Présentation

  • : CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • : Facile d'accès, ouvert à tous, ce blog est fait par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, pour vous informer au quotidien, de ce qui se passe dans Pôle Emploi.
  • Contact

Adhérer

Rejoignez-nous en 1 clic !

 

Bulletin d'adhésion
Mandat de prélèvement SEPA
Les statuts du syndicat

Rechercher Sur Le Blog

Suivez-nous sur...

Page Twitter de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  
Page facebook de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi

 

Votre région

Cliquez sur la carte 

France DOM 200 bleu 4Vous souhaitez prendre contact avec un de nos élus ou représentants dans votre région, envoyez-nous un mail à :
syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

Calendrier

Calendrier social 2017 (màj 19/09/2017)

septembre 2017 
CCE extraordinairelundi 4 septembre 2017
CCE extraordinairemardi 5 septembre 2017
CCE extraordinairemercredi 6 septembre 2017
CPNFjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 14 septembre 2017
DSC Politique Déplacement OSvendredi 15 septembre 2017
CPNCvendredi 15 septembre 2017
CCE ordinairemardi 19 septembre 2017
CRATvendredi 22 septembre 2017
CCEvendredi 22 septembre 2017
CPNCvendredi 22 septembre 2017
Multilatérale Baromètre Socialmercredi 27 septembre 2017
DSC Politique Déplacement Régionsmercredi 27 septembre 2017
CPNFmercredi 27 septembre 2017
NAOjeudi 28 septembre 2017
CPNN Classificationvendredi 29 septembre 2017
CPNCvendredi 29 septembre 2017
octobre 2017 
CCE – Règlement Intérieurmardi 3 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 5 octobre 2017
CPNCvendredi 6 octobre 2017
CPNFmercredi 11 octobre 2017
CPNFjeudi 12 octobre 2017
CPNN Classificationvendredi 13 octobre 2017
CPNCvendredi 13 octobre 2017
CPNN Classificationmardi 17 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 19 octobre 2017
DSCvendredi 20 octobre 2017
CPNCvendredi 20 octobre 2017
CCE ordinairelundi 23 octobre 2017
novembre 2017 
CPNCvendredi 3 novembre 2017
CPNS Handicapmardi 7 novembre 2017
CPNFmercredi 8 novembre 2017
CPNFjeudi 9 novembre 2017
CPN 5vendredi 10 novembre 2017
CPNCvendredi 10 novembre 2017
CPNS Accord GPECmardi 14 novembre 2017
CPNFmercredi 15 novembre 2017
CPNFjeudi 16 novembre 2017
CPNC PV/Suivi des avisjeudi 16 novembre 2017
CPNCvendredi 17 novembre 2017
DSCmercredi 22 novembre 2017
CCE Ordinairejeudi 23 novembre 2017
CPNCvendredi 24 novembre 2017
CPNN Séniorsmardi 28 novembre 2017
Groupe de travail retraitemardi 28 novembre 2017
Groupe de travail prévoyancemercredi 29 novembre 2017
décembre 2017 
CPNCvendredi 1 décembre 2017
Commission Suivi MM/Mutexmardi 5 décembre 2017
CPNN Séniorsmercredi 6 décembre 2017
CPNS Egalité Projeudi 7 décembre 2017
CRATvendredi 8 décembre 2017
CPNCvendredi 8 décembre 2017
CPPSS mardi 12 décembre 2017
CPNFmercredi 13 décembre 2017
CPNFjeudi 14 décembre 2017
DSCvendredi 15 décembre 2017
CPNCvendredi 15 décembre 2017
Calendrier Socialmardi 19 décembre 2017
CCE ordinairemercredi 20 décembre 2017

Adresse postale

CFE-CGC Métiers de l'Emploi
38 rue des frères Flavien
75020 Paris

Élections 2016-17

19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 16:55

 

COMMUNIQUE DU 19 JANVIER 2011

Afin de sortir de la crise en IDF, la CFE-CGC métiers de l'emploi et l'UNSA Pôle Emploi ont demandé au Directeur Général qu'il intervienne auprès de Raymond Lagré afin qu'un nouveau C.E. soit convoqué dans les plus brefs délais pour qu'un nouveau vote sur les horaires variables ait lieu.

