condition à notre participation était d'avoir une sincérité réciproque de la Direction.
  • Comme dit par d'autres membres du CCE, le courrier d'accompagnement du CCE dans "Info Manager" est pour le moins surprenant.
  • La Direction va-t-elle entendre les agents qui demandent moins de changements alors que le plan stratégique est en cours ?
  • La présence du DG est absolument nécessaire face à une situation dégradée.  Nous voulons pouvoir mesurer son degré de prise de conscience de la gravité de la situation. 

 

Réponses de la Direction :

  • Le mail de Mr Bassères met en évidence les points sur lesquels nous pouvons nous appuyer mais aussi les points sur lesquels il faut travailler.
  • Les résultats de cette enquête mettent en évidence des points de progrès à réaliser.
  • Confirme que dans la partie signalétique, il n'y a pas eu le choix de demander l'établissement d'origine. C'est peut-être regrettable pour certains, mais nous ne souhaitions pas le faire.
  • Concernant intranet, le constat est qu'il est l'outil d'information le plus utilisé. SI cela devait rester ainsi, il faudra le revoir car ce n'est pas un outil de documentation du poste de travail.
  • Concernant la mise en oeuvre d'une deuxième enquête RPS (pour mesurer les écarts), la Direction semble vouloir changer d'outil et mettre en oeuvre un baromètre social (via des enquêtes) qui aura l'avantage d'être régulier et d'avaluer les évolutions. Il existe déjà un baromètre demandeurs d'emploi ainsi qu'un baromètre pour les entreprises.
  • Globalement, ce sont les réponses que la Direction apportera qui permettront de juger la Direction.
  • Le plan stratégique sera étudié à l'occasion d'un CCE spécifique dédié à ce sujet.

 

Commentaire : la CFE-CGC a demandé le questionnaire définitif mais surtout les chiffres détaillés avec les verbatims. Si sur le questionnaire, Monsieur Lemerle nous a répondu positivement, nous n'avons pas obtenir de réponse sur la fourniture des données complètes avec les verbatims. Pourtant après le survol en séance du document, un travail complémentaire semble plus que nécessaire.

 

 

Le CCE s'arrêtera à cet endroit de l'ordre du jour, les points suivants seront repris à une date ultérieure.

Publié dans CCE

Partager cet article

Repost0

Ordre du jour du CCE extraordinaire du 5 avril 2012

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

 

Ordre du jour du CCE extraordinaire du 5 avril 2012

  1. Vote pour la constitution d’un groupe technique du CCE relatif aux présentations du plan stratégique.
  2. Consultation sur les protocoles électoraux.*
  3. Présentation des résultats de la grande consultation.
  4. Information sur le bilan social 2010 en vue d’une consultation ultérieure.
  5. Information sur l’application de la loi n° 2011-1977 du 28 décembre 2011 et sa circulaire d’application concernant le jour de carence en cas d’absence maladie des agents de droits public.

* sous réserve de la finalisation des négociations les 2 et 3 avril et des documents de référence le 4 avril 2012

Publié dans CCE

Partager cet article

Repost0

CPN 6 : les avis du 28 mars 2012

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

La CPN 6 émet des avis consultatifs. Les décisions finales de nominations seront prises dans quelques jours. Certaines décisions pourraient donc être différentes des avis diffusés dans ce tableau.

 

Les AVIS de la CPN 6 du 28 mars 2012
Région de l'offre Référence Titre du Poste Nom Prénom
BOURGOGNE 311212 Directeur Territorial Côte d'Or Report de décision
HAUTE-NORMANDIE 311213 Directeur plateforme régionale JAHIER GWENAEL
ILE DE FRANCE 311440 Responsable SAPP ALEXANDRE THOMAS
PICARDIE 311055 Directeur territorial délégué Aisne APPREDERISSE JEAN LOUIS
PICARDIE 311055 Directeur territorial délégué Aisne Retiré de la diffusion
DSI 310145 Aide au pilotage MARNE GUINARD
SIEGE 309424 Coordinateur MOA AF gestion des marchés Report de décision
SIEGE 311199 Chef de département MRS Report de décision
SIEGE 311210 Adjoint directeur trésorerie finance Recrutement externe

Publié dans CPN 5 & CPN 6

Partager cet article

Repost0

CPN 5 : les avis du 28 mars 2012

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

La CPN 5 émet des avis consultatifs. Les décisions finales de nominations seront prises dans quelques jours. Certaines décisions pourraient donc être différentes des avis diffusés dans ce tableau.

