Accord sénior : précision

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

L'application de l'accord Sénior, notamment dans la partie temps partiel senior ne se fait pas partout dans le respect de l'accord signé.

 

La Direction Générale vient d'adresser un message à ses Directeurs Régionaux et Responsables des Ressources Humaines pour leur rappeler que l'article 4.3 de l'accord du 22 janvier prévoit que le temps partiel senior est accordé de plein droit dès lors que l'agent remplit les conditions pour en bénéficier. Enfin, la dernière phrase précise : "Aucun refus ne peut être opposé à un agent pour un motif tiré de la nature de ses fonctions ou de son positionnement hiérarchique".

 

Ce message est clair, précis et se suffit à lui-même.

 

En cas de problème : contactez-nous

 

Publié dans Accord Senior

Partager cet article

Repost0

Réunion de négociation sur l'OATT du 6 juillet 2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Une réunion a eu lieu le 6 juillet sur le projet d'accord OATT. Cette séance était un peu particulière dans la mesure où le Directeur Général n'était plus entouré de ses lieutenants habituels. En effet, Moïse Rashid et Dominique Blondel sont en arrêt maladie (nous leur souhaitons au passage un prompt rétablissement).

 

La séance était aux yeux de la direction et annoncé aux services RH comme la dernière et consacrée à la relecture. Au final, elle sera suivi d'une autre réunion de relecture (le 20 juillet) dans la mesure où nous nous sommes arrêtés à la page 5 (chapitre 2 / article 2).

 

Cette journée a permis de bouger ou d'éclaircir certains points :

  • Le DG est intervenu pour dire que l'employeur ne pouvait pas par sa seule décision revenir sur des avantages acquis. A titre d'exemple, les accords locaux de l'Aquitaine et des Pays de la Loire concernant la journée continue. D'autres régions sont certainement aussi concernée mais il faut toujours aussi pouvoir évaluer s'il s'agit d'un avantage acquis, ou pas !
  • Concernant les horaires, il faut se souvenir que ceux présents dans le projet d'accord, seraient ceux appliqués en cas d'échec des négociation régionales. Au final les horaires définis risquent de ne satisfaire personne. la CFE-CGC Métiers de l'Emploi a proposé au Directeur Général, qu'il intègre une deuxième série d'horaires décalée d'une demi-heure afin de permettre au région de choisir des horaires -un peu- mieux adaptés. Cela restera malgré tout une décision de la direction dans la mesure où il n'y aura pas eu d'accord.
  • La CFE-CGC Métiers de l'Emploi est aussi intervenu concernant  les agents qui dépassent les horaires, n'arrivent pas à les respecter... Nous demandons que l'application d'horaires fixes puissent faire l'objet d'un recours.
  • La CFE-CGC Métiers de l'Emploi demande toujours que  tous les jours RTT puissent se prendre par demie-journée. Nous ne comprenons toujours pas le blocage du DG qui ne propose cette modalité que dans la limite de 3 jours et est prêt à monter à 5 jours. Il se réfugie derrière une "'remontée" de sa ligne managériale qui lui ferait part de difficultés d'organisation des plannings. Cette explication nous laisse dubitatif dans la mesure où la quasi totalité des sites est organisé par demie-journée et où cela fonctionnait depuis plusieurs années dans l'ex-ANPE pour environ 30 000 agents. Nous pensons même au contraire que la possibilité de prendre les RTT et congés à la demi-journée apporte de la souplesse en terme de planification. 

Voilà pour quelques éléments, nous avons surtout obtenu des reports de réponse sans engagement ferme et définitif de leur prise en compte.