Mercredi 19 janvier 2011, en marge de la séance de négociation sur la classification, Christian Charpy a annoncé que le Directeur Régional proposerait aux élus franciliens, d'ici la fin de semaine, un nouveau C.E. avec à l'ordre du jour un nouveau vote sur les horaires variables de la formule nationale.

Il s'est dit aussi prêt à réouvrir les négociations de l'accord local IDF, sous réserve qu'au préalable le C.E. IDF recueille un vote majoritaire sur les horaires variables de l'accord national.

La CFE-CGC métiers de l'emploi et l'UNSA se félicitent de ses annonces et souhaitent vivement que l'ensemble des parties prennent leur responsabilité en ayant à l'esprit l'intérêt tant des collègues d'Ile de France que des usagers.

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans OATT
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 15:44

A force de vouloir faire le bonheur des agents à leur place,

certains semblent en avoir oublié la réalité du terrain !!

 

A la question que vous nous avez posé : « Pensez-vous que les plages fixes représentent une avancée de nos conditions de travail? » 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi est claire et sans détour, elle dit NON, ce n’est pas une avancée mais un retour en arrière de 20 ans !

 

C’est pour cela qu’elle a voté POUR les horaires variables en Ile de France.

 

Dans notre article du 13 janvier la CFE-CGC Métiers de l’Emploi alertait les agents et la direction sur le risque d’aboutir en Ile de France à la mise en place d’horaires fixes. (Cliquer et lire l’article du 13/01/2011)

 

« La configuration syndicale et les résultats de la consultation du CHSCT  du 6 janvier 2011 en Ile de France laisse craindre d'en arriver au point 3 ce qui serait un fort recul pour tous et un grand risque de désorganisation du réseau.

La CFE-CGC en Ile de France, qui est très loin de trouver satisfaisant le projet d'accord qui sera proposé au vote, estime malgré tout que parier sur le chaos est dramatique et que cela revient à prendre les agents en otages. »

 

Le 14 janvier, la CFE-CGC a pris ses responsabilités et dans l’intérêt des agents a voté :

o        POUR les horaires variables

o        POUR l’Accord régional

o        POUR l’accord national à défaut d’accord régional

 

Malheureusement ce que nous redoutions est arrivé :

 

 

Vote du CE  Ile De France du 14 janvier 2011 :

19 votants :

·         13 Contre : 4 élus CGT- ex ANPE
                 2 élus SUD
                 4 élus SNU
                 3 élus CFDT

  • 6 Pour     : 2 élus CFE - CGC
                     1 élu UNSA
                     3 élus FO - ex ANPE
  • 0 Abstention

La CFTC (1 élu),  FO ex RAC (2 élus), la CGT ex RAC (2 élus) ont quitté la salle le temps du vote pour ne pas donner d’avis.

 

Cela veut dire 8h30-12h30 13h30-17h00. Une situation dramatique pour les agents.

 

Dès la connaissance de cette information, la CFE-CGC Métiers de l’Emploi a pris contact avec la DG pour que tout soit mis en œuvre pour sortir de cette situation cauchemardesque et inacceptable.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi demande :

 

  • L’ouverture de négociations sur les horaires variables dans les plus brefs délais
  • Le maintien des horaires variables actuels tant que cette négociation n’a pas abouti.

 

 

Vous ne voulez pas des horaires collectifs,

écrivez nous à syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

et nous porterons vos revendications

devant le Directeur Régional

et si nécessaire le Directeur Général.

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans OATT
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 17:09

Si les négociations sur le projet d'accord local OATT se sont tenues normalement en Ile de France, il semble que le résultat soit très loin d'une forte amélioration par rapport à l'accord national. Or, nous nous souvenons des propos du Directeur Général nous disant que l'objectif des négociations dans les établissements était d'aller au-delà de l'accord national, qui est donc un socle de départ et une base de travail.

 

Pour rappel, dans cet établissement, la CFE-CGC n'a pas eu le droit de participer aux négociations.

