Présentation

  • : CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • : Facile d'accès, ouvert à tous, ce blog est fait par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, pour vous informer au quotidien, de ce qui se passe dans Pôle Emploi.
  • Contact

Adhérer

Rejoignez-nous en 1 clic !

 

Bulletin d'adhésion
Mandat de prélèvement SEPA
Les statuts du syndicat

Suivez-nous sur...

Page Twitter de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  
Page facebook de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi

 

Votre région

Cliquez sur la carte 

France DOM 200 bleu 4Vous souhaitez prendre contact avec un de nos élus ou représentants dans votre région, envoyez-nous un mail à :
syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

Calendrier

Calendrier social 2017 (màj 19/09/2017)

septembre 2017 
CCE extraordinairelundi 4 septembre 2017
CCE extraordinairemardi 5 septembre 2017
CCE extraordinairemercredi 6 septembre 2017
CPNFjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 14 septembre 2017
DSC Politique Déplacement OSvendredi 15 septembre 2017
CPNCvendredi 15 septembre 2017
CCE ordinairemardi 19 septembre 2017
CRATvendredi 22 septembre 2017
CCEvendredi 22 septembre 2017
CPNCvendredi 22 septembre 2017
Multilatérale Baromètre Socialmercredi 27 septembre 2017
DSC Politique Déplacement Régionsmercredi 27 septembre 2017
CPNFmercredi 27 septembre 2017
NAOjeudi 28 septembre 2017
CPNN Classificationvendredi 29 septembre 2017
CPNCvendredi 29 septembre 2017
octobre 2017 
CCE – Règlement Intérieurmardi 3 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 5 octobre 2017
CPNCvendredi 6 octobre 2017
CPNFmercredi 11 octobre 2017
CPNFjeudi 12 octobre 2017
CPNN Classificationvendredi 13 octobre 2017
CPNCvendredi 13 octobre 2017
CPNN Classificationmardi 17 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 19 octobre 2017
DSCvendredi 20 octobre 2017
CPNCvendredi 20 octobre 2017
CCE ordinairelundi 23 octobre 2017
novembre 2017 
CPNCvendredi 3 novembre 2017
CPNS Handicapmardi 7 novembre 2017
CPNFmercredi 8 novembre 2017
CPNFjeudi 9 novembre 2017
CPN 5vendredi 10 novembre 2017
CPNCvendredi 10 novembre 2017
CPNS Accord GPECmardi 14 novembre 2017
CPNFmercredi 15 novembre 2017
CPNFjeudi 16 novembre 2017
CPNC PV/Suivi des avisjeudi 16 novembre 2017
CPNCvendredi 17 novembre 2017
DSCmercredi 22 novembre 2017
CCE Ordinairejeudi 23 novembre 2017
CPNCvendredi 24 novembre 2017
CPNN Séniorsmardi 28 novembre 2017
Groupe de travail retraitemardi 28 novembre 2017
Groupe de travail prévoyancemercredi 29 novembre 2017
décembre 2017 
CPNCvendredi 1 décembre 2017
Commission Suivi MM/Mutexmardi 5 décembre 2017
CPNN Séniorsmercredi 6 décembre 2017
CPNS Egalité Projeudi 7 décembre 2017
CRATvendredi 8 décembre 2017
CPNCvendredi 8 décembre 2017
CPPSS mardi 12 décembre 2017
CPNFmercredi 13 décembre 2017
CPNFjeudi 14 décembre 2017
DSCvendredi 15 décembre 2017
CPNCvendredi 15 décembre 2017
Calendrier Socialmardi 19 décembre 2017
CCE ordinairemercredi 20 décembre 2017

Adresse postale

CFE-CGC Métiers de l'Emploi
38 rue des frères Flavien
75020 Paris

Élections 2016-17

9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 17:40

 

Suite à l'appel à la grève du 7 septembre 2010 qui a vu une forte mobilisation, les confédérations syndicales réagissent à la "réponse" présidentielle et appellent à une nouvelle mobilisation.

