Présentation

  • : CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • : Facile d'accès, ouvert à tous, ce blog est fait par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, pour vous informer au quotidien, de ce qui se passe dans Pôle Emploi.
  • Contact

Adhérer

Rejoignez-nous en 1 clic !

 

Bulletin d'adhésion
Mandat de prélèvement SEPA
Les statuts du syndicat

Élections 2016-17


Votre région

Cliquez sur la carte 

France DOM 200 bleu 4Vous souhaitez prendre contact avec un de nos élus ou représentants dans votre région, envoyez-nous un mail à :
syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

Calendrier

Calendrier social 2017 (màj 08/03/2017)

 

Adresse postale

CFE-CGC Métiers de l'Emploi
38 rue des frères Flavien
75020 Paris

28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 19:57

1. Information en vue d’une consultation *ultérieure sur la mise en œuvre du plan de rebond.

2. Information en vue d’une consultation ultérieure sur le projet de mise en œuvre de l’entretien d’inscription et de diagnostic (2ème réunion).

 

* La consultation mentionnée au point 1de l’ordre du jour a été demandée unilatéralement par le Secrétaire, le Président ne s’associant pas à cette demande de consultation.

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 11:00

Ce CCE extraordinaire avait initialement pour seul et unique point à l'ordre du jour : "Information en vue d'une consultation ultérieure sur la mise en oeuvre de l'Entretien d'Inscription et  de Diagnostic".

 

Suite au CCE du 16 juin, un second point a été ajouté "Information sur la mise en oeuvre du plan de rebond".

 

Comme on pouvait s'y attendre, la réunion, plutôt que de durer 3h30 n'a pu en fait se tenir que sur 1h à peine. En effet, dès le début, une contestation est arrivée quant à l'ordre d'examen des points inscrits à l'ordre du jour. Une autre contestation concernait le fait que le point deux n'était qu'une information sans consultation...

 

Au final :

  • La CFE-CGC s'est abstenue lors du vote de demande d'inversion des 2 points à l'ordre du jour.
    Explication : l'essentiel n'est pas l'ordre mais d'aborder effectivement le point (la suite de ce CCE nous donnera raison !).
  • La CFE-CGC a voté contre (tout comme la CFDT et l'UNSA) la délibération demandant que le point deux ne soit pas une information mais une information/Consultation.
    Explication : le plan rebond est une décision gouvernementale validée par la majorité des partenaires sociaux au Conseil d'Administration de Pôle Emploi. Notre volonté est de pouvoir enfin aborder ce point et intervenir concernant les conséquences de la mise en oeuvre du plan de rebond, notamment sur le champ des Conditions de Travail.
  • La CFE-CGC a voté contre la délibération mandatant le secrétaire du CCE pour entamer des démarches pour un référé  afin de stopper le plan de rebond.
    Détail du vote :
    • Pour : 9 (CGT, SNU, SUD & SNAP)
    • Contre : 6 (CFE-CGC, CFDT & UNSA)
    • Abstention : 4 (FO)
    • NPPV : 1 (CFTC)

Voilà à quoi nous avons passé les 150 premières minutes de ce CCE, tout cela pour... commencer au point 1 !!!

 

Résultat, après une rapide présentation de l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic (EID), il ne nous restait que très peu de temps pour rentrer dans le fond du sujet, le Directeur Général ayant un avion à prendre pour un déplacement en province !

 

Bilan

4 mai, 16 juin et 22 juin : 3 occasions d'aborder des points importants pour les agents de Pôle Emploi et où nous n'aurons pu traiter que :

  • la validation de procès verbaux (point 1 le 16 juin)
  • Écouter le DG sans pouvoir poser de questions sur le plan rebond (16 juin)
  • Écouter une présentation rapide sur l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic, poser quelques questions et avoir une réponse très courte du DG (le 22 juin)

Vous trouvez que cela ne fait pas sérieux ? A la CFE-CGC métiers de l'emploi, c'est exactement ce que nous pensons et c'est ce qui explique nos positions qui ne vont jamais vers la facilité. Si la stratégie de certain semble clairement de faire en sorte que rien ne bouge et que les difficultés s'additionnent afin de récupérer les votes contestataires, à la CFE-CGC métiers de l'emploi, nous pensons qu'il faut agir, influer sur les choix et les décisions plutôt que de rester à aboyer sur le bord de la route en regardant passer la caravane !

 

Pour en revenir au plan de rebond, il nous parait dangereux et inconsidéré de vouloir arrêter le processus alors que les premiers demandeurs d'emploi sont déjà dans les sites avec leur courrier ! Agir de la sorte met directement en danger les agents chargés de les recevoir ! Comment expliquer à quelqu'un que l'aide promise ne pourra arriver maintenant parce que le CCE de Pôle Emploi entame une procédure en référé !

