Présentation

  • : CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • : Facile d'accès, ouvert à tous, ce blog est fait par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, pour vous informer au quotidien, de ce qui se passe dans Pôle Emploi.
  • Contact

Adhérer

Rejoignez-nous en 1 clic !

 

Bulletin d'adhésion
Mandat de prélèvement SEPA
Les statuts du syndicat

Rechercher Sur Le Blog

Suivez-nous sur...

Page Twitter de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  
Page facebook de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi

 

Votre région

Cliquez sur la carte 

France DOM 200 bleu 4Vous souhaitez prendre contact avec un de nos élus ou représentants dans votre région, envoyez-nous un mail à :
syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

Calendrier

Calendrier social 2017 (màj 19/09/2017)

septembre 2017 
CCE extraordinairelundi 4 septembre 2017
CCE extraordinairemardi 5 septembre 2017
CCE extraordinairemercredi 6 septembre 2017
CPNFjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 14 septembre 2017
DSC Politique Déplacement OSvendredi 15 septembre 2017
CPNCvendredi 15 septembre 2017
CCE ordinairemardi 19 septembre 2017
CRATvendredi 22 septembre 2017
CCEvendredi 22 septembre 2017
CPNCvendredi 22 septembre 2017
Multilatérale Baromètre Socialmercredi 27 septembre 2017
DSC Politique Déplacement Régionsmercredi 27 septembre 2017
CPNFmercredi 27 septembre 2017
NAOjeudi 28 septembre 2017
CPNN Classificationvendredi 29 septembre 2017
CPNCvendredi 29 septembre 2017
octobre 2017 
CCE – Règlement Intérieurmardi 3 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 5 octobre 2017
CPNCvendredi 6 octobre 2017
CPNFmercredi 11 octobre 2017
CPNFjeudi 12 octobre 2017
CPNN Classificationvendredi 13 octobre 2017
CPNCvendredi 13 octobre 2017
CPNN Classificationmardi 17 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 19 octobre 2017
DSCvendredi 20 octobre 2017
CPNCvendredi 20 octobre 2017
CCE ordinairelundi 23 octobre 2017
novembre 2017 
CPNCvendredi 3 novembre 2017
CPNS Handicapmardi 7 novembre 2017
CPNFmercredi 8 novembre 2017
CPNFjeudi 9 novembre 2017
CPN 5vendredi 10 novembre 2017
CPNCvendredi 10 novembre 2017
CPNS Accord GPECmardi 14 novembre 2017
CPNFmercredi 15 novembre 2017
CPNFjeudi 16 novembre 2017
CPNC PV/Suivi des avisjeudi 16 novembre 2017
CPNCvendredi 17 novembre 2017
DSCmercredi 22 novembre 2017
CCE Ordinairejeudi 23 novembre 2017
CPNCvendredi 24 novembre 2017
CPNN Séniorsmardi 28 novembre 2017
Groupe de travail retraitemardi 28 novembre 2017
Groupe de travail prévoyancemercredi 29 novembre 2017
décembre 2017 
CPNCvendredi 1 décembre 2017
Commission Suivi MM/Mutexmardi 5 décembre 2017
CPNN Séniorsmercredi 6 décembre 2017
CPNS Egalité Projeudi 7 décembre 2017
CRATvendredi 8 décembre 2017
CPNCvendredi 8 décembre 2017
CPPSS mardi 12 décembre 2017
CPNFmercredi 13 décembre 2017
CPNFjeudi 14 décembre 2017
DSCvendredi 15 décembre 2017
CPNCvendredi 15 décembre 2017
Calendrier Socialmardi 19 décembre 2017
CCE ordinairemercredi 20 décembre 2017

Adresse postale

CFE-CGC Métiers de l'Emploi
38 rue des frères Flavien
75020 Paris

Élections 2016-17

6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 10:09

Ordre du jour du CCE

 

1.      Approbation des PV des CCE des 16 juin et 22 juin 2010.

2.      Désignation d'un cabinet d'expertise comptable pour l'examen des comptes 2009 et prévisionnels 2010 dans le cadre des articles L 2325-35, L2323-8 et L2323-10 du code du travail.