Communiqué commun CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FSU, UNSA
8 septembre 2010

Fortes de la réussite exceptionnelle du 7 septembre les organisations syndicales considèrent que les annonces du Président de la République, qui se voulaient une réponse aux mobilisations, ne modifient pas le caractère injuste et inacceptable de la réforme proposée.
Réunies le 8 septembre 2010 elles décident de poursuivre et d’amplifier le processus de mobilisation pour obtenir des mesures justes et efficaces afin d’assurer la pérennité du système de retraites par répartition.
Elles appellent à faire du mercredi 15 septembre, jour du vote par les députés du projet de loi, une journée forte d’initiatives et d’interpellations des députés, des membres du gouvernement et du Président de la République dans les départements et les circonscriptions.
Avant le débat au Sénat elles décident de faire du jeudi 23 septembre une grande journée de grèves et de manifestations dans tout le pays.

En complément, pour lire la lettre ouverte de 7 organisations syndicales adressée au Président de la République, au gouvernement ainsi qu'aux députés et sénateurs : cliquer ici

 

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Retraite
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 06:31

ORDRE DU JOUR  REUNION ORDINAIRE DU COMITE  CENTRAL D’ENTREPRISE

 

1.      Adoption des PV des réunions du CCE des 4 mai, 16 juin, 22 juin et 7 juillet 2010.

2.      Information en vue d’une consultation sur le référentiel immobilier de Pôle emploi.

3.      Information en vue d’une consultation sur le projet de mise en œuvre de l’entretien d’inscription et de diagnostic.

4.      Information en vue d’une consultation sur l’ajustement du rattachement des directeurs de CRDC, des Conseillers interrégionaux à l’intégration et des Conseillers carrière

5.      Consultation sur le plan Rebond*

6.      Questions diverses

*La consultation mentionnée au point 5 de l’ordre du jour a été demandée unilatéralement par le Secrétaire, le Président ne s’associant pas à cette demande de consultation.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 11:56

La direction annonce un taux de gréviste de 16,93% hors Guyane, Guadeloupe et Martinique, 8426 grévistes et 47 sites fermés.

 

Vous pouvez retrouver le taux de grévistes de votre région en consultant le tableau ci-dessous. 

 

Taux national provisoire

(hors Guadeloupe, Guyane et Martinique)   

 

Grève du 7 septembre 2010

Appel national interprofessionnel :

CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO, Solidaires et UNSA

 

Thème : réforme des retraites

 

REGIONS Effectifs Agents %  Sites
  Régions grévistes agents fermés
Alsace 1 230 137 11,14% 0
Aquitaine 2 274 402 17,68% 1
Auvergne 965 185 19,17% 0
Basse Normandie 1 091 262 24,01% 1
Bourgogne 1 157 206 17,80% 0
Bretagne 2 054 619 30,14% 5
Centre 1 769 269 15,21% 0
Champagne-Ardenne 1 052 125 11,88% 0
Corse 252 77 30,56% 1
DSI 1 385 95 6,86% 0
Franche-Comté 896 171 19,08% 1
Haute Normandie 1 408 243 17,26% 1
Ile-de-France 8 297 1264 15,23% 20
Languedoc-Roussillon 2 044 342 16,73% 0
Limousin 539 107 19,85% 0
Lorraine 1 733 229 13,21% 0
Midi-Pyrénées 2 050 519 25,32% 3
Nord-Pas-de-Calais 3 336 357 10,70% 0
PACA 3 986 762 19,12% 4
Pays-de-Loire 2 453 722 29,43% 6
Picardie 1 355 197 14,54% 0
Poitou-Charentes 1 304 187 14,34% 2
Pôle emploi services 791 25 3,16% 0
Rhône-Alpes 4 437 652 14,69% 0
Siège 950 56 5,89% 0
Guadeloupe        
Guyane        
Martinique        
Réunion 962 216 22,45% 2
Total 49 770 8 426 16,93% 47

chiffre grève 7 septembre 2010chiffres grève 7 septembre 2010

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Retraite
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 13:51

L’Union Régionale d’Ile-de-France vous appelle à une mobilisation forte le mardi 7 Septembre 2010.