 

Il reste encore de très gros morceaux dont celui du forfait cadre. La CFE-CGC Métiers de l'Emploi ne comprend toujours pas la position de certaines organisations syndicales qui mettent en avant l'indice comme porte d'entrée à la possibilité d'opter ou pas pour le forfait cadres. Pour nous, c'est le métier qui compte et non le coefficient ou le cadre d'emploi. Vous êtes très nombreux à nous dire ne pas comprendre comment, selon que l'on soit sous statut public ou privé, selon son échelon ou indice, on peut dans la même activité, pouvoir se voir proposer le forfait cadre ou pas. Vous ne comprenez pas cette logique ? nous non plus !

 

La prochaine réunion aura lieu le 20 juillet. Au programme :

  • Chapitre 2 - Article 3 : Temps de travail des cadres
  • Chapitre 3 : Agent à temps partiel
  • Chapitre 4 : Modalité de mise en oeuvre du temps partiel annualisé
  • Chapitre 5 : Organisation adaptée aux agents de la DGA SI
  • Chapitre 6 : Déplacement professionnels
  • Chapitre 7 : Compte épargne temps
  • Chapitre 8 : Modalités d'application

Concernant le temps partiel, la CFE-CGC Métiers de l'Emploi a préparé une proposition pour obtenir un "90% dit RTT" sans que les agents aient à prendre sur leurs congés. Nous avons déjà donné les éléments au Directeur Général et nous les défendrons à le 20 juillet.

Publié dans OATT

Partager cet article

Repost0

Point sur le droit d'option au 1er juillet 2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Voici ce qu'il faut retenir du dernier point de la DG sur le droit d'option :

  • 12151 personnes ont opté au 1er juillet 2010 soit un taux national de 47,46% (DOM inclus) (49,48% hors Guadeloupe, Martinique, Réunion/Mayotte, Guyane (pas de chiffres distincts pour Saint-Pierre et Miquelon))
  • en métropole, selon les régions, les chiffres vont de 30% (IDF) à 75% (siège)
  • Evolution depuis janvier :
    • janvier : 5192
    • février : 585
    • mars : 1821
    • avril : 1125
    • mai : 1833
    • juin : 1393
    • juillet : 160
  • Pourcentage selon le cadre d'emploi :
    • Ibis : 18,39%
    • I : 34,32%
    • II : 39,87%
    • III : 43,69%
    • IVa : 59,53%
    • IVb : 76,1%
    • Va : 84,58%
    • Vb : 92,86%
    • Vc : 62,5%

 

Publié dans Droit d'option

Partager cet article

Repost0

RPS et 2003 : 2 accords ouverts à signature

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Vous trouverez ci-dessous les 2 accords ouverts à signature :

 

Date limite de signature : 13 juillet 2010 - 13h00.

 

Partager cet article

Repost0

Ordre du jour du CCE du 7 juillet 2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

1. Information en vue d’une consultation *ultérieure sur la mise en œuvre du plan de rebond.

2. Information en vue d’une consultation ultérieure sur le projet de mise en œuvre de l’entretien d’inscription et de diagnostic (2ème réunion).

 

* La consultation mentionnée au point 1de l’ordre du jour a été demandée unilatéralement par le Secrétaire, le Président ne s’associant pas à cette demande de consultation.

 

Publié dans CCE

Partager cet article

Repost0

CPN 5 de juin 2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Vous trouverez ci-dessous les résultats de la CPN 5 du 24 juin 2010.

Pour rappel, la CPN émet des avis. Les décisions finales de nomination relèvent du Directeur Général.

 

Alain GOLEA (06.16.32.72.90) et Dominique JACQUET (06.92.87.97.91) ont siégé pour la CFE-CGC métiers de l'emploi.

 

Listing CPN 5 de juinCPN 5 de juin

 

Publié dans CPN 5 & CPN 6

Partager cet article

Repost0

Chiffres de la grève du 24 juin 2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Les premiers chiffres provisoires donnent un taux de grévistes de 12,26% (5967 grévistes sur 48655 et 21 sites fermés).

 

Grève 24 juin 2010 provisoireGrève 24 juin 2010 (chiffres provisoires)

Publié dans Grèves

Partager cet article

Repost0

CCE extraordinaire du 22 juin 2010 : le grand n'importe quoi !