 

Malgré tout, les améliorations principales sont celles-ci :

  • La création d’un compteur spécifique de 15 heures annuelles destiné à compenser les retards des agents liés à des difficultés de déplacement suite à des grèves de transport et/ou à des intempéries
  • La fin de la plage horaire fixe le vendredi à 15h00 (au lieu de 16h00 dans l’accord national)
  • La possibilité de générer 4h00 de crédit temps / semaine (contre 3h45 dans l’accord national)

 

Il faut retenir qu'il s'agit d'un processus en 3 étapes concernant les horaires :

  1. Avis conforme sur l'application des horaires individualisés issus de l'accord local
  2. puis si le premier ne recueille pas un avis conforme *, recueil d'avis conforme sur l'application des horaires individualisés issus de l'accord national
  3. Si le point 2 ne recueille pas d'avis conforme *, les horaires appliqués pour tous seront des horaires fixes (8h30-12h30 et 13h30-17h00) à compter du 1er février

* un avis conforme est un avis recueillant plus de 50% des votants au CE.

 

La configuration syndicale et les résultats de la consultation du CHSCT  du 6 janvier 2011 en Ile de France laisse craindre d'en arriver au point 3 ce qui serait un fort recul pour tous et un grand risque de désorganisation du réseau. La CFE-CGC en Ile de France, qui est très loin de trouver satisfaisant le projet d'accord qui sera proposé au vote, estime malgré tout que parier sur le chaos est dramatique et que cela revient à prendre les agents en otages.

 

N’hésitez pas à faire connaître votre avis à nos représentants franciliens pour ne pas qu'on en arrive à des extrémités dont personne ne peut mesurer les conséquences : par fax au 01.55.85.28.43 ou par courriel à cfe-cgc.idf@pole-emploi.fr (jusqu'à vendredi 14 janvier 2011 16h00).

 

Par extension, la problématique de cet établissement n'est pas unique. Globalement, les négociations ont été très loin d'être satisfaisantes. Les Directeurs Régionaux, avec le peu de lattitude laissé par la DG pour négocier, avaient du mal à décider et à trancher, ce qui est normalement tout le propre d'un négociateur. Attendons maintenant de voir le résultat des consultations des instances et des signatures d'accords dans les établissements.

 

 

MAJ du 14-01-2011 16h05

Les votes au Comité d'Etablissement en Ile de France font que ce seront les horaires collectifs qui s'appliqueront comme nous le craignions hier. C'est à dire 8h30-12h30 13h30-17h00. Une situation dramatique pour les agents et qui n'est pas sans amener des problèmes énormes à l'employeur. A suivre...

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans OATT
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 17:40

La première réunion de la commission de suivi de l'accord senior s'est  -enfin- tenue le 4 janvier 2011.

 

Il n'a pas été compliqué de constater que l'application de cet accord est à la fois un succès (temps partiel bonifié) et une grande amertume (la mise en oeuvre des autres mesures commence à peine et à petit rythme).

 

Article 2 : recrutement et maintien dans l'emploi

La direction nous avance un chiffre de 201 recrutements, mais ce chiffre comprend aussi les contrats aidés... Bref, entre ces derniers et les autres contrats précaires, la situation n'est pas exemplaire.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi a demandé à avoir les chiffres des recrutements "nets" et non des transformations / reconductions de contrats. Nous avons aussi demandé des données par région afin de responsabiliser les établissements sur ce thème. De plus, les recrutements ne sont pas vraiment répartis sur toutes les catégories professionnelles. Nous avons de plus besoin des sorties afin d'avoir une vision juste et correcte de la situation afin d'évaluer l'effort de l'employeur. Lors des négociations, notre demande sur le thème du recrutement venait que le maintien du taux d'emploi des seniors ne demandait pas d'effort particulier de l'employeur en raison de la pyramide des âges.

 

La direction nous fournira pour la prochaine fois des données plus complètes.

 

 

Article 3 : dispositif d'anticipation de l'évolution de carrière

Nous serons très loin (avec 85 entretiens) de l'objectif de 1000 entretiens de deuxième partie de carrière. Pour rappel, cela concerne les plus de 45 ans ou les agents avec une ancienneté de 20 ans. L'établissement doit de plus prévenir par écrit les agents 3 mois avec leur 45 ans.

La machine a été très lente à se mettre en marche, même si des frémissements commencent maintenant à se faire sentir.

 

Pour la CFE-CGC métiers de l'emploi, cette partie est très importante et nous déplorons le peu d'empressement des certains établissements à mettre véritablement la machine en marche ! Nous insistons sur le fait que les entretiens ne peuvent être que physiques et non par téléphone.