 

Nos revendications sont les suivantes :

- la mise en place de recettes de financement des retraites à la hauteur des enjeux,

- l’instauration d’un bouclier retraite,

- l’égalité salariale entre hommes et femmes,

- la prise en compte des années d’études supérieures,

- la reconnaissance des risques psychologiques dans les facteurs de pénibilité,

- le maintien du dispositif des carrières longues...

 

Parcours République-Nation

 

RASSEMBLEMENT CFE-CGC à 13 heures

Début du Boulevard du Temple sous le ballon CFE-CGC

 

 

 

La CFE-CGC est en tête de cortège

VENEZ TRES NOMBREUX

 

  

Afin que l’impact visuel soit fort, nous vous suggérons de vous revêtir de Blanc : chemise, tee-shirt ou pull blanc « recommandé ».

 

 

TRACT APPEL A MOBILISATION de la CFE-CGC TRACT APPEL A MOBILISATION de la CFE-CGC

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Actualités
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 12:10

La dernière réunion sur l'OATT a eu lieu mardi 31 août 2010. Il s'agissait d'une réunion de relecture. Dans la pratique il a plutôt s'agit d'une réunion de collecte des remarques et demandes des organisations syndicales avec ensuite une réponse globale du Directeur Général.

 

Tout n'est pas encore très clair dans les réponses du DG, des formulations doivent être revues ainsi que des décisions. Nous devrions recevoir un texte intermédiaire jeudi 2 septembre afin de faire remonter nos dernières remarques pour le début de la semaine prochaine. Le texte final arrivera dans la foulée.

 

Voici une liste, non exhaustive, de points à retenir :

  • La prise des jours RTT par demie-journée est enfin possible sur l'intégralité des jours RTT
  • Le delai de prévenance pour déposer moins de 5 jours de RTT passerait à 8 jour (contre 15 jours dans la version précédente)
  • Le complément de rémunération forfaitaire cadre passerait à un mois de salaire brut (et non plus de base)
  • Au final l'entrée en vigueur du texte ne serait plus le 1er janvier mais le 1er février (besoin d'un délais suffisant pour le processus de négociations dans les régions)

A suivre donc...

 

 

MAJ du 3 septembre 2010

Veuillez trouver sous ce lien, la version V6 (incluant les différences avec la version v5). Nous devons maintenant relire le texte qui comprend quelques "surprises" (forfait cadre pour les agents publics par exemple...).

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans OATT
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 14:42

De nombreux comités d’établissement et réunions des délégués du personnel ont fait l’objet de questions de la part des organisations syndicales sur l’application qui était faite dans les régions des facilités d’horaires accordées aux agents de droit publics pour la rentrée scolaire.

 

Lors de la réunion qui se tient ce jour mardi 31 août sur l’OATT, le Directeur Général a été directement interpelé sur ce sujet.

 

Un message va partir dans les directions régionales pour dire qu’il s’agit bien pour les agents publics d’une autorisation d’absence rémunérée et donc que le temps pris pour cette rentrée scolaire ne leur sera pas débité (pas de récupération ultérieur de ce temps) et que cela s’applique à tous les agents qui ont des enfants mineurs.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Actualités
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 10:59

Retraite : rien n'est joué ! Imposons nos amendements !