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Ce CCE extraordinaire avait initialement pour seul et unique point à l'ordre du jour : "Information en vue d'une consultation ultérieure sur la mise en oeuvre de l'Entretien d'Inscription et  de Diagnostic".

 

Suite au CCE du 16 juin, un second point a été ajouté "Information sur la mise en oeuvre du plan de rebond".

 

Comme on pouvait s'y attendre, la réunion, plutôt que de durer 3h30 n'a pu en fait se tenir que sur 1h à peine. En effet, dès le début, une contestation est arrivée quant à l'ordre d'examen des points inscrits à l'ordre du jour. Une autre contestation concernait le fait que le point deux n'était qu'une information sans consultation...

 

Au final :

  • La CFE-CGC s'est abstenue lors du vote de demande d'inversion des 2 points à l'ordre du jour.
    Explication : l'essentiel n'est pas l'ordre mais d'aborder effectivement le point (la suite de ce CCE nous donnera raison !).
  • La CFE-CGC a voté contre (tout comme la CFDT et l'UNSA) la délibération demandant que le point deux ne soit pas une information mais une information/Consultation.
    Explication : le plan rebond est une décision gouvernementale validée par la majorité des partenaires sociaux au Conseil d'Administration de Pôle Emploi. Notre volonté est de pouvoir enfin aborder ce point et intervenir concernant les conséquences de la mise en oeuvre du plan de rebond, notamment sur le champ des Conditions de Travail.
  • La CFE-CGC a voté contre la délibération mandatant le secrétaire du CCE pour entamer des démarches pour un référé  afin de stopper le plan de rebond.
    Détail du vote :
    • Pour : 9 (CGT, SNU, SUD & SNAP)
    • Contre : 6 (CFE-CGC, CFDT & UNSA)
    • Abstention : 4 (FO)
    • NPPV : 1 (CFTC)

Voilà à quoi nous avons passé les 150 premières minutes de ce CCE, tout cela pour... commencer au point 1 !!!

 

Résultat, après une rapide présentation de l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic (EID), il ne nous restait que très peu de temps pour rentrer dans le fond du sujet, le Directeur Général ayant un avion à prendre pour un déplacement en province !

 

Bilan

4 mai, 16 juin et 22 juin : 3 occasions d'aborder des points importants pour les agents de Pôle Emploi et où nous n'aurons pu traiter que :

  • la validation de procès verbaux (point 1 le 16 juin)
  • Écouter le DG sans pouvoir poser de questions sur le plan rebond (16 juin)
  • Écouter une présentation rapide sur l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic, poser quelques questions et avoir une réponse très courte du DG (le 22 juin)

Vous trouvez que cela ne fait pas sérieux ? A la CFE-CGC métiers de l'emploi, c'est exactement ce que nous pensons et c'est ce qui explique nos positions qui ne vont jamais vers la facilité. Si la stratégie de certain semble clairement de faire en sorte que rien ne bouge et que les difficultés s'additionnent afin de récupérer les votes contestataires, à la CFE-CGC métiers de l'emploi, nous pensons qu'il faut agir, influer sur les choix et les décisions plutôt que de rester à aboyer sur le bord de la route en regardant passer la caravane !

 

Pour en revenir au plan de rebond, il nous parait dangereux et inconsidéré de vouloir arrêter le processus alors que les premiers demandeurs d'emploi sont déjà dans les sites avec leur courrier ! Agir de la sorte met directement en danger les agents chargés de les recevoir ! Comment expliquer à quelqu'un que l'aide promise ne pourra arriver maintenant parce que le CCE de Pôle Emploi entame une procédure en référé !

 

Il serait injuste d'accabler uniquement nos petits collègues des autres organisations syndicales, car la Direction Générale, elle aussi a sa part de responsabilité dans l'histoire. A trouver régulièrement des excuses pour ne pas présenter ses projets au CCE, elle introduit consciemment tous les ingrédients pour que l'instance ne puisse pas fonctionner normalement.