 

Les avis de la CPN 5 du 28 mars 2012
Région Référence Titre du Poste Candidat(e) pressenti(e)
AUVERGNE 310585 Responsable évaluation études statistiques Report
BOURGOGNE 310966 Responsable qualité, développement durable et maîtrise des risques Report
BRETAGNE 311191 Directeur d'agence Pôle-emploi Carhaix AYISSI-JEZEQUEL NATHALIE
BRETAGNE 311192 Directeur adjoint d'agence Pôle-emploi Brest Marine Rediffusion
CORSE 311135 Directeur plateforme régionale de production NICOLI LAETITIA
CORSE 311137 Directeur adjoint d'agence Pôle-emploi Ajaccio FAGNI MURIEL
DSI 310137 Aide au Pilotage Report
DSI 310139 Gestionnaire SI Report
DSI 311211 Gestionnaire RH Report
HAUTE-NORMANDIE 310703 Chargé mission grands projets BARON HERVE
HAUTE-NORMANDIE 311215 Directeur du pôle traitements centralisés CLAIN JEAN PAUL
HAUTE-NORMANDIE 311216 Directeur du pole régional s@d LESUEUR JEROME
HAUTE-NORMANDIE 311218 Directeur du pole prestations et formations DELAUNE CAROLINE
HAUTE-NORMANDIE 311219 Direct adjoint pole régional s@d Rediffusion
ILE DE FRANCE 311339 Directeur d'agence Pôle-emploi La Chapelle/Cottin CHEVALLIER STECYNA SANDRINE
ILE DE FRANCE 311342 Directeur d'agence Pôle-emploi USP Spectacle Paris Alhambra TRAVERSE PHILIPPE
ILE DE FRANCE 311344 Directeur d'agence Pôle-emploi Créapass POIRIER PATRICIA
ILE DE FRANCE 311345 Directeur d'agence Pôle-emploi 19ème Est ROCHER CATHERINE
ILE DE FRANCE 311346 Directeur d'agence Pôle-emploi Lecardin CAUSIN ALAIN
ILE DE FRANCE 311347 Directeur d'agence Pôle-emploi Chanez cadres RAFFIN PHILIPPE
ILE DE FRANCE 311348 Directeur d'agence Pôle-emploi Les Mureaux GOETZ MARJORIE
ILE DE FRANCE 311350 Directeur d'agence Pôle-emploi Antony PEGOURIE STEPHANIE
ILE DE FRANCE 311351 Directeur d'agence Pôle-emploi Sarcelles THOMAS DIDIER
ILE DE FRANCE 311352 Directeur adjoint d'agence Pôle-emploi Montreuil La Beaune Rediffusion
ILE DE FRANCE 311380 Directeur adjoint d'agence Pôle-emploi Les Mureaux ROUSSELIN NORA
ILE DE FRANCE 311393 Directeur d'agence Pôle-emploi Montreuil La Beaune DAMOLIDA SOPHIE
ILE DE FRANCE 311394 Directeur d'agence Pôle-emploi Rosny SOULIE CLAIRE
ILE DE FRANCE 311395 Directeur d'agence Pôle-emploi Bobigny TROQUEREAU ERIC
ILE DE FRANCE 311396 Chargé de mission appui fonctionnel - DT 75 DE BLIGNIERES MONIQUE
ILE DE FRANCE 311402 Chargé de mission appui fonctionnel - DT 75 VANCASSEL CHRISTOPHE
ILE DE FRANCE 311407 Chargé de mission appui fonctionnel - DT 75 HERVOIR VINCENT
ILE DE FRANCE 311417 Chargé de mission appui fonctionnel - DT 93 VERGNES ANICETTE
ILE DE FRANCE 311418 Chargé de mission appui fonctionnel - DT 93 Retrait
ILE DE FRANCE 311419 Chargé de mission appui fonctionnel - DT 94 PILLOT ISABELLE
MARTINIQUE 311236 Chef de service Employeurs et Recouvrement DRU-SAMSON DOMINIQUE
PAYS DE LA LOIRE 311133 Directeur d'agence Pôle-emploi La Flèche UROZ LAURENT
PAYS DE LA LOIRE 311134 Directeur d'agence Pôle-emploi Sable sur Sarthe HEULIN ANNICK
PICARDIE 311349 Chargé de mission DT Oise MORITZ ERIC
POITOU-CHARENTES 311397 Chargé de mission prestations formations AMIR Ali
POITOU-CHARENTES 311397 Chargé de mission prestations formations DOUX DANIEL
POITOU-CHARENTES 311400 Responsable service orientation formation GELPE DOMINIQUE