 

La CFE- CGC a laissé avant l’été toute sa place à la concertation sur le dossier retraites, nous avons porté auprès du gouvernement de nombreuses propositions en matière d’élargissement de l’assiette de financement (cotisation sociale sur la consommation), prise en compte des années d’études, égalité salariale entre les femmes et les hommes, cumul pension de réversion des femmes avec un emploi, bouclier retraite (un minimum de garanties pour chacun), travail des seniors,        poly-pensionnés, coordination des régimes de retraite à l’international…

 

image tract 7 9 2010

Aucune de ces propositions n’a été retenue dans le texte qui est proposé à l’Assemblée Nationale. C’est pour cette raison que la CFE CGC appelle massivement à participer aux manifestations du 7 septembre afin de peser sur les débats à l’Assemblée Nationale.

 

 

Carole COUVERT

Secrétaire Générale CFE-CGC

 

MAJ 30 août 2010

  


 

Communiqué CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

 

Retraites : rien n’est joué !

Le 7 septembre, imposons nos revendications !

 

Après les fortes mobilisations du premier semestre, et notamment le 24 juin dernier, les multiples initiatives qui ont ponctué l’été, montrent la détermination des salariés à faire entendre leurs revendications et leurs propositions concernant le projet de réforme des retraites dont le contenu est injuste et inacceptable.

La période estivale a été marquée par la persistance de la crise économique et sociale - la situation du chômage s’aggravant encore notamment pour les jeunes - et par l’annonce de mesures de rigueur supportées essentiellement par l’ensemble des salariés. Le gouvernement poursuit une politique inadaptée en terme d’emplois et de pouvoir d’achat qui accroît les inégalités.

Au moment où le projet de réforme des retraites va être examiné par le parlement, les organisations syndicales rappellent leur ferme opposition à celui-ci. Cette réforme ne répond pas aux enjeux actuels. Les questions d’emploi notamment pour les jeunes et les seniors, celles des inégalités hommes-femmes, de la pénibilité, d’un financement durable appuyé sur une autre répartition des richesses produites, non seulement ne  sont pas traitées, mais font porter à plus de 85% les efforts sur les salariés.

La remise en cause des 60 ans avec le report à  62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes, ceux ayant des carrières chaotiques et incomplètes, en particulier les femmes.

Les organisations syndicales considèrent aujourd’hui que rien n’est joué et appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités à poursuivre la construction d’une mobilisation de grande ampleur et à faire du 7 septembre prochain une journée massive de grèves et de manifestations.

Le gouvernement et les parlementaires doivent entendre la mobilisation des salariés et répondre à leurs revendications pour d’autres choix en matière de retraites, d’emploi et de pouvoir d’achat. Les organisations syndicales se réuniront dès le 8 septembre pour analyser la situation et décider des suites unitaires à donner rapidement à la mobilisation.

 

Le 23 août 2010

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Actualités
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 12:00

Nous venons d'apprendre officiellement par Monsieur Rashid (DGA-RH) que 4 organisations syndicales (CFDT, CFTC SNU et CGT), avaient fait valoir leur droit d'opposition à l'accord relatif  à la prévention des Risques Psycho -Sociaux et aux Conditions de Travail.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi vous a expliqué dans un article précédent le pourquoi de sa signature. Même si ce texte n'était pas celui que nous espérions au début des négociations, nous estimons que ce coup d'arrêt est un nouveau coup porté aux agents dont les conditions de travail continuent de se dégrader.

 

Certaines organisations syndicales semblent avoir fait le pari qu'un refus obligerait la direction à revenir à la table des négociations. Avant la fin du processus de négociation, la date d'une grève était même programmée pour octobre ! En même temps ils pensent que le plan d'action que Pôle Emploi mettra en oeuvre serait l'accord refusé. Drôle de calcul non ?

 

Voici ci-dessous le message de Monsieur Rashid :

 

"Je vous informe que l’accord relatif à la prévention des risques psychosociaux et aux conditions de travail  a été signé valablement par deux organisations syndicales.