3.      Consultation sur le projet EID.

4.      Information en vue d’une consultation sur le projet d’unification de l’audit interne de Pôle emploi.

5.      Consultation sur le rattachement des directeurs de CRDC, des Conseillers interrégionaux à l’intégration et des Conseillers carrière.

6.      Point sur les effectifs de Pôle emploi.

7.      Poursuite de l’information sur Neptune en vue d’une consultation ultérieure. *

8.      Calendrier des réunions extraordinaires et ordinaires du CCE.

 

*La consultation mentionnée au point 7de l’ordre du jour a été demandée unilatéralement par le Secrétaire, le Président ne s’associant pas à cette demande de consultation.

 

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 15:15

Pour rappel, ce CCE était la suite du CCE du 16 septembre qui n'avait pas épuisé son ordre du jour.

 

Dans les faits, cette nouvelle réunion n'aura pu aborder qu'un seul point : l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic (EID).

 

Le point a commencé par une lecture du document par Monsieur Lucas. Cette lecture faisait référence à des documents datant parfois de juillet, parfois de janvier ou bien de septembre : difficile à suivre !

 

Une série d'intervention des organisations syndicales est intervenue pour à la fois poser des questions mais aussi alerter la direction sur les nombreuses questions. Sur l'ensemble des interventions, nous pouvons retenir :

  • L'employeur ne doit pas seulement dire que tout ira bien : il doit le prouver !
  • C'est quoi un métier de base ?
  • Quelle plus-value pour le demandeur d'emploi ?
  • Comment traiter la recherche d'emploi sans info sur son indemnisation ?
  • Formation et tutorat ?
  • Des entretiens de 50 minutes pour faire ce qui se faisait en 2 fois 30 minutes (au moins) !
  • Reconnaissance de la montée en compétences des agents ?
  • ...

La CFE-CGC métiers de l'emploi, en complément des interventions des autres organisations syndicales a tenu à ajouter :

  • sa crainte face à ce qui ressemble à une classification déguisée avant l'heure !
  • qu'elle alerte le Directeur Général sur les 3 régions qui vont débuter l'EID. Nos collègues de ces régions (notamment le management intermédiaire (le premier à découvrir le projet) et avant tout considération sur le fond de l'EID) nous alertent sur le fait que comme toutes les régions, la charge de travail est à un niveau déjà critique et que le réseau ne va pas pouvoir supporter l'arrivée de l'EID. Cela aura un impact grave sur la délivrance des services, sur les conditions de travail des agents ainsi que du management de proximité et intermédiaire qui devra gérer l'ingérable.
  • qu'elle est inquiète pour les agents si les demandeurs d'emploi n'ont pas une réponse sur ce qui compte en premier après la perte d'un emploi : l'argent.
  • Que le volet retour sur expérience et correction n'est pas si évident que cela dans le dossier.
  • Que nous n'avons pas suffisament pu voir un réel volet "impact sur les conditions de travail", cheval de bataille de la CFE-CGC depuis longtemps

Réponse du Directeur Général, Monsieur Charpy :