Publié dans CPN 5 & CPN 6

Partager cet article

Repost0

Activités sociales et culturelles : Le SNU poursuit son offensive procédurale... Les Agents trinquent !

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Une dotation agent de 170 €, une dotation par enfant de 360 €, une dotation Enfant Handicapé, les secours, les prêts à l’amélioration de l’habitat... C’est de ces prestations là dont vous ne pouvez plus bénéficier depuis le jugement du 5 janvier suite à l’action en justice du SNU contre la CNGASC (Commission Nationale de Gestion des Activités Sociales et Culturelles). La CNGASC a été contrainte d’arrêter son fonctionnement et donc le versement de vos prestations 2012 !

Comme si cela ne suffisait pas le SNU poursuit son offensive procédurale. Une audience a eu lieu le 21 mars 2012 au Tribunal Administratif de Paris, suite à un recours du SNU contre l’arrêté d’agrément de l’article 44 de la CCN qui concerne les ASC. Le risque encouru est l’annulation rétroactive de l’agrément de l’article 44  de la CCN. En clair, cela conduirait à perdre le bénéfice de la dotation du 1,3 %, c’est à dire le budget qui a permis pendant ces dernières années la mise en place des prestations nationales précédemment citées.

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi dénonce le comportement irresponsable du SNU.  Celui-ci n’a pas renoncé à sa démarche procédurale alors qu’il en connaît les risques pour les Agents. L’issue de cette procédure sera connue le 3 avril et nous vous tiendrons informés des conséquences de celle-ci. En ouvrant cette boite de pandore, ces gens là n’ont rien oublié et rien appris ! En cette année d’élections, il appartiendra à chacun(e) d’entre vous de se souvenir de ces initiatives procédurales aux effets pervers et négatifs pour chaque agent. A la CFE-CGC, notre seule préoccupation, c’est l’intérêt des Agents !

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi rappelle son attachement au principe de mutualisation du 1,3% au niveau national qui permettrait à tous les salariés de compenser au moins en partie les inégalités de ressources entre les établissements et de créer une solidarité nationale entre tous.

Afin de sortir de l’impasse actuelle, la CFE-CGC met tout en œuvre pour négocier un nouvel accord sur les ASC,
un accord enfin juridiquement stabilisé !

 

ASC tract mars 2012 Télécharger le tract

Partager cet article

Repost0

CCE du 20 mars 2012

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Ce CCE extraordinaire avait 2 points à son ordre du jour :

 

Point 1 - Le premier point concernait la validation de procès verbaux. Au total, sur une période allant de mai 2011 à février 2012, 17 procès verbaux ont été approuvés. Ils devraient, nous l'espérons, pouvoir être rapidement mis en ligne sur l'intranet.

 

Point 2 - Le second point était sur la détermination de sujets que le CCE souhaite confier à la commission HSCT du CCE. Faisons court sur les débats où, à nouveau, certains essaient de refaire l'histoire...