 

La direction générale a été destinataire, depuis la notification par RAR le 19 juillet, de l’accord signé, à l’ensemble des organisations syndicales participantes à la négociation, d’une opposition émanant des organisations syndicales suivantes : CFDT, CGT, CFTC et SNU.

 

S’agissant d’un accord de branche, le nombre de syndicats ayant formulé une opposition étant majoritaire (4 sur 7), ce texte, frappé d’une opposition majoritaire, est réputé non écrit, en application  de l’article L 2231-9 du Code du travail. 

 

La direction générale n’envisage pas d’ouvrir de nouvelles négociations sur ce thème qui a fait l’objet de plus d’une dizaine de réunions sur près de 6 mois.

En revanche, conformément aux directives ministérielles, Pôle emploi déploiera un plan d’action relatif à la prévention des risques psychosociaux et aux conditions de travail au sein de ses établissements."

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Actualités
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 14:11

La Direction Générale nous fait savoir que le délai d'opposition étant passé et compte tenu qu'une seule notification d'opposition a été faite (SUD), l'"accord portant adaptation de certaines règles de gestion de ressources humaines pour les agents de droit public" entre en vigueur à compter du 1er août.

 

Pour rappel, cet accord a été signé par la CFE-CGC, la CFDT, la CFTC et le SNAP.

 

Certaines dispositions vont demander des modifications règlementaires et ne pourront pas s'appliquer immédiatement.

 

Veuillez trouver ci-dessous le résumé (fait par le Direction Générale à l'attention des Directions Régionales) des principales dispositions et les mesures d'application qu'elles entraînent :

 

Mesures concernant le dispositif de VIAP

 

Les agents pourront désormais justifier d’une VIAP valide sur l’un des emplois de leur niveau d’emplois pour s’inscrire aux épreuves de sélection interne de promotion sur le niveau d’emplois supérieur, et non plus obligatoirement sur l’emploi occupé à la date de forclusion des candidatures à la sélection interne . Par ailleurs la durée d’ancienneté requise pour s’inscrire à la VIAP sur épreuve est ramenée de quatre ans à deux ans et la validité des VIAP en cours à la date de signature de l’accord et qui arrivent à expiration avant le 31 décembre 2011 sera  prolongée jusqu’au 31 décembre 2011

Ces trois mesures feront l’objet d’une formalisation par une décision du directeur général dans les prochaines semaines.

 

Au dossier de VIAP actuel, se substituera un dossier fondé sur une description du poste occupé et des activités significatives exercées par l'agent dans son contexte professionnel, au cours des deux années précédentes, répertoriées dans une grille.

Il ne sera pas demandé à l'agent de démontrer la mobilisation des compétences-clefs, celle-ci étant présumée acquise au travers de l'exercice des activités attesté par le responsable hiérarchique, à l’issue d’un entretien. Le dossier VIAP ajusté en ce sens vous sera adressé dans les prochaines semaines.

 

Mesures concernant les promotions

 

Il sera proposé aux autorités de tutelle une modification du décret de 2003 permettant l’augmentation du quota de promotion des agents publics de 2 à 4%.

 

Des sélections internes seront ouvertes par décision du directeur général pour augmenter de manière significative les possibilités de promotion.

 

Une sélection interne de conseiller sera ouverte afin de permettre la promotion d’agents de  niveau I dans cette filière. Cette sélection comprendra la soutenance d’un dossier portant sur le projet professionnel lors d’un entretien oral avec le jury. Les candidats bénéficieront d’actions d’accompagnement à la  découverte de l’emploi visé, par le biais d’actions d’immersion et d’information sur le contenu de l’emploi que vous serez chargé d’organiser sur la base d’une instruction qui vous sera adressée avec la décision d’ouverture de la sélection.

 

Les agents placés dans le niveau d’emplois I bis (10 environ), antérieurement à la modification statutaire intervenue par décret du 17 septembre 2009, seront repositionnés au niveau I dans la filière appui et gestion par décision du Directeur général.