  • Il précise qu'avant tout déploiement il y aura consultation préalable du CCE. L'intérêt est de prendre en compte les remarques et ajuster les points.
  • Il ne valide aucune expérimentation sauvage. Il sait par contre que quelques agents sont complètement formés aux 2 métiers, mais cela reste exceptionnel et il ne s'agit pas d'expérimentation.
  • Il est contre ce qui a été fait dans certains bassins d'emploi.
  • Pour le moment, on en reste à l'IDE et au PPAE fait par 2 personnes différentes, ou très exceptionnellement, dans les conditions ci-dessus, par 1 personne.
  • Il considère que l'on peut mener les travaux en CCE et en CPNF en parallèle.
  • Nouveau métier ou acte métier ? Pour Mr Charpy il s'agit d'un acte métier ! Il ajoute qu'il est vrai que par rapport au PPAE c'est une évolution avec un acte métier différent. Il y a un socle commun pour toutes les questions posées à l'accueil/coordination et il y a des expertises et des métiers spécifiques (intermédiation et placement).
  • Les négociations sur la classification débuteront début 2011
  • Certains feront les 2 métiers, ce qui fera l'objet d'une reconnaissance particulière...
  • Il n'est pas choqué que l'on fasse une cartographie des compétences même si il veut vérifier comment cela s'est fait. Ne veut pas se retrouver dans la situation passée par rapport au traitement des dossiers indemnisation et veut savoir où sont les compétences.
  • Engagement dans l'EID : engagement de la liquidation du dossier sous 5 jours.
  • Il veut simplifier l'accès des Demandeurs d'Emploi aux services.
  • Il fait bien la distinction entre tutorat (accompagnement spécifique suite à une action de formation) et référent (qui par son expertise, soutient ses collègues au quotidien).
  • Il n'est pas pour la disparition des agents dans les Pôle Appui,  mais il peut y avoir des évolutions. Il existe 2 schémas : l'appui en équipe spécifique ou l'appui dans les équipes de production.
  • RPS : l'accord n'étant pas valide, il n'est pas mis en oeuvre. Le plan d'action de la Direction Général va être diffusé dans les prochains jours. Il réaffirmera les identités professionnelles.
  • Expertise en région centre : la région a fait appel du premier jugement (favorable au CHSCT). Attend de voir si le jugement en appel confirme ou informe et respectera ce jugement.
  • Entretien : 50 minutes. Pour lui il s'agit d'une moyenne
  • Planification à la demie-journée. Juge préférable la planification à la demie-journée qu'à la journée (donc préfère que l'EID ne soit pas sur la journée entière).
  • A donné des instructions pour qu'il n'y ait pas de radiation suite à une non réponse à un entretien téléphonique après seulement 1 appel.

 

La suite (et fin ?) sur l'EID aura lieu le 7 octobre, date du prochain CCE. Voici son ordre du jour :

  1. Approbation des PV des 16 juin et 22 juin 2010
  2. Désignation d'un cabinet d'expert comptable pour l'examen des comptes 2009 et prévisionnels 2010 dans le cadre des articles L 2325-35, L2323-8 et L 2323-10 du code du travail.
  3. Consultation du sur le projet EID
  4. Information en vue d'une consultation sur le projet d'unification de l'audit interne de Pôle Emploi
  5. Point sur les effectifs de Pôle Emploi
  6. Consultation sur le rattachement des Directeurs de CRDC, des Conseiller Interrégionaux à l'intégration et des conseillers carrière
  7. Poursuite de l'information sur Neptune en vue d'une consultation ultérieure *
  8. Calendrier des réunions extraordinaires et ordinaire du CCE

* La consultation mentionnée au point 7  de l'ordre du jour a été demandée unilatéralement par le secrétaire, le président ne s'associant pas à cette demande de consultation.

 

 
Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 09:25

Un CCE extraordinaire avec pour unique objet une "information sur Neptune" s'est tenu vendredi 17 septembre 2010. Pour rappel, ce sujet a été demandé suite à une délibération votée à l'unanimité par les membres du CCE le 7 juillet.

 

Nous avons eu droit à un document de présentation ainsi qu'à une présentation concrète sur écran.

 

Les organisations syndicales sont intervenues les unes après les autres, à la fois sur le versant technique et politique de la mise en oeuvre de Neptune.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenue sur différents points :

  • Nous reconnaissons la nécessité d'un outil informatique unifié
  • Nous ne comprenons pas comment le déploiement du printemps a pu se faire dans de telles conditions. comment a-t-il été possible d'en arriver là ? A quoi à servi la phase de test ?
  • Insistance sur les dégâts durables sur les réseaux déployés. Même si cela va maintenant globalement mieux, tout n'est pas réglé et la direction souffre d'un énorme déficit de confiance à ce sujet. Nous insistons sur le fait que l'ensemble du personnel a été touché, des agents et des managers dans les sites mais aussi des  agents et des managers en structures qui ont tenté d'aider tant bien que mal.
  • Aujourd'hui, les agents ont encore des problèmes (messages d'erreurs...) mais ne veulent parfois plus appeler l'Assistance Diagnostic qui au moment du déploiement était incapable de les aider et ne rappelait jamais (ou si tard) ! Le déficit de confiance est important !
  • Mais, notre plus grande interrogation est de comprendre comment la décision politique du déploiement a pu être prise sur un produit visiblement pas prêt. Si nous parlons là de Neptune, la même interrogation est aussi valable pour d'autres projets lancés à toute vitesse sans se soucier des impacts, notament sur les conditions de délivrance des services mais aussi et surtout sur les conditions de travail des agents, déjà fortement impactées par la hausse du chômage.

