Présentation

  • : CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • : Facile d'accès, ouvert à tous, ce blog est fait par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, pour vous informer au quotidien, de ce qui se passe dans Pôle Emploi.
  • Contact

Adhérer

Rejoignez-nous en 1 clic !

 

Bulletin d'adhésion
Mandat de prélèvement SEPA
Les statuts du syndicat

Élections 2016-17


Votre région

Cliquez sur la carte 

France DOM 200 bleu 4Vous souhaitez prendre contact avec un de nos élus ou représentants dans votre région, envoyez-nous un mail à :
syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

Calendrier

Calendrier social 2017 (màj 08/03/2017)

 

Adresse postale

CFE-CGC Métiers de l'Emploi
38 rue des frères Flavien
75020 Paris

7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 20:41

ob 068baf capture

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 09:06

Nous connaissons des difficultés depuis 2 semaines sur le fonctionnement de notre blog (nom de domaine direct non accessible, insertion de publicités, agencement de la page modifié...).

 

Cette situation est indépendante de notre volonté et nous faisons tout le nécessaire pour revenir au plus vite au fonctionnement ordinaire du blog. Malheureusement cela ne dépend pas de nous mais de notre hébergeur, overblog qui a ce jour n'a traité notre dossier qu'à moitié.

 

Nous tenons à vous préciser que l'insertion de publicité sur notre site n'est pas notre fait, mais qu'il s'agit d'une insertion illicite sans aucun accord de notre part.

 

Nous espérons que cela va très vite s'arrêter afin que vous retrouviez votre blog sans cette pollution visuelle.

 

màj du 19/11/2014 : le blog est enfin revenu à une physionomie normale. Merci pour votre patience.

 

 

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 07:00

Mise à jour le 23 septembre 2014

Comme la Direction Générale s’y était engagée, une réunion de négociation NAO salaire « revoyure 2014 » s’est tenue le 8 septembre 2014. (voir article de février 2014)

Après quelques échanges avec la Direction Générale, la CFE-CGC Métiers de l’Emploi a obtenu comme nous l’avons demandé en séance, une augmentation salariale de 0,5% répartie de manière égale entre la part fixe et la valeur du point qui sera rétroactive au 1er janvier 2014.

La part fixe passera donc à 301,5000 euros et le point à 7,8000 euros.

  • Qui sera concerné ? Le personnel de droit privé de Pôle Emploi présent  au 1er octobre 2014, y compris les personnels surnuméraires et temporaires.
  • Quand ? cette augmentation (rattrapage compris) s’appliquera sur les salaires d’octobre 2014.
  • A quelle condition ? Que l’accord soit valablement signé

La Direction Générale vient d’ouvrir à signature cet accord.

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi, consciente de l’engagement des personnels dans un contexte socio économique difficile, a décidé de prendre ses responsabilités en signant cet accord.

L'accord a été signé par 5 organisations syndicales dont la CFE-CGC Métiers de l'Emploi comme nous vous l'avions écrit le 9 Septembre.

Celui-ci se mettra en oeuvre sur la paie d'octobre.

NAO salaire septembre 2014 NAO salaire septembre 2014

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 14:43

Image1

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 10:18

Le Pacte de responsabilité reposait sur un contrat de confiance entre le patronat et les syndicats de salariés. Il reconnaissait la nécessité d’un effort partagé entre les entreprises et les salariés pour retrouver le chemin de la croissance.


Mais le patronat a brisé cette confiance en imposant ses vues dans l’accord sur le financement de l’assurance chômage : cette réforme se fait aux dépens des classes moyennes, des techniciens, des agents de maîtrise, des cadres et des ingénieurs. Le contrat de confiance est donc rompu. C’est une véritable trahison du patronat.


Le fait de porter le délai de carence de 75 à 180 jours maximum avant de pouvoir toucher une allocation chômage est totalement inacceptable : c’est faire des économies sur le dos des cadres et des agents de maîtrise ! L’indemnisation de rupture de licenciement est là pour compenser un préjudice et non pour suppléer les carences de l’assurance chômage. La CFE-CGC dénonce cette iniquité au cœur de la société française, ces petits arrangements entre amis conclus lors de cette négociation, notamment via la collusion entre le MEDEF et la CFDT pour imposer les droits rechargeables qui vont un peu plus précariser les contrats courts et, in fine, coûter plus cher à l’assurance chômage au préjudice des classes moyennes.


La solution de bon sens était, notamment, de surtaxer les CDD qui génèrent 5,5 milliards de déficit par an. Une mesure balayée par le patronat ! Le MEDEF a voulu le beurre via les allégements de charges et l’argent du beurre avec une réforme de l’assurance chômage financée par les classes moyennes. La CFE-CGC refuse d’attendre que le MEDEF demande la crémière. Elle prend acte du comportement du patronat et ne signe donc ni l’accord d’assurance chômage ni le relevé de décisions du Pacte de responsabilité.