 

Article 4 : amélioration des conditions de travail et prévention des situations de pénibilité

Cet article est un grand succès dans sa partie 4.3 (aménagement individuel du temps de travail). En gros, 1/3 des plus de 55 ans a opté pour ce dispositif sachant qu'il faut retrancher à la population, les agents sous statut public qui ne peuvent bénéficier de cet article. 

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi a insisté sur le fait que la mise en oeuvre a été compliquée dans certains établissements. S'il est vrai que maintenant, les choses se passent mieux, nous restons vigilant face au réflexes de certains services RH à arranger les accords à leur propre sauce...

 

Pour le reste de l'article, les choses ont commencé à bouger sur des aménagements de postes. Par contre, peu de CHSCT ont commencé les travaux sur ce thème.

 

Article 5 : développement des compétences, des qualifications et  accès à la formation

Article 6 : aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite

Article 7 : transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat

Article 8 : communication

Sur l'ensemble de ces thèmes il y a des hauts (stages de préparation à la retraite) mais beaucoup de bas. Le tutorat, véritable opportunité alors que Pôle Emploi met en place l'EID est encore loin, la formation est difficile à évaluer lorsque l'on sait que les stages de préparations à la retraite consomment beaucoup d'heures et que la direction ne peut nous fournir à la fois le nombre d'heures et le nombre de stagiaires.

 

 

En conclusion : on le voit, après un début en fanfare (temps partiel bonifié), le reste de l'accord se met très lentement en place. La prochaine réunion de suivi sera l'occasion de vérifier si le frémissement actuel s'est transformé en une véritable mise en oeuvre de l'accord.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Accord Senior
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 17:05

La CNGASC a réussi à trouver une voix... avec 4 organisations syndicales (CFE-CGC, UNSA, CFTC et FO).

 

Simplification des dotations mais pas de restriction budgétaire !

La CNGASC a revu et voté les dotations enfants et agents pour l'année 2011.

  • Un changement radical ? Non, mais plus de flexibilité et surtout qu'un maximum d'enfants de -18 ans puissent profiter de la CNGASC (enfants à charge fiscalement de -18 ans)
  • Une diminution de la dotation enfant ? Non, mais une liberté de choix d'utilisation de la dotation et un droit de tirage unique. 

 

Les évolutions ?

  • Un montant minimum garantit de 310 euros pour tous les enfants de -18 ans. Ce montant pourra monter à 360 euros si le foyer fiscal ne dépasse pas 40.000 euros pour l'année 2010.
  • De plus, les C.E. seront en capacité d'offrir une ou plusieurs prestation(s) destinée(s) aux enfants, grâce à un complément de la CNGASC.

 

Le montant de la dotation globale enfant ne diminue pas, elle bénéficie à tous les enfants.

 

La CNGASC reconduit la prestation Enfant handicapé scolarisé dans les mêmes conditions (148 euros / mois)

 

La CNGASC reconduit les demandes de don ou prêt pour 2011 (les conditions vont évoluer).

 

La dotation agent sera de 170 euros (conditions d'attribution à venir).

 

Votée dans ses grands principes, une aide sous forme de prêt pour l'amélioration de l'habitat sera mise en place après l'approbation des comptes 2010.

 

Communiqué CFE CGC Métiers de l'Emploi ASC 2011 Communiqué CFE CGC Métiers de l'Emploi ASC 2011

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Activités Sociales et Culturelles
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 14:05

Le dernier point sur le droit d'option nous donne le chiffre de 58,86% (contre 57,35% il y a un mois). 

 

L'Ile de France vient de passer la barre des 40% (41,78%).

 

Reporting de la cellule 31 12 2010Point sur le droit d'option au 31 12 2010

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Droit d'option
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 13:00

La CFE-CGC du Siège vient de signer l'accord OATT qui entrera en application à compter du 1er février prochain. Vous trouverez ci-dessous toutes les explications de cette signature, ainsi qu'une synthèse de cet accord.

 

Dans les autres établissements, certains accords sont déjà ouverts à signature, d'autres pas encore. Nous vous ferons un point complet d'ici la fin du mois de janvier mais, il n'est pas impossible que des régions n'aboutissent pas à un accord local (notre crainte est même qu'elles puissent être assez nombreuses).

 

CFECGC siège OATT 01 2011CFE-CGC siège - signature accord OATT

Synthèse accord OATT SiègeSynthèse accord OATT Siège

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans OATT
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 14:48

Pour rappel, 7 points étaient à l'ordre du jour (voir cet article).