 

A compter du 1er août et sauf souhait contraire exprimé par écrit par les lauréats, les agents figurant sur des listes principales et complémentaires, en cours de validité, de promotion de conseiller, technicien supérieur appui et gestion, conseiller référent, cadre adjoint appui et gestion, conseiller chargé de projet emploi, cadre appui et gestion et chargé de mission appui et seront promus sur place par transformation de leur poste, hors quota de promotion déjà réalisé, sans exigence de mobilité, ni candidature sur la bourse des emplois. Les projets de transformation de poste seront présentés pour information aux CE des établissements concernés.

Les propositions de promotion sur place, par transformation du poste, seront soumises pour avis en commission paritaire locale ou nationale compétente pour les niveaux d’emplois concernés.

 

 

Réintégration et congés sans traitement

 

Les mesures figurant dans cet article sont d’application immédiate à votre niveau sans qu’il soit besoin d’une décision nationale ou d’une modification du décret.

 

 

Avancements de carrière et prime de fonction

 

Les mesures figurant dans cet article sont d’application immédiate à votre niveau sans qu’il soit besoin d’une décision nationale ou d’une modification du décret. Il vous est notamment demandé de veiller à ce que les agents ayant bénéficié d’un congé maternité ou grave maladie ne soient pas victime de discrimination directe ou indirecte liée à cette situation

 

Dispositif CICA 

 

Une décision du Directeur général actualisera au niveau national la liste des CICA en fonction des priorités de Pôle emploi en termes de développement des compétences stratégiques.

Une proposition de dossier allégé de certification CICA sera soumise à concertation aux organisations syndicales signataires et/ou représentatives au niveau national dans le courant du mois d’octobre 2010. Cet allègement portera sur les contenus et modalités de constitution du dossier de certification et sur les critères de certification.

 

Il vous reviendra de porter une attention particulière à l’accompagnement de la mise en œuvre des activités concernées par le CICA en vue de l’acquisition dans de bonnes conditions des compétences nécessaires à l’obtention de celui-ci.

 

Instances de représentation

La durée du mandat des élus du personnel en commission paritaire locale et nationale est exceptionnellement prorogée d’une année à compter du terme des mandats en cours. Cette disposition fera l’objet de décisions administratives prises par le directeur général.

Il vous est rappelé que le règlement intérieur des CPL et CPN  est inchangé et s’applique de plein droit lors de l’examen de la situation individuelle des agents de droit public, quel que soit leur effectif. Ces instances ont pour attribution de traiter de la situation des seuls agents de droit public, dans les conditions prévues par le statut du personnel. Lors de la préparation des commissions paritaires locales, vous vous attacherez à ne communiquer aux élus du personnel que les informations relatives aux agents de droit public. Sera toutefois transmis pour information le nombre de candidatures d’agents de droit privé sur chacun des postes concernés.

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Actualités
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 09:00

La réunion du 20 juillet était certainement dans l'esprit du Directeur Général la dernière. Ce ne sera pas le cas. En effet, après une poursuite du balayage du texte, nous avons procédé à une première relecture, largement insuffisante aux yeux de toutes les organisations syndicales. En effet, la direction nous a fourni, à 15h15,  un texte prenant en compte les amendements acceptés lors de la réunion précédente et durant la matinée. Pour tous, relire le texte en 15 à 20 minutes seulement n'était pas suffisant. Une dernière réunion de relecture est donc programmée le 31 août 2010 pour une proposition à la signature dans la foulée. Toutes les organisations syndicales auront ensuite besoin de consulter leurs instances pour se prononcer, ce qui en plein mois d'août n'était pas vraiment possible.

 

Où en sommes nous ?