Points à retenir des réponses de Mr Urbani :

  • Neptune est la concaténation de deux systèmes.
  • Renouvellement du matériel : 4 à 5 ans pour les ordinateurs. Pour les imprimantes, c'est selon la montée du taux de panne observé.
  • "On est désolé de ce que l'on a provoqué dans le réseau."
  • Dès juin, après des alertes, il a été proposé de ralentir le rythme de déploiement.
  • On a eu une période où le système fonctionnait car le dispositif était taillé pour le déploiement. Fin avril et début mai découverte d'incidents apparaissant ponctuellement et difficile à identifier.
  • A partir du moment ou l'on a vu le problème technique on a compris qu'il y avait aussi un problème sur le déploiement.
  • Par rapport à la présence des CLI, lors d'une réunion de Directeurs Régionaux, il a été rappelé l'importance de leur présence pour le déploiement.
  • L'élément clé de ce dispositif est la préparation préalable
  • Sécurité : la capacité d'avoir 2 sessions ouvertes simultanément est une anomalie.
  • Dès que tout le monde sera sous Neptune, il y aura un processus pour les mots de passe perdus via une question secrète.
  • On pris en compte la problématique de l'alerte trop intrusive à l'écran
  • Une nouvelle procédure de gestion des imprimantes va arriver.

Points à retenir des réponses de Mr Charpy :

  • Nous sommes là face à un changement majeur dans la technologie pour répondre à un problème extrèmement fort présent dès la création de Pôle Emploi.
  • Est parfaitement conscient des difficultés vécues et souligne l'implication de la DSI
  • N'acceptera pas un gel au déploiement de Neptune car il y a une demande forte des agents pour un outil unifié. Il faut aller vite mais de façon adaptée.
  • Reconnaît sa responsabilité à avoir demandé à la DSI d'aller aussi vite.
  • Correspondants Locaux Informatiques : il reconnait leurs efforts mais annonce qu'il n'y a pas de disposition spécifiques prévue.

Une délibération a été mise au vote pour demander une expertise. Cette délébération a reçue un vote positif coté CFDT, CFTC, CGT, SUD et SNU (12 voix) et une abstention coté CFE-CGC, FO, UNSA (5 voix).

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi a expliqué que compte tenu des incertitudes concernant le financement d'une telle expertise, elle préférait ne pas partir vers cette démarche... de cette manière .

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 09:20

Voici les éléments à retenir du CCE ordinaire du 16 septembre 2010.


Lors du premier point sur l'approbation de Procès verbaux, la CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenue pour exprimer son regret face à l'absence de Procès Verbal. De plus par rapport à la demande de certaines organisations syndicales d'enregistrer les débats, la CFE-CGC métiers de l'emploi rappelle que pour elle, l'important que que l'on puisse retrouver la pensée de chaque intervenant dans le procès verbal. En cohérence avec ses propos, la CFE-CGC s'est abstenu sur un vote qui pourrait ne pas refléter fidèlement les propos du Directeur Général.


Référentiel immobilier. Après une courte présentation par le Directeur Général, la CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenue pour souligner les évolutions du document suite aux réunions du groupe de travail du CNHSCT fin 2009/ début 2010 (réunion demandée à l'origine par la CFE-CGC métiers de l'emploi dans lesquelles nous avons participé activement). Mais, maintenant, ce qui est primordial, c'est l'accompagnement politique de ce document. Quels outils, quels process sont mis en place pour accompagner le déploiement ? Comment la DIrection va faire pour que l'application de ce référentiel soit stricte dans ses incontournables ?
Pour nous, ce référentiel est très important car ce dont il est question, c'est l'environnement de nos collègues pour de longues années. Ce référentiel doit aussi être adaptable : taille de certains sites, l'évolution des métiers et peut-être une nouvelle offre de service devront sans doute le faire évoluer.
Pour cela, la CFE-CGC métiers de l'emploi demande la mise en place de la commission HSCT prévue par la CCN et/ou d'un groupe de travail restreint dans lequel la CFE-CGC est prêtre à travailler activement.

