213 articles avec actualites

Calendrier social premier semestre 2011

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Le calendrier social du premier semestre 2011 est élaboré.

 

Chose très importante à noter: le début des négociations, en janvier, sur la classification, la mutuelle...

 

Bien entendu, il s'agit du calendrier prévisible qui ne manquera pas de changer, d'évoluer et de se densifier (si, c'est possible !).

 

Calendrier social 1er semestre 2011Calendrier social 1er semestre 2011

Communiqué du 29/11/2010

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Le Directeur Général a rencontré, le jeudi 25 novembre 2010, l’ensemble des organisations syndicales suite à la demande conjointe de la CFE-CGC métiers de l’emploi et de l’UNSA pôle emploi.

 

Au cours de cette réunion, Christian Charpy a fait un certain nombre de propositions et s’est dit ouvert à la discussion avec les syndicats de Pôle emploi. (Voir le relevé de propositions ci-dessous).

 

La CFE-CGC métiers de l’emploi et l’UNSA pôle emploi, prennent acte des intentions et propositions du DG.

 

Même si nos deux organisations syndicales constatent que le compte n’y est pas, nous souhaitons privilégier la voie de la discussion et de la négociation afin d’obtenir des améliorations concrètes tant pour les personnels que pour les usagers.

 

Concernant les effectifs 2011 et les objectifs stratégiques de Pôle emploi, la CFE-CGC métiers de l’emploi et l’UNSA pôle emploi demandent un rendez vous à Xavier Bertrand, Ministre du travail et de l’emploi.

 

La CFE-CGC métiers de l’emploi et l’UNSA pôle emploi n’excluent pas de poursuivre la mobilisation si la volonté de dialogue du DG ne s’accompagnait pas rapidement de mesures concrètes et opposables.

 

 

COMMUNIQUE CFE-CGC MDE et UNSA PE du 29-11-2010Communiqué CFE-CGC MDE et UNSA PE du 29-11-2010

Action judiciaire sur les cotisations ex-Assédics

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Nous vous informions il y a peu de la condamnation de Pôle Emploi par rapport aux prélèvements illicites de cotisations sur 13 mois.

 

Après en avoir parlé avec nos collègues de la CFDT, à l'initiative de la démarche, nous encourageons les personnes concernées à se rendre sur le blog de Me Eric Moutet où vous trouverez les informations et les indications concernant les démarches à entreprendre.

 

Pour l'efficacité de la démarche, il semble plus qu'important, compte tenu de cette décision, de ne pas initier de nouvelles démarches auprès d'autres tribunaux. En effet, ces autres démarches pourraient s'avérer contreproductives. Il est important de centraliser toutes vos actions auprès du même CPH et du même avocat pour que la cohérence et la réussite de nos actions soient maintenues.

 

Action en justice EX ASSEDIC Action en justice EX ASSEDIC

Grève du 9-11-2010 : rencontre avec le DG

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Lors de la grève du 9 novembre 2010, la CFE-CGC métiers de l'emploi et l'UNSA avaient demandé au Directeur Général de recevoir ultérieurement l'ensemble des Organisations Syndicales afin d'apporter des réponses.

 

La réunion s'est tenue le 25 novembre 2010 soit plus de 2 semaines après la forte mobilisation des agents. Préalablement, les organisations syndicales avaient transmis leur revendications et demandes.

 

Le Directeur Général a apporté ses réponses... à sa façon. Elles seront  mises par écrit et adressées aux Syndicats le vendredi 26 novembre 2010.

 

Nous préférons attendre cet écrit avant d'aller plus loin dans les commentaires mais nous pouvons malgré tout regretter dans ses propos, le manque d'engagements fermes et concrets. Nous ferons rapidement une communication commune avec nos collègues de l'UNSA. En attendant, nous restons sur notre ligne habituelle du dialogue.

 

Une prochaine réunion sera rapidement programmée (semaine prochaine ?) suite à la réponse écrite du DG.

 

A suivre...

 

  

 

Paiement du 13ème mois : précisions

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Vous trouverez ci-dessous les précisions du service RH de la région PACA concernant les modalités de paiement du 13ème mois pour les salariés de droit privé :

Au regard des différentes modalités de calcul du 13e mois de décembre 2010, voici quelques précisions concernant les montants que vous allez percevoir en novembre et décembre 2010, variant en fonction de votre situation.

Vous trouverez ci-dessous les précisions du service RH PACA concernant le paiement du 13ème mois pour les salariés de droit privé :
  • Si vous êtes un salarié précédemment de droit public et ayant opté pour le statut privé entre janvier et novembre 2010 :

En novembre 2010, vous percevrez avec votre salaire un acompte net représentant 75% du 12e du cumul des salaires bruts versés entre la date d'option et le 30 novembre (sur votre dernier bulletin de paie, le cumul jusqu'au 31/10 est affiché dans le pavé gauche, en bas du bulletin, sous l'intitulé "BASE 13EME MO").