Pour les organisations syndicales, le choix était difficile car beaucoup de sujets sont à nos yeux aussi importants les uns que les autres. Malgré tout, 3 thèmes étaient majoritairement cités :

  1. Le référentiel immobilier
  2. Un bilan des bilans HSCT des établissement et une capitalisation des expertises.
  3. Un travail sur les agressions

 

Au final et après un vote, 2 sujets sont arrivés à égalité (le référentiel immobilier et le bilan des bilans). Ils seront donc soumis à la commission qui se réunira pour la première fois le 11 avril 2012.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi, qui avait ces trois thèmes dans ses propositions, a finalement voté pour le bilan des bilans car nous pensons qu'il permettra d'intégrer d'autres sujets (même si ce n'est pas facile, pour être efficace, il faut bien faire un choix ! ). Faut-il rappeler que le rythme des travaux de cette commission est normalement d'une réunion par trimestre ce qui est peu. Notre objectif est d'avoir un retour utile de cette commission pour le CCE. Pour information, une organisation syndicale voulait traiter 15 points ! Devinez laquelle ?

 

Prochain CCE : le 28 mars 2012

Publié dans CCE

Partager cet article

Repost0

Article 48 : retour vers l'incertitude ?

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Alors que lors de la dernière réunion sur l'article 48 la direction semblait aller vers l'étude d'autres pistes comme la revalorisation individualisée, la réunion du 15 mars marque un retour vers la piste unique du groupe fermé.
En effet, dès le début de la réunion, la Direction Générale nous a donné sur table un courrier daté du 14.03.2012 du Ministre Xavier Bertrand (adressé à Mr Bassères) disant que seul le groupe fermé est susceptible de satisfaire aux termes de l'article 48. Pour cela, le Ministre prend appui sur les arguments avancés par la Direction Générale de Pôle Emploi. Il est question d'expertises sur les différentes hypothèses et d'impossibilités notamment juridiques. Le non aboutissement des négociations est aussi mis en avant. Enfin il termine en mettant en avant l'absence d'opposition de la part des caisses, sous réserve d'une validation législative. Pour conclure, M. Bertrand dit donner son accord pour que soit présenté dès que possible une évolution législative permettant le maintien à titre exceptionnel de la population dans un groupe fermé dans les conditions actuelles de leur affiliation.
 
Ce courrier a le mérite d'exister mais il pose plusieurs questions :
  1. Le Ministre s'engage alors que la session parlementaire est terminée.
  2. Une élection présidentielle et des élections législatives vont avoir lieu et le Ministre d'aujourd'hui, les députés d'aujourd'hui ne seront probablement pas ceux de demain. Bref on pourrait dire qu'il s'agit d'un courrier signé sur des cartons de déménagement !
  3. Ce courrier n'émane que du seul Ministre du travail, de l'emploi et de la santé. Il n'y a ni co-signature, ni un autre courrier émanant du Ministère des finances (ou mieux du premier Ministre). Il semble pourtant que l'accord de cet autre Ministère soit plus que nécessaire.
  4. Comment parler de non-aboutissement des négociations alors que nous y sommes encore ? Cela ne correspond pas à la réalité ! Cela pose la question des informations que la DG à fourni au Ministre.
  5. Où sont les expertises  des différentes hypothèses qui ont été apportées au Ministre pour prendre sa position ?
 
Face à ces questions posées par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, nous avons eu du mal à obtenir des réponses claires de la Direction.
  • Il ne semble pas y avoir de dossiers d'expertises : les informations ont été données à l'oral.
  • La Direction Générale n'a pas de courrier de Bercy ou de Matignon à nous fournir.
  • Nous n'avons pas la position des caisses sachant que l'AGIRC/ARCCO a fixé une limite très proche : le 31 mars 2012 !
  • Enfin la Direction souhaite nous proposer un accord à la signature mais dont les contours sont flous. En effet, cet accord ferait à la fois office d'avenant à la CCN (la limite de l'avenant actuel de l'article 48 fixe la date du 30 juin 2012) mais introduirait aussi la voie vers le maintien du groupe fermé si une loi aboutissait. Or cet accord, la Direction compte le proposer à la signature d'organisations syndicales non signataires de la CCN. Vous avez dit étrange ?!?! Normalement pour signer un avenant, il faut signer le document de base (la CCN dans ce cas !).
  • La Direction a tout de même donné oralement sa position en terme plutôt juridique pour ne pas aller vers une compensation individuelle. Sur la compensation (en une fois ou par augmentation salariale), elle avance le fait d'une fragilité potentielle car il faudrait une acceptation individuelle de chaque agent avec malgré tout le risque ultérieur que si la compensation évaluée est inférieure à la réalité, cela n'ouvre la voie à des contestations basée sur la CCN.   
 