Pour le Directeur Général, ce référentiel traduit le schéma de délivrance des services de Pôle-Emploi. Il doit être utilisable quelque soit l'organisation du travail et doit permettre de s'adapter. Le 24 septembre sera présenté au Conseil d'Adinistration de Pôle-Emploi le schéma d'implantation immobilière :1 agence à moins de 30 km pour 93% des DE. Aujourd'hui, 90% des locaux sont en location.Pôle-Emploi va acquérir 80 sites de l'UNEDIC à la fin de l'année, ce qui passera le taux de location à 82%. D'ici à 2013/2014, 60% des agences seront relogées et 10% feront l'objet d'une extension.
La création de postes d'adjoints. En deça d'un certain effectif estimé à 40 et ce, dans 3 à 5 ans, il ne sera pas nécessaire qu'il y ait un Directeur Adjoint. Il pourra y avoir un Directeur, 1Adjoint et 1 RAP. Au dessus de 40, il pourra y avoir 1 Directeur et 1 Directeur Adjoint. Mais le DG précise qu'on laissera les choses évoluer tranquillement...
La question des portes dans les bureaux. Mettre des portes représente 10 à 12 millions d'euros, mais pour la Direction, il ne s'agit pas d'une question financière. Les portes réduisent le bruit de 3 décibels alors que les cloisons le réduisent de 40 décibels (?!?!).

Réponses du DG à des questions diverses:

  • Le DG a accepté que l'allocation vacances soit versée avec effet rétroactif aux contrats aidés qui avaient 1 an de présence au 1er juin 2010.
  • SAE. Le DG est très demandeur pour que la commission de suivi se réunisse rapidement, même si rien ne change avant fin février (voir plus tard) pour l'essentiel de ces agents.
  • Entretien d'Inscription et de Diagnostic. Le DG reprécise qu'il n'y a pas de prééminence du CCE dans le circuit des informations/consultations. Pour les 3 régions pilotes, il y aura une information/consultation des CE de ces régions. Pour les autres régions, le CCE sera consulté puis les CHSCT si les élus le souhaitent et les CE seront informés. L'EID est une décision réglementaire qui s'applique à tout Pôle-Emploi.

 

Les autres points de l'ordre du jour (EID entre autre) n'ayant pû être abordés, ce CCE se poursuivra le 1er octobre 2010.


Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 06:31

ORDRE DU JOUR  REUNION ORDINAIRE DU COMITE  CENTRAL D’ENTREPRISE

 

1.      Adoption des PV des réunions du CCE des 4 mai, 16 juin, 22 juin et 7 juillet 2010.

2.      Information en vue d’une consultation sur le référentiel immobilier de Pôle emploi.

3.      Information en vue d’une consultation sur le projet de mise en œuvre de l’entretien d’inscription et de diagnostic.

4.      Information en vue d’une consultation sur l’ajustement du rattachement des directeurs de CRDC, des Conseillers interrégionaux à l’intégration et des Conseillers carrière

5.      Consultation sur le plan Rebond*

6.      Questions diverses

*La consultation mentionnée au point 5 de l’ordre du jour a été demandée unilatéralement par le Secrétaire, le Président ne s’associant pas à cette demande de consultation.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 12:00

Ce CCE extraordinaire comportait 2 points à l'ordre du jour (voir cet article).

 

Seul le premier point (Plan rebond) a réellement été abordé.