 

Point 1 : Approbation de 7 procès verbaux

 

Point 2 : Point reporté (du fait d'un manque des éléments complémentaires que la direction s'était engagée à fournir (le 15-11-2010))

 

Point 3 : Grosse difficulté sur ce point en raison d'une coquille dans l'intitulé "Consultation sur le projet de rattachement des CRDC, CII et conseillers carrière". En effet, il ne s'agit pas du rattachement des CRDC mais des Directeurs de CRDC (ce qui n'est pas vraiment la même chose ! ). La Direction a malgré tout tenté de mettre ce point au vote ce que toutes les organisations syndicales ont fortement contesté. Face à cette attitude incompréhensible, les organisations ont tenté de proposer une porte de sortie à la Direction Générale, ce qu'elle n'a pas accepté dans un premier temps.

Après 3 heures, oui vous avez bien lu 3 heures, la direction revient enfin à la raison et propose de modifier l'ordre du jour pour revenir à la formulation du 15-11-2010.

Au final, nous aboutissons enfin à un vote avec un intitulé conforme avec : 10 ABSTENTIONS, 7 VOTES POUR et 3 VOTES CONTRE.

 

Les élus CFE-CGC se sont abstenus sur ce point compte tenu de réponses différentes entre le 15-11-2010 et le 6-01-2011 et d'un flou persistant sur certains points (en particulier sur la situation des CII par rapport à leur niveau d'emploi et les accords locaux auxquels ils pouvaient être attachés et qui peuvent éventuellement être plus favorables que ceux de la Direction Générale).

 

Compte tenu de l'heure, la séance est interrompue à cet endroit de l'ordre du jour et reprendra à une date qui reste encore à fixer.

 

 

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 16:04

Lors de la réunion de Négociation Annuelle Obligatoire, le Directeur Général vient de faire cette annonce :

  • Il a pris acte des jugements intervenus concernant le prélèvement des cotisations d'assurance chômage
  • Malgré la possibilité de la faire, il n'ira pas en cassation
  • Il va donc appliquer les jugements prononcés définitivement
  • Pour les autres il va rembourser les sommes prélevés
  • les prélèvements indus sont à compter du 18-12-2008 jusqu'au 31-12-2009
  • Le montant des cotisations prélevées sera rétrocédé, ceci sur le salaire de février ou de mars suivant la complexité de l'opération (déduction faite des cotisations de solidarité)
  • Il appliquera les jugements prud'hommaux qui seront considérés comme définitifs et ne les contestera pas

 

MAJ du 6 janvier 2011 -

Modification de l'article pour lever une imprécision et distinguer :

- d'un coté l'application des jugements pour ceux ayant entrepris une démarche juridique

- de l'autre, le remboursement pour les agents concernés n'ayant pas entrepris de démarche juridique.

  

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Actualités
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 15:19

Veuillez trouver ci-dessous le compte rendu de la CPNF du 3 et du 5 janvier.

 

3 janvier 2011

 

Point 1 - Approbation du PV du 3 décembre

 

Point 2 - Poursuite de l’information en vue du recueil d’avis sur les formations d’accompagnement à la mise en œuvre de l’EID.

 

La réunion du 3 janvier était centrée sur le commentaire des premiers paragraphes du complément de dossier d’information envoyé par l’établissement en réponse aux questions des différentes organisations syndicales. (Avec la fiche pédagogique tutorat et appropriation des formateurs occasionnels).

 

Quelques éléments et précisions :    