 

Il serait injuste d'accabler uniquement nos petits collègues des autres organisations syndicales, car la Direction Générale, elle aussi a sa part de responsabilité dans l'histoire. A trouver régulièrement des excuses pour ne pas présenter ses projets au CCE, elle introduit consciemment tous les ingrédients pour que l'instance ne puisse pas fonctionner normalement.

 

Nous, à la CFE-CGC, nous ne voulons pas tomber dans le panneau !

 

Bref, au moment où les bleus se roulaient dans le ridicule en Afrique du sud, notre CCE n'avait pas beaucoup meilleure allure !

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 08:52

Un CCE ordinaire s'est déroulé hier. Pour rappel, il s'agissait du même ordre du jour que pour le CCE initialement programmé le 4 mai 2010 (voir cet article).

 

Que dire si ce n'est qu'encore une fois, nous n'avons pas pu aller bien loin !

 

En effet, dès le premier point (approbation des Procès Verbaux), le conflit Direction/CFTC sur le nombre d'élus titulaires/suppléants a ressurgi. Les tribunaux trancheront.

 

Le point 2 était un point d'actualité fait par le DG. A ce moment, celui-ci nous annonce 4 sujets :

  • Le plan Rebond
  • Neptune
  • les négociations/accords en cours
  • le réseau Pôle Emploi 2012

Autant vous dire tout de suite que nous n'avons pas pu dépasser le premier point !!! En effet, le DG avait prévu de dérouler ses 4 sujets et de prendre ensuite la globalité des questions. Cette méthode a tout de suite reçu un refus, chaque organisation syndicale voulant pouvoir intervenir point par point. Cette demande a été rejettée par le DG et nous sommes alors partis dans une série de suspensions de séance, alternativement demandées par des OS ou par le DG.

 

Certaines OS ont voulu rentrer dans un processus de délit d'entrave à l'encontre du DG, ce que la CFE-CGC a refusé, suivi ensuite par l'UNSA. Une délibération est alors sorti en milieu de journée mais n'a été votée qu'en fin de journée ! Entre temps, deux organisations syndicales ont fait volte face (FO et la CFDT).

Vote de cette délibération :

  • POUR : le SNU, SUD, la CGT, la CFTC et le SNAP (soit 10 voix). 
  • CONTRE : CFE-CGC (2 voix)
  • ABSTENTION : CFDT (2 voix)
  • NPPV : FO (4 voix)

Remarque : il n'y avait que 18 votants sur 20, le membre UNSA étant absent ainsi qu'un membre CFDT

 

Position de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi : dès le départ nous avons dit au Directeur Général que ce sujet était sérieux et que nous avions des questions à poser avant d'aller vers une alerte. Nous souhaitions débattre rapidement dans un premier temps sachant qu'en l'absence d'informations détaillées et préalables, il fallait que ce point soit rapidement mis à l'ordre du jour d'une prochaine réunion (le dispositif étant en cours de déploiement). Le DG proposant de rajouter ce point à l'ordre du jour du CCE du 22 juin 2010 nous avons donc maintenu notre position et émis un avis négatif à la délibération.

Faut-il rappeler que ce dispositif, qui est une décision gouvernementale, a été voté majoritairement par les partenaires sociaux lors du conseil d'administration de Pôle Emploi.

Si nous déplorons fortement le fait que des dispositifs soient déployés sans passer par le CCE, les blocages répétitifs de l'instance ne nous aident pas à rentrer dans le fond des dossiers et à faire bouger et évoluer les choses.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 18:25

Veuillez trouver ci-dessous l'ordre du jour du CCE du 16 juin 2010 (qui est en fait la reprise de l’ordre du jour du 4 mai 2010 (explications)).

  1. Approbation des procès verbaux des 16 et 24 mars 2010.
  2. Points d’actualité présentés par le Directeur Général.
  3. Information et consultation sur le référentiel immobilier de Pôle emploi.
  4. Information en vue d’une consultation ultérieure sur la plate forme de débordement.
  5. Bilan de repositionnement des opérations de droit d’option à fin Avril 2010.
  6. Présentation du budget 2010 et du réalisé 2009.
  7. Questions diverses.
Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 05:20

Comme annoncé dans ce blog la semaine dernière, 2 CCE étaient programmés ce mardi 4 mai 2010.

 

Suite aux évènements du 3 mai (envahissement de la Direction Générale et l'évacuation par la police), le CCE ordinaire n'a pas pu se dérouler normalement et, en conséquence, aucun point à l'ordre du jour n'a pu être abordé (dont l'information consultation sur le référentiel immobilier). Une autre date devra être programmée.