Position/commentaires de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi :
  • Nous avons enfin, pour la première fois, des éléments permettant de commencer à comparer différentes solutions. Depuis le début de ce sujet, la CFE-CGC Métiers de l'Emploi n'a cessé de dire qu'elle souhaitait pouvoir comparer les différentes solutions afin d'arriver à celle qui sera la plus favorable à l'ensemble des agents concernés. Jusqu'à présent, toutes les pistes que nous voulions comparer étaient systématiquement repoussées par la Direction et par certaines organisations syndicales qui ne voulaient pas envisager ce travail indispensable car elles ne veulent, parfois pour des raisons peu avouables, entendre parler que du groupe fermé.
  • Nous regrettons l'abandon du jour au lendemain par la nouvelle Direction de la piste de la revalorisation individuelle accompagnant un transfert à l'IRCANTEC. Nous perdons ainsi la possibilité d'apporter à 15.000 agents un gain salarial immédiat tout en maintenant à minima les droits futurs. De plus, une partie de la population non négligeable perd un double gain potentiel(salarial et en droit à la retraite). Nous regrettons l'abandon de l'examen de cette piste même si nous entendons et comprenons les arguments -enfin- apportés oralement par la Directrise des relations sociales.
  • Nous ne pensons pas, à ce stade, que la situation soit débloquée, stable et certaine car les incertitudes sont nombreuses. Un engagement interministériel ou de Matignon aurait eu plus de poids.
  • Nous ne pouvons pas négliger la position des caisses sachant que l'agirc/arrco en a fixé une qui se termine dans quelques jours !
  • De plus, dans son calcul, la Direction semble oublier qu'il y a une question financière à régler du fait du maintien d'un groupe fermé. Quand on commande du "sur mesure", cela se paye! Il nous semble bien léger de penser  de la part du DGARH "que ce n'est pas l'affaire de Pôle Emploi" et même d'affirmer haut et fort que  "c'est le problème des caisses" ! Il nous semble pourtant que cela ne sera pas aussi simple. Pourquoi une caisse va-t-elle compenser au-delà de ces propres règles ? Elle risque de devoir se retourner vers l'employeur, à un moment ou à un autre, lui demandant de payer les effets de son choix.
Certains  (FO, CGT et le SNU) crient déjà victoire (Pour qui, pourquoi ?), croient la Direction sur parole sans autres documents que le courrier d'un Ministre sur le départ. Ils se prennent même au jeu de défendre la direction contre ces syndicats qui osent demander plus de garanties pour les agents.
 
A la CFE-CGC Métiers de l'Emploi nous nous posons encore des questions !  Les réponses floues de la direction nous paraissent très insuffisantes pour oser crier victoire, nous exigeons de la Direction que ce dossier soit complètement sécurisé pour les agents et que toutes les cartes soient mises sur la table sans arrière-pensées politiciennes.
Il faut que la solution dégagée soit la meilleure pour tous les agents concernés et pas uniquement une solution  globale avec des perdants et des gagnants.  Nous voulons le meilleur des deux pour tous les agents!
Nous aimerions pouvoir dire que ce sujet est définitivement réglé mais nous n'en sommes malheureusement pas encore là. Soyons prudents et vigilants...
 