  • La DG compte 2000 formateurs potentiels dont 1600 «mobilisables»
  • La formation des formateurs occasionnels se déroulera sur 3 jours
  • La formation des agents sur l’EID de fera sur 4 jours
  • La formation tutorat s’étale sur 3 jours.
  • Pour les managers de proximité l’établissement laisse à chaque Directeur Régional le soin de décider du bien fondé d’une formation sur l’EID. Mais « si les managers sont tuteur, une formation de 4 jours apparaît nécessaire » (précision de la DG).
  • Les publics ne seront pas mixés, les formations des agents issus de l’indemnisation sur l’EID se feront prioritairement en direction de ceux qui auront pas pratiqué les acquis de formation « conseillers professionnels » (donc avec un portefeuille DE).
  • Les Pôle Appui Gestion pourront développer leurs compétences et/ou opérer une mobilité professionnelle par le biais de l’EID.
  • L’ensemble de ces formations autour de l’EID pourrait représenter 50% du programme des formations de l’année.
  • L’outil AUDE sera étudié sur une base école à l’intérieur de chaque formation. Normalement l’outil informatique devrait fonctionner…
  • L’évaluation à froid se déroulera dans les 3 mois, animé par le manager aidés des tuteurs et en relation avec le CRDC pour proposer des actions correctives.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi a rappelé qu’elle considère important de souligner qu’une activité pédagogique n’est pas compatible avec un acte managérial et préconise que les REP tuteurs exercent leur action sur une équipe autre que celle dont ils ont la responsabilité.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi rejoint l’intervention de l’UNSA rappelant que dans le cadre de l’accord senior une large place devrait être consacré au tutorat,  et ajoute que les IVA chargé de projet emploi sont également disponibles pour les actions de tutorat.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi regrette que les temps consacrés à la formation soient très concentrés, notamment sur la phase de démarrage de l’opération, allonger les temps de formation d’une journée rendrait plus confortable l’atteinte des objectifs fixés par ces actions de formation, Mme Inizan répond que l’on peut « envisager une journée d’échange supplémentaire »

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi alerte l’établissement sur la complexité de mise en œuvre d’une telle opération alors que nous n’avons pas encore les résultats des études sur l’EIS et que les moyens, en effectifs particulièrement, seront limités en 2011.

 

A la fin de la journée, Mme Blondel a émis le souhait d’exercer le recueil d’avis sur l’EID… devant le refus de certaines organisations (pas la CFE-CGC), une ultime réunion est programmée le 5 janvier matin.

 

 

5 janvier 2011 (suite de la réunion du 3 janvier)

  • Les débats reprennent sur le tutorat. Pour la CFE-CGC métiers de l'emploi et d'autres syndicats, le REP tuteur ne doit pas mélanger acte managérial et acte pédagogique (sinon débriefing = flicage et évaluation).des échanges ont lieu sur l'évaluation à froid
  • Des échanges ont lieu sur l'évaluation à froid


Vote de la CPNF

  • "les responsables hiérarchiques ne peuvent pas être tuteur des agents de leur propre équipe."
    POUR: - tous les syndicat (CFE-CGC, CFTC, CFDT, SNU, CGT, UNSA, FO )
    Ne Prend Pas Part au Vote : 
    l'établissement qui souhaite indiquer qu'il s'agit pour lui plutôt d'une simple "préconisation" (Note CFE-CGC métiers de l'emploi : ce qui est contraire à la déontologie du tutorat !!!!)
  • Quelques précisions sont apportées sur les actions de formation sur l'EID jour par jour.
  • La CFE-CGC, l'UNSA et la CFTC estime qu'un jour de formation supplémentaire ne serait pas du luxe.
  • Recueil d'avis sur l'EID lors du CPNF du 5 janvier :
    POUR : établissement 6 (ou 7? ) voix
    CONTRE : CGT, CFDT & CFTC
    NPPV : FO &. SNU
    ABSTENTION : CFE-CGC & UNSA

    Donc vote majoritaire de la Direction Générale

    Explication du vote CFE-CGC
    La CFE-CGC a décidé de s'abstenir lors du recueil d'avis proposé par l'établissement à la CPNF du 5 janvier 2011. En effet, il reste encore trop d'incertitudes pour garantir les conditions de réussite de la mise en place de l'EID

    On le voit bien, cette mise en œuvre sera délicate dans toutes les régions :
    • elle demande une disponibilité et une fiabilité de l'outil informatique AUDE qui n'est pas certaine. 
    • elle repose sur une action de formation importante qui couvrira seulement 50% des effectifs concernés par l'EID. 
    • le calendrier du déploiement nous semble trop contraignant et les temps de formation, très courts et très concentrés, demandent à notre sens un allongement des temps de formations (1 jour de plus serait plus prudent).
    • les conditions d'exercice des tutorats seront primordiales et demandent une séparation nette entre les actions managériales et les actions pédagogiques ce qui n'est pas garanti.

 

Nos réserves n'étant pas levées nous sommes dans l'impossibilité d’émettre un avis favorable.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Formation