 

La CFE-CGC est intervenue en séance pour dire que si elle comprend la souffrance des demandeurs d'emploi, faite d'angoisse et de peur du lendemain, elle ne peut adhérer au mode d'action utilisé et à ses conséquences. La CFE-CGC prône le dialogue constructif et pacifique.

S'il y a eu violence et dégradations, nous ne l'accepterons pas ! Si nos collègues syndiqués ont été choqués, ce que nous entendons, nous devons aussi dire que les agents travaillant à la Direction Générale ont eu aussi été choqués par cette intrusion dans leur espace de travail.

 

La CFE-CGC n'a pas rejoint la déclaration d'autres organisations syndicales sur ces évènements, ne partageant pas certains propos et préférant en rester sur ses propos initiaux.

 

Le SNU a quitté ce CCE ordinaire avant sa fin.

 

L'après-midi, le CCE extraordinaire qui avait pour unique ordre du jour l'approbation de procès verbaux, s'est tenu malgré l'absence du SNU.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 04:37

 

Deux CCE sont programmés le 4 mai 2010 : un ordinaire et un extraordinaire.

Ordre du jour du CCE ordinaire :

  1. Approbation des procès verbaux des 16 et 24 mars 2010.

  2. Points d’actualité.

  3. Information et consultation sur le référentiel immobilier de Pôle emploi.

  4. Information en vue d’une consultation ultérieure sur la plate forme de débordement.

  5. Bilan de repositionnement des opérations de droit d’option à fin Avril 2010.

  6. Présentation du budget 2010 et du réalisé 2009.

  7. Questions diverses.

 

Ordre du jour du CCE extraordinaire :

  1. Approbation des procès verbaux des CCET des 17 juillet, 14 et 22 octobre , 9 et 14 décembre 2009 et des 13 janvier, 9 et 22 février et 2 mars 2010.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 10:42

CCE Extraordinaire du 24 mars 2010

Déclaration de l’union CFE-CGC pôle emploi

 

 

Monsieur le Directeur Général,

 

Avant l'ouverture de ce CCE extraordinaire, la CFE-CGC souhaite vous interpeler suite à l’agression dont a été victime un de nos collègues dans le département de l'Essonne.

Avant tout, nous pensons à la victime directe, mais aussi à tous ses collègues qui, s'ils n'ont pas reçu directement les coups sont eux aussi victimes de cette agression.

 

Nos propos n'ont pas pour objectif de chercher des responsables ou des coupables mais de vous alerter à nouveau sur les Risques Psycho-Sociaux et sur les conditions de travail.

 

Nous n'avons cessé de vous dire que la situation était grave, inquiétante voire dangereuse pour la sécurité et la santé des agents de Pôle Emploi, qu'ils soient en réseau ou en structure. Les agressions et les tentatives de suicide ne sont que la triste partie visible d'une situation beaucoup plus globale. Combien de collègues, malgré tout toujours au travail chaque jour, n'y arrivent que grâce à une béquille médicamenteuse. Jusqu'à quand tiendront-ils avant de craquer ?

 

Lorsque nous tentons de comprendre les causes, nous en revenons toujours aux mêmes points : précipitation, perte de sens, incompréhension face aux changements, lourdeur des démarches, manque d'accompagnement, manque de communication... doit-on encore en rajouter ?

 

Pôle Emploi en entier est touché :

·         Le réseau avec sa multitude de sites multi localisés aux effets dévastateurs dans une période où les attentes et les difficultés de nos usagers sont toujours plus fortes.

·         Les structures qui doivent se regrouper, changer du jour au lendemain de méthodes et de procédures ou l'injonction a pris le pas sur le bon sens et le dialogue.

 

Monsieur le Directeur Général, la CFE-CGC ne vous demande pas comme certain de renvoyer chacun de son coté. Cette fusion, si nous ne l'avons pas voulu, est maintenant là et notre objectif est de faire en sorte de stopper la dégradation des conditions de travail, de la sécurité et de limiter les risques psycho-sociaux. Il n'est jamais trop tard pour changer de cap et de méthode !

 

La CFE-CGC attend donc une véritable prise de conscience de la direction générale pour qu'elle revoit sa copie dans le cadre de l'accord sur les conditions de travail et les Risques Psychosociaux. L'ensemble des agents est en attente de propositions concrètes, rapidement applicables ainsi que d'un changement de méthode dans la mise en œuvre des nouveaux projets.

declaration CFECGC CCE 24 mars 2010 declaration CFECGC CCE 24 mars 2010

 

MAJ : voici un article du Parisien sur la condamnation de l'agresseur (8 mois dont 4 mois de prison ferme).