  • un point particulier a été mis dans le préambule à propos des éventuels avantages individuels acquis : ils feraient l'objet de négociations dans les établissement pour le maintien ou "une juste compensation"
  • La journée de solidarité fait l'objet d'un paragraphe à part alors que la version précédente retirait 1 jour de RTT
  • RTT à la demie-journée : nous passons de 3 jours à 5 jours - nous ne comprenons toujours pas ce blocage du DG arguant de difficultés pour les plannings
  • Cadres : nous arrivons enfin à une proposition un peu plus juste :
    • Agents sous statut public : possibilité de choix de passage au forfait à partir de IVb
    • Agents sous statut privé :
      • coefficient 350 base
      • ou les responsables de sites encadrant 20 personnes ou plus
  • Cadres : le forfait serait égale à un mois de salaire de base payable par tranche de 1/12ème et intégré dans la base de calcul du 13ème mois, de l'allocation vacances et de l'indemnité différentielle de congés payés
  • Temps partiel : la CFE-CGC métiers de l'emploi a fait une proposition pour un 90% sur 4 jours basée sur une augmentation du temps de travail (légèrement inférieure à 30 minutes par jours) de manière à générer suffisamment de RTT pour ne pas avoir à utiliser les Congés Annuels pour ne travailler que sur 4 jours. Le DG en reste sur un système cumulant RTT, congés et crédit d'heure (7 jours par an).
  • DGA SI : à défaut d'accord au niveau de l'établissement DGA SI d'ici le 31/12/2010, il y aura une négociation nationale pour un accord spécifique pour le personnel de cet établissement.
  • Déplacements professionnels : la CFE-CGC métiers de l'emploi était intervenue à la réunion précédente pour demander un système genre "délais de route", plus simple et plus juste que les usines à gaz proposées par l'établissement dans les versions précédentes du projet d'accord. L'accord prévoit donc un compteur spécifique pour le temps supplémentaire (par rapport au temps de trajet habituel) généré par le déplacement (à prendre au plus près des déplacements générateurs).
  • Compte Épargne Temps : sachez que certains syndicats sont contre le Compte Épargne Temps car ils pensent que ce n'est pas bon pour vous, agents de Pôle Emploi. La CFE-CGC métiers de l'emploi pense au contraire que ce système, encadré, borné, est un choix propre à chacun pour réaliser ses projets à sa guise. Nous avons maintenu notre demande de doublement du total possible pour arriver à la possibilité d'avoir une année.

Voilà pour un rapide résumé du texte intermédiaire sur lequel nous avons terminé la journée de négociation. Prudence donc, des éléments peuvent encore bouger.

 

Pour la CFE-CGC métiers de l'emploi, le point sur les cadres est enfin une réelle avancée. En effet, il était clair pour nous dès le départ qu'il était hors de question d'avoir des systèmes différents selon son statut ou son indice. Pour nous la porte d'entrée était le métier effectif et non le coefficient. Le système à double entrée proposé, s'il n'est pas parfait, nous semble malgré tout une avancée et comme toujours à la CFE-CGC métiers de l'emploi notre objectif est d'avancer et pas de stagner parce que nous n'avons pas obtenu ce que nous souhaitions au départ... sachez qu' un tiers des responsables de sites ont un coefficient inférieur à 350. Pour beaucoup de syndicats, les laisser sans possibilité de choix ne semble pas poser de problème...

 

Aussi, il vous faut savoir que certain demandait 350 parce que, ainsi, "l'employeur aurait monté tous ceux qui étaient en dessous à 350" ! Nous aimons bien le père-noël mais nous pensons que ce n'est pas trop la saison !

 

 

Et maintenant ? Une réunion de relecture aura lieu le 31 août 2010. Suite à cette réunion, un texte sera proposé à la signature ce qui amènera la fin du processus à la fin septembre. S'il est valable, cela laissera ensuite 3 mois pour les négociations dans les établissements pour une mise en oeuvre au 1er janvier 2011.

 


MAJ 22-07-2010 18h45

Projet d'accord OATT version 5 (qui sera en relecture lors de la réunion du 31 août)

 

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans OATT