Elle participera bien aux négociations annoncées dans les branches pour l’emploi ainsi qu’aux négociations prévues avec le gouvernement sur la fiscalité avec la volonté de tirer la sonnette d’alarme. Le gouvernement et le président de la République devront l’entendre ! Ils doivent passer aux actes en faveur du pouvoir d’achat des classes moyennes grâce à une fiscalité en baisse pour les ménages et une fiscalité plus incitative sur l’intéressement et la participation. La CFE-CGC, le seul syndicat qui se bat pour le pouvoir d’achat des classes moyennes !


Dossier suivi par : Carole Couvert 

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 07:45

La CFE-CGC Métiers de l'Emploi vous propose, sur cette page, de retrouver la dernière version de la CCN amendée des interprétations, rappels à la règle et positions DG.

 

Celle-ci intègre les éléments des deux dernières commission d'interprétation de novembre 2013 et janvier 2014.

 

L'enrichissement aurait pu être plus important sans un incompréhensible blocage d'une organisation syndicale sur plusieurs points. La CFE-CGC Métiers de l'Emploi essaiera de réintroduire les points en question lors d'une prochaine réunion de la commission, en espérant que l'on puisse enfin aboutir.

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 13:00

Suite à la seconde réunion de négociation sur les salaires, la CFE-CGC Métiers de l'Emploi a obtenu :

 

  • une augmentation de la part fixe qui passe à 300 euros
  • une augmentation de la valeur du point qui passe à 7,76 euros

Ces mesures seraient rétroactives avec effet au 1er janvier 2014 et versées sur le salaire de mars 2014.

 

Une augmentation du montant du chèque restaurant pour le maintenir au butoir fiscal, soit une valeur de : 8,88 euros dès la commande du mois de mars.

 

Enfin nous avons obtenu une clause de revoyure dès la rentrée, au mois de septembre 2014.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi a pris ses responsabilités en signant cet accord.

 

NAO 2014NAO 2014

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 13:30

Si la question de l'intégration de la participation de l'employeur à la mutuelle (obligatoire) traînait depuis quelques mois, nous pouvions naïvement penser que l'application se ferait à partir du 1er janvier 2014 et donc intégré sur la déclaration 2015 sur les revenus 2014.

 

Et bien non ! La loi de finance (dans son article 4) publiée dans les dernières heures de 2013 précise bien que ce sont les sommes versées à partir du 1er janvier 2013 qui sont concernées.

 

Conséquence de cette parution tardive, le net imposable sur nos feuilles de paie de décembre 2013 n'est pas le bon et sera différent de celui qui sera adressé à l'administration fiscale pour le pré-remplissage des déclarations d'impôt 2014 sur le revenu 2013.

 

Si les articles citent souvent un impact (hausse des impôts) moyen allant de 90€ à 150€ (calcul du CTIP), la hausse pourrait être supérieure concernant Pôle Emploi. Si nous retrouvons une marge basse située autours de 90€, la marge haute sera par contre beaucoup plus importante et pourrait se rapprocher de 300€ voire plus.

Il ne s'agit là que d'estimations qui ne peuvent pas prendre en compte toutes les situations (salaire, composition du foyer imposable, revenu du foyer, cotisation individuelle ou pas...). Tous ces paramètres pourront fortement faire varier l'impact.

 

Pour retrouver le montant de la participation de l'employeur, reprenez une feuille de paie (novembre par exemple) et sur la ligne "mutuelle santé", retrouvez le montant dans la colonne "employeur". En multipliant par 12 vous aurez une estimation de la cotisation employeur (estimation car juin et décembre sont différents).

 

Le site des impôts ne comprennant pas à cette date le simulateur 2014 pour les revenus 2013, vous pouvez aller, à titre indicatif, sur d'autres sites qui mettent à disposition leurs propres simulateurs (celui du site impotsurlerevenu.org par exemple). Vous pourrez ainsi vous faire une idée de l'impact sur votre situation.

 

Articles sur le sujet :

Le Point

Europe 1

News assurances.com

Le Figaro

Les Echos

Libération

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 16:59

bonne-annee-2014.jpg

 

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 08:18

Trois négociations sont en cours ou finalisées en ce moment (sénior, temps partiel et locaux syndicaux nationaux).

 

Veuillez trouver ci-dessous les dernières versions pour les 2 premiers :

 

Projet Accord seniors 2013 soumis au CCE Projet Accord seniors 2013 soumis au CCE

 

Projet accord collectif temps partiel V2Projet accord collectif temps partiel V2

 

Remarque : l'accord séniors doit d'abord passer au CCE (5ème point de l'ordre du jour du CCE du 10/12/2013) pour une consultation en janvier. Il ne sera ouvert à signatures qu'après la consultation CCE.

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Actualités