En décembre 2010, le montant brut du 13e mois qui vous sera versé correspondra à votre salaire mensuel moyen depuis votre date d'option multiplié par 1,29 (sous réserve de la déduction de périodes d'absence non rémunérées).

L'acompte net qui vous a été delivré automatiquement en novembre sera déduit de votre net à payer.

       

Exemple : Salarié optant avec un salaire mensuel brut de 1700 euros depuis la date d'option. 

Cumul sur BS oct = 8500 euros. Salaire mensuel prévu en novembre : 1700 euros. 

Le cumul des salaire pris en compte dans la détermination de l'acompte est : 8500 + 1700 = 10200. 

L'acompte versé en novembre sera de 10200 / 12 * 75% = 637,50 euros net. 

 

Le 13e mois versé en décembre sera de 1700 * 1,29 = 2193 euros bruts, soit avec un taux de charge estimé à 23%, un montant net de 1688,61 euros. 

L'acompte net versé en novembre (637,50 euros) sera déduit; le reliquat net de votre 13e mois sera par conséquent de 1688,61 - 637.50 = 1051,11 euros 

 

  • Si vous êtes un salarié précédemment de droit public et ayant opté pour le statut privé au 1er décembre 2010 :  

En décembre 2010, le montant brut du 13e mois qui vous sera versé correspondra à votre salaire mensuel de décembre multiplié par 1,29.

      
Exemple : Salarié optant avec un salaire mensuel brut de 1700 euros.

Le 13e mois versé en décembre sera de 1700 * 1,29 = 2193 euros bruts, soit avec un taux de charge estimé à 23%, un montant net de 1688,61 euros.

 

  • Si vous êtes un salarié ex AFPA :  

En novembre 2010, vous percevrez avec votre salaire un acompte net représentant 75% du 12e du cumul des salaires bruts versés entre le 1er juillet et le 30 novembre 2010 (sur votre dernier bulletin de paie, le cumul jusqu'au 31/10 est affiché dans le pavé gauche, en bas du bulletin, sous l'intitulé "BASE 13EME MO").

En décembre 2010, le montant brut du 13e mois qui vous sera versé correspondra à votre salaire mensuel moyen de  juin à novembre 2010 multiplié par 1,29 (sous réserve de la déduction de périodes d'absence non rémunérées).

Seront déduits :

- L'avance brute qui vous a été délivrée au mois de juin (figurant sur votre bulletin de paie sous l'intitulé "AVANCE 13E MOIS");

- Le lissage brut éventuel de votre rémunération (rubrique "LISSAGE 13E MOIS" sur vos bulletins de paie de septembre et octobre 2010);

- L'acompte net qui vous a été delivré automatiquement en novembre.

 

        Exemple : Salarié ex AFPA  avec un salaire mensuel brut de 1700 euros depuis le 1er juin, un lissage de 100 euros bruts et ayant perçu en juin une avance de 300 euros

Cumul sur BS oct = 6800 euros. Salaire mensuel prévu en novembre : 1700 euros. 

Le cumul des salaire pris en compte dans la détermination de l'acompte est : 6800 + 1700 = 8500. 

L'acompte versé en novembre sera de 8500 / 12 * 75% = 531,25 euros net. 

 

Le 13e mois versé en décembre sera de 1700 * 1,29 = 2193 euros bruts,  

Déduction de 3 mois de lissage (sur BS septembre : 1 mois de lissage + rappel mois d'août; sur BS octobre : 1 mois de lissage) : 100 * 3 = 300 euros 

Déduction de l'avance brute versée en juin : 300 euros 

13e mois brut après déductions : 2193 - 300 - 300 = 1593 euros, soit avec un taux de charge estimé à 23%, un montant net de d'environ 1227 euros. 

L'acompte net versé en novembre (531,25 euros) sera déduit; le reliquat net de votre 13e mois sera par conséquent de 1227 - 531,25 = 695,75 euros. 

 

  • Pour tous les autres salariés Pôle emploi :  

En novembre 2010, vous percevrez l'intégralité de votre 13e mois avec votre salaire, sous forme d'un acompte net.

Cet acompte est calculé comme suit : 75% du 12e de votre base 13e mois (sur votre dernier bulletin de paie, cette base jusqu'au 31/10 est affichée dans le pavé gauche, en bas du bulletin, sous l'intitulé "BASE 13EME MO". Il convient d'y ajouter le salaire de novembre, absences non rémunérées déduites, afin de reconstituer la base).