Coté face de la réunion :
A l'aube d'un soi-disant nouveau contrat social, le dialogue social semble vraiment malade à Pôle Emploi ! Des échanges stériles, une agressivité non feinte de certaines Organisations Syndicales et de la DGA-RH... le climat social se tend ! Nous ne resterons pas inactifs ! Ce point fera l'objet d'une communication prochaine sur ce blog...

Publié dans Retraite

Partager cet article

Repost0

CPN 5 : les avis du 14 mars 2012

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Vous pourrez ci-dessous les avis de la CPN 5 du 14 mars 2012.

 

Rappel : la CPN émet des avis consultatifs.  Les décisions finales de nominations seront prises dans quelques jours. Certaines décisions pourraient donc être différentes des avis diffusés dans ce tableau.

 

AVIS CPN5 du 14 mars 2012
Région Référence Intitulé du poste Candidat pressenti
AUVERGNE 310585 Responsable évaluation études statistiques Report de décision
BOURGOGNE 310519 Directeur d'agence Pôle-emploi Auxerre Recrutement externe
310966 Responsable qualité, développement durable et maîtrise des risques Report de décision
CENTRE 293373 Directeur d'agence Pôle-emploi Bourges 2 LAUBRAY FREDERIQUE
295848 Directeur Adjoint d'agence Pôle-emploi Dreux Retrait du poste
DSI 310137 Aide au Pilotage Report de décision
310139 Gestionnaire SI Report de décision
310540 Support à la relation clients Report de décision
FRANCHE COMTE 310874 Psychologue BAZIN ELISE
GUADELOUPE 310802 Directeur d'agence Pôle-emploi Basse-Terre SAINT CIREL MARIE CLAUDE
PICARDIE 311061 Directeur d'agence Pôle-emploi Amiens Tellier QUONIAM MARYSE
311062 Chargé de mission WALLOIS ARNAUD
311063 Responsable prévention des fraudes MONVOISIN ANNE
POITOU CHARENTES 311092 Directeur d'agence Pôle-emploi Angoulême Champs de Mars AHOUANTO ANDRE
RHONE-ALPES 311119 Psychologue du Travail - Loire Retrait du poste
SIEGE 310122 Chargé de support aux opé AI Rediffusion
310650 Auditeur HELBLING DENIS
DERSON JOEL
BOGARD YANNICK
RAMEL GAETAN
311064 Chargé de mission qualité achats Rediffusion

Publié dans CPN 5 & CPN 6

Partager cet article

Repost0

CPN 6 : les avis du 14 mars 2012

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Vous pourrez ci-dessous les avis de la CPN 6 du 14 mars 2012.

 

Rappel : la CPN émet des avis consultatifs. Les décisions finales de nominations seront prises dans quelques jours. Certaines décisions pourraient donc être différentes des avis diffusés dans ce tableau.

 

 

Région Référence Titre du Poste Niveau de l'offre Nom Prénom Public/privé
BRETAGNE 311103 Directeur territorial Ille et Vilaine 5A BRICOUT DENYS Privé
DSI 310537 Chef de projet AMOA 5A GARY JULIEN Privé
DSI 310538 Architecte Fonctionnel 5A BESSAN BERTRAND Privé
DSI 310980 analyste encadrant de réalisation 5a recrutement ext,

DSI 311008 Chef de Projet 5A recrutement ext,

PICARDIE 311055 Directeur territorial délégué Aisne 5A report de décision

SIEGE 311069 Adjoint chef département production comptable 5A BIORENT Hugues Privé
SIEGE 311096 Chef département pilotage budgétaire 5A HERNU XAVIER Privé
SIEGE 311098 Chargés de projet 5A VANDRISSE BRUNO Privé
SIEGE 311098 Chargés de projet 5A DUMONT PASCAL Privé
SIEGE 311098 Chargés de projet 5A VIDAL VALERIE Privé
SIEGE 311100 Chef département dialogue performance 5A DUVIVIER QUENTIN Privé


Il semble qu'un changement de rythme de la CPN 6 soit possible en devenant le dernier mercredi de chaque mois (sans doute dès le 28 mars 2012).

Publié dans CPN 5 & CPN 6

Partager cet article

Repost0