 

Nous, à la CFE-CGC, nous ne voulons pas tomber dans le panneau !

 

Bref, au moment où les bleus se roulaient dans le ridicule en Afrique du sud, notre CCE n'avait pas beaucoup meilleure allure !

 

Publié dans CCE

Partager cet article

Repost0

Accord adaptation AFPA : c'est signé !

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Nous avons appris hier que l'accord adaptation AFPA aurait reçu 4 signatures (CFE-CGC, CFDT, CGT-FO et UNSA). Compte tenu du nombre de signataires potentiels (7) cet accord a maintenant suffisamment de signatures pour pouvoir s'appliquer au plus vite.

 

La CFE-CGC a signé cet accord qui va permettre à nos collègues de ne pas attendrent juillet 2011 pour basculer dans la CCN. Ainsi, il vont pouvoir bénéficier d'avantages qu'ils n'avaient pas précédemment, d'une plus value salariale suite au repositionnement, de garanties concernant l'exercice de leurs activités... à compter du 1er juin, date d'application de l'accord.

Bref un accord sérieux et équilibré.

 

Projet accord d'adaptation AFPA ouvert à signature Projet accord d'adaptation AFPA ouvert à signature

Partager cet article

Repost0

CPN Risques Psycho-Sociaux : réunion du 22 juin 2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

La réunion du 22 juin 2010 était une réunion conclusive. Chaque organisation syndicale est intervenue pour faire part de demandes de corrections et/ou d'ajout, sans pouvoir remettre en cause les fondements du texte.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenue à la fois pour demander des corrections, mais aussi pour dire que notre volonté était que ce texte puisse éventuellement exister mais aussi et surtout qu'il puisse intégralement se mettre en oeuvre et vivre. Pour cela il faut que de part son contenu et sa structure un suivi soit réalisable, ce qui , dans sa configuration actuelle, n'est pas nécessairement évident.

 

Bref, après un tour de table, iI serait mensonger de dire que l'enthousiasme débordait. La direction (Monsieur Rashid) est alors intervenue et a fait le constat que les écarts, entre les différentes positions, étaient grands et qu'une convergence paraissait difficile à atteindre. Devant ce que nous ressentions comme du défaitisme et où l'on commençait à deviner que la direction hésitait à proposer le texte à la signature, la CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenue pour dire que nous étions surpris par de tels propos et que nous voulions que le processus aille jusqu'au bout.

 

Pour la CFE-CGC métiers de l'emploi, nous aboutissons à un texte qui n'est pas celui que nous espérions au début des négociations. Nous aurions voulu que les agents retrouvent plus simplement et concrètement ce qu'ils ont exprimé avec force en répondant au questionnaire sur les RPS. En même temps, la Direction Générale a proposé des choses, acceptée un partie de nos demandes et nous nous retrouvons avec un texte qui peut permet de commencer à agir.

Faut-il rappeler que si nous n'aboutissons pas à un accord, la DG ira vers l'élaboration d'un plan d'action, et il serait plus que surprenant qu'elle reprenne l'ensemble des propositions actuellement présentes dans le projet d'accord !

 

Refuser un texte sous prétexte que ce n'est pas assez pour, au final, ne rien avoir n'est pas dans la manière d'agir de la CFE-CGC métiers de l'emploi syndicat constructif et responsable. Nous nous devons d'apporter une première réponse à la détresse des agents. Il nous serait plus facile de tout refuser et de contester mais ce n'est ni notre nature ni nos convictions.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi se prononcera sur le texte après avoir réuni son Bureau National Exécutif et son Conseil d'Administration en début de semaine prochaine.

 

Projet d'accord RPS Version 9Projet d'accord RPS Version 9

 

Partager cet article

Repost0

<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 81 82 83 84 > >>