En décembre 2010, le montant brut du 13e mois vous sera versé, et l'acompte versé en novembre sera déduit.

Ce montant brut correspondra à votre base 13e mois au 30/11/2010 divisée par 12.

 

Exemple : Salarié avec un salaire mensuel brut de 1700 euros et une base 13e mois de 23800 euros au 31/10/2010. 

La base 13e mois reconstituée sera de 23800 + 1700 = 25500 euros
L'acompte versé en novembre sera de 25500 / 12 * 75% = 1593,75 euros net.
 

En décembre, le montant brut du 13e mois sera de 25500 / 12 = 2125 euros; soit avec un taux de charge moyen de 23% un montant net de 1636,25 euros. 

L'acompte net versé en novembre (1593,75 euros) sera déduit; le reliquat net de votre 13e mois sera par conséquent de 1636,25 - 1593,75 = 42,50 euros 

Cas particuliers :

- En présence d'une opposition administrative ou d'une saisie sur salaire, aucun acompte ne se déclenche en novembre.

En décembre, à moins que le montant de l'opposition ne soit fixe, le montant brut du 13e mois est reversé intégralement aux créanciers si la dette est supérieure à celui-ci.

- Si vous avez sollicité précédemment un acompte sur 13e mois auprès du service RH, celui-ci sera déduit au mois de novembre.

Dans le cas ou le montant de cet acompte serait supérieur au montant de l'acompte 13e mois, une partie sera déduite en novembre et le reliquat en décembre.

Pôle Emploi condamné (MAJ)

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Le conseil de prud'hommes de Paris a condamné vendredi matin Pôle Emploi à verser à 300 de ses salariés venus des Assedics des dommages et intérêt pour avoir prélevé indûment des cotisations d'assurance-chômage sur leurs rémunérations... Lire la suite de l'article

 

MAJ 12-11-2010 : Lors de notre entrevue avec le Directeur Général le 9-11-2010, nous lui avons posé la question concernant cette condamnation pour savoir ce qu'il comptait faire. Sa réponse est qu'il ne bougera pas tant qu'il n'aura pas le jugement écrit afin de l'analyser en détail. Ce jugement ne sortirait pas avant plusieurs mois !

Suite de la grève du 9-11-2010 : communiqué de presse

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Veuillez trouver ci-dessous le communiqué de presse CFE-CGC métiers de l'emploi / UNSA Pôle Emploi :

 

Communiqué de presse du 10-11-2010

La CFE-CGC métiers de l’emploi et l’UNSA pôle emploi constatent ce matin que malgré l’importance de la mobilisation du personnel de Pôle emploi, hier 9/11/2010, lors de la journée nationale de grève (plus de 40% de grévistes, plus de 400 sites fermés), le blocage entre la D.G. et les syndicats persiste.

Nos deux  organisations syndicales ont pris ce matin l’initiative de demander au Directeur Général, Christian Charpy, de réunir dès lundi prochain, l’ensemble des organisations syndicales de Pôle emploi pour trouver une issue au conflit.
Nous avons pris acte des propos du D.G. dans la presse, de sa volonté d’ouvrir des discussions avec les syndicats sur un certain nombre de revendications.

L’UNSA pôle emploi et la CFE-CGC métiers de l’emploi  attendent maintenant des décisions concrètes pour sortir du conflit.
Si les réductions d’effectifs annoncées, ne sont pas du ressort du Directeur Général, mais des tutelles, nous attendons que Christian Charpy prenne des initiatives le plus rapidement possible et réponde au malaise exprimé par le personnel.

La CFE-CGC métiers de l’emploi et l’UNSA sauront prendre leurs responsabilités, elles n’excluent pas de poursuivre la mobilisation si elles n’étaient pas entendues.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE CFECGC MDE et UNSA PE 10 11 2010Communiqué de presse CFE-CGC métiers de l'emploi et UNSA Pôle Emploi du  10-11-2010

Les premiers chiffres de la grève du 9-11-2010 (2 x MAJ)

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Veuillez trouver ci-dessous les premiers chiffres de la grève (source DG Pôle Emploi).

 

MAJ - Une délégation CFE-CGC métiers de l'emploi / UNSA Pôle Emploi a été reçu par le Directeur Général. Ce fut pour nous l'occasion, en plus de nos revendications, de dire au Directeur Général que ce mouvement de grève était avant tout un mouvement partant des agents de Pôle Emploi qui avaient besoin d'exprimer tout le mal-être accumulé depuis des mois. Nous lui avons demandé de répondre aux agents par des gestes forts, rapides et lisibles. Nous sommes maintenant dans l'attente d'une réponse.