 


Publié par la cfe-cgc metiers de l'emploi - dans CCE
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 10:23

 

Une réunion extraordinaire du CCE avait lieu aujourd'hui, mercredi 24 mars. L'unique point à l'ordre du jour était "Poursuite de l'information et recueil d'avis sur le transfert du personnel d'orientation de l'AFPA à Pôle Emploi".

 

Préalablement à le tenue de cette réunion, la CFE-CGC a fait une déclaration que vous trouverez en pièce jointe.

 

Concernant le sujet du jour, voici le résultat du vote du CCE  sur le transfert des personnels de l'AFPA :

 

Pas en capacité de rendre un avis : CFE-CGC, CFDT, CFTC, CGT, FO, SNU, UNSA, SNAP.

 

Motivation du vote de la CFE-CGC :

 

  • L'absence de  volet impact sur les conditions de travail des personnels arrivant et accueillant
  • L'absence de réponse à nos questions répétées sur les conditions de travail, lors des réunions et CCE, sur le sujet du transfert des personnels de l'AFPA
  • Des localisations géographiques non stabilisées voir parfois erronées

 

Les conditions ne sont pas remplies pour que la CFE-CGC émette un avis sur le transfert du personnel de l'AFPA lors du CCE du 24 mars 2010.

La CFE-CGC n'est pas en capacité d'émettre un avis sur le transfert du personnel de l'AFPA.

 

declaration CFECGC CCE 24 mars 2010 declaration CFECGC CCE 24 mars 2010

2mn d'arret CCE du 24 mars 2mn d'arret CCE du 24 mars
Publié par la cfe-cgc metiers de l'emploi - dans CCE
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 19:22

Installation du Comité Central d’Etablissement de Pôle Emploi

 

Deux réunions du CCE étaient convoquées mardi dernier, 16 mars :

-          une réunion d’installation le matin

-          une réunion extraordinaire l’après-midi

 

Si les élections ont débuté en novembre 2009, le processus ne s’est intégralement terminé qu’en février 2010. Depuis, les organisations syndicales nationales se sont réunies et ont signé à l’unanimité un accord sur la composition de ce CCE.

Cet accord permet une représentation nationale proportionnelle à la compilation des résultats électoraux nationaux. Il permet aussi aux organisations syndicales nationales non représentatives (CFTC, SNAP, SUD et l’UNSA) d’avoir 1 représentant syndical au CCE.

 

Pour l'union CFE-CGC pôle emploi, la composition est :

  • RS : Suzie Petit (CFE-CGC Métiers de l'Emploi), Pôle Emploi Centre
  • Elu Titulaire : Guillaume Ydier  (CFE-CGC Métiers de l'Emploi), Pôle Emploi Aquitaine
  • Elu Suppléant : Jean-Pierre Soubelet  (CFE-CGC métiers de l'emploi), Pôle Emploi Poitou-Charentes
  • Elu Titulaire : David Debuisne (SNAC Alliance Emploi), Pôle Emploi Picardie
  • Elu Suppléant : Henri Manes-Maestre (SNAC Alliance Emploi), Pôle Emploi PACA

 

CCE d’installation (16 mars matin)

 

Le CCE s’est installé difficilement, compte tenu des réserves de la CFTC, elle revendique 2 élus titulaires et 1 élu suppléant, alors que le protocole d’accord CCE qu’elle a signé prévoit 1 élu titulaire et 2 élus suppléants.

Après plusieurs suspensions, la séance, sur la demande de plusieurs organisations syndicales, a repris.

Les membres du CCE ont procédé à l’élection du secrétaire :

Yann Renaud (FO) a été reconduit avec 10 voix POUR, contre  9 voix POUR le candidat du SNU.

 

CCE extraordinaire (16 mars après-midi)

 

A l’ordre du jour, le transfert des personnels l’AFPA.

 

Il ne s’agissait pas de la première réunion car ce sujet avait déjà été abordé en CCE transitoire les 13 janvier et 22 février ainsi que dans d’autres réunions. En raison d’un manque d’information et d’information ne correspondant manifestement pas à l’existant, le recueil d’avis a été reporté au 24 mars.

La CFE-CGC est intervenue pour alerter à nouveau le Directeur Général sur les conditions de travail et les risques psychosociaux. Compte-tenu de la situation de totale confusion qui règne dans les régions, l’arrivée d’un troisième statut a de quoi inquiéter !

La CFE-CGC demande que l’intégration, l’accompagnement des personnels transférés de l’AFPA soit piloté et géré par la Direction Générale et cela pour éviter des traitements différents d’une région à l’autre et garantir l’égalité de traitement des personnels de l’AFPA transférés !

2mn d'arret CCE du 16 mars 2mn d'arret CCE du 16 mars

accord constitution CCE accord constitution CCE

Publié par la cfe-cgc metiers de l'emploi - dans CCE