 

MAJ du 23-11-2010 : ajout du tableau définitif en pièce jointe à la fin de l'article (taux de grévistes : 36,75% (y compris les 3 DOM non présents dans les chiffres provisoires)).

 

Grève du 9 novembre 2010

Taux national provisoire (hors Guadeloupe, Guyane et Martinique)

Appel national Pôle Emploi : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires et UNSA

Thème : conditions de travail et  effectifs 

REGIONS Effectifs Agents % Sites

Régions grévistes agents fermés
Alsace 1 234 436 35,33% 4
Aquitaine 2 275 1095 48,13% 26
Auvergne 962 437 45,43% 8
Basse Normandie 1 065 497 46,67% 11
Bourgogne 1 113 468 42,05% 12
Bretagne 1 987 946 47,61% 24
Centre 1 763 650 36,87% 8
Champagne-Ardenne 1 054 470 44,59% 7
Corse 254 92 36,22% 0
DSI 1 392 40 2,87% 0
Franche-Comté 883 252 28,54% 1
Haute Normandie 1 415 487 34,42% 6
Ile-de-France 8 313 2569 30,90% 57
Languedoc-Roussillon 2 055 868 42,24% 25
Limousin 537 144 26,82% 4
Lorraine 1 725 603 34,96% 4
Midi-Pyrénées 2 025 896 44,25% 29
Nord-Pas-de-Calais 3 373 1058 31,37% 31
PACA 3 937 1620 41,15% 51
Pays-de-Loire 2 417 1067 44,15% 39
Picardie 1 364 475 34,82% 3
Poitou-Charentes 1 285 462 35,95% 14
Pôle emploi services 829 149 17,97% 0
Rhône-Alpes 4 322 1891 43,75% 41
Siège 943 33 3,50% 0
Guadeloupe



Guyane



Martinique



Réunion 1008 254 25,20% 2
Total 49 530 17 959 36,26% 407

 

Grève 9 novembre 2010 provisoireGrève 9 novembre 2010 provisoire  

Greve 9 novembre 2010 consolidéGrève 9 novembre 2010 consolidé

Communiqué de presse CFE-CGC - Retraites : les femmes sur la touche

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

Femme et salaire

À l’heure où le Parlement examine le projet de loi sur les retraites, la CFE-CGC constate et déplore :

  • l’abandon des mesures concernant l’égalité salariale et l’absence de sanctions dissuasives,
  • la détérioration des conditions de travail et de vie plus pénalisante pour les femmes,
  • l’aggravation programmée de l’écart des pensions de retraites entre les femmes et les hommes (aujourd’hui en moyenne 800€ pour les femmes et 1400€ pour les hommes),
  • l’impossibilité de cumuler travail et pension de réversion.

Ces dispositions, facteurs de précarité, ne peuvent engendrer qu’humiliation, révolte et découragement.

 

La CFE-CGC déposera des amendements auprès des parlementaires pour faire évoluer ce texte de loi.

 

Qu’en est-il aujourd’hui de la fourniture obligatoire par toutes les entreprises du rapport de situation comparée homme femme avant fin 2009 et des rattrapages salariaux avec contrôles de l’état pour fin 2010 ?

 

PAROLES, PAROLES, PAROLES…

 

Communique de presse CFE-CGC 15 09 2010 retraites et femmes Communiqué de presse CFE-CGC 15 09 2010 retraites et femmes

« APPEL A MOBILISATION de la CFE-CGC » MANIFESTATION DU 7 SEPTEMBRE 2010 !

Publié le par CFE-CGC métiers de l'emploi

L’Union Régionale d’Ile-de-France vous appelle à une mobilisation forte le mardi 7 Septembre 2010.

 

Nos revendications sont les suivantes :

- la mise en place de recettes de financement des retraites à la hauteur des enjeux,

- l’instauration d’un bouclier retraite,

- l’égalité salariale entre hommes et femmes,

- la prise en compte des années d’études supérieures,

- la reconnaissance des risques psychologiques dans les facteurs de pénibilité,

- le maintien du dispositif des carrières longues...

 

Parcours République-Nation

 

RASSEMBLEMENT CFE-CGC à 13 heures

Début du Boulevard du Temple sous le ballon CFE-CGC

 

 

 

La CFE-CGC est en tête de cortège

VENEZ TRES NOMBREUX

 

  

Afin que l’impact visuel soit fort, nous vous suggérons de vous revêtir de Blanc : chemise, tee-shirt ou pull blanc « recommandé ».

 

 

TRACT APPEL A MOBILISATION de la CFE-CGC TRACT APPEL A MOBILISATION de la CFE-CGC

<< < 10 20 21 22 > >>