 

La CFE-CGC métiers de l'emploi est intervenu pour dire :

  • Que nous ne remettons pas en cause le Plan Rebond, décision gouvernementale validée par la quasi totalité des partenaires sociaux. Mais, si l'on peut regretter l'urgence et parfois l'improvisation dans la mise en oeuvre, il y avait une réelle urgence pour le besoin d'aide.
  • Que la Direction ne peut pas se réfugier derrière le fait que cela ne change pas grand chose dans la mesure où les demandeurs d'emploi concernés sont déjà reçus dans le cadre du Suivi Mensuel Personnalisé. Nous savons tous que le SMP est de moins en moins mensuel...
  • Que la direction ne peut pas dire que nous sommes exactement dans les fondements du métiers de conseiller : non, la posture change !
  • que la Direction ne peut nier l'impact sur l'organisation des sites et sur les conditions de travail de ce dispositif.
  • Que l'imprécision des informations envoyées/demandées aux demandeurs d'emploi a généré beaucoup de perte de temps et d'énergie pour ceux-ci et pour les sites Pôle Emploi.
  • Que l'urgence de la mise en oeuvre a généré des difficultés, notament avec les CAF (difficultés variables selon les régions)

Globalement, les interventions des Organisations Syndicales ont voulu faire entendre au Directeur Général que le plan rebond n'était pas sans impact sur le réseau, surtout à cette période.

 

Le DG nous a apporté des éléments de réponses sur des points techniques sans réellement en donner sur le champ des moyens et des conditions de travail.

 

 

Concernant le deuxième point à l'ordre du jour, il n'a pas été vraiment abordé et sera vu ultérieurement.

 

Sinon, il faut retenir que l'ensemble des élus du CCE a demandé un CCE spécifiquement consacré à Neptune. Une réunion de concertation sur le calendrier social aura lieu lundi 12 juillet et une date devra être trouvée (à la rentrée certainement).

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 19:57

1. Information en vue d’une consultation *ultérieure sur la mise en œuvre du plan de rebond.

2. Information en vue d’une consultation ultérieure sur le projet de mise en œuvre de l’entretien d’inscription et de diagnostic (2ème réunion).

 

* La consultation mentionnée au point 1de l’ordre du jour a été demandée unilatéralement par le Secrétaire, le Président ne s’associant pas à cette demande de consultation.

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 11:00

Ce CCE extraordinaire avait initialement pour seul et unique point à l'ordre du jour : "Information en vue d'une consultation ultérieure sur la mise en oeuvre de l'Entretien d'Inscription et  de Diagnostic".

 

Suite au CCE du 16 juin, un second point a été ajouté "Information sur la mise en oeuvre du plan de rebond".

 

Comme on pouvait s'y attendre, la réunion, plutôt que de durer 3h30 n'a pu en fait se tenir que sur 1h à peine. En effet, dès le début, une contestation est arrivée quant à l'ordre d'examen des points inscrits à l'ordre du jour. Une autre contestation concernait le fait que le point deux n'était qu'une information sans consultation...

 

Au final :

  • La CFE-CGC s'est abstenue lors du vote de demande d'inversion des 2 points à l'ordre du jour.
    Explication : l'essentiel n'est pas l'ordre mais d'aborder effectivement le point (la suite de ce CCE nous donnera raison !).
  • La CFE-CGC a voté contre (tout comme la CFDT et l'UNSA) la délibération demandant que le point deux ne soit pas une information mais une information/Consultation.
    Explication : le plan rebond est une décision gouvernementale validée par la majorité des partenaires sociaux au Conseil d'Administration de Pôle Emploi. Notre volonté est de pouvoir enfin aborder ce point et intervenir concernant les conséquences de la mise en oeuvre du plan de rebond, notamment sur le champ des Conditions de Travail.
  • La CFE-CGC a voté contre la délibération mandatant le secrétaire du CCE pour entamer des démarches pour un référé  afin de stopper le plan de rebond.
    Détail du vote :
    • Pour : 9 (CGT, SNU, SUD & SNAP)
    • Contre : 6 (CFE-CGC, CFDT & UNSA)
    • Abstention : 4 (FO)
    • NPPV : 1 (CFTC)

Voilà à quoi nous avons passé les 150 premières minutes de ce CCE, tout cela pour... commencer au point 1 !!!

 

Résultat, après une rapide présentation de l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic (EID), il ne nous restait que très peu de temps pour rentrer dans le fond du sujet, le Directeur Général ayant un avion à prendre pour un déplacement en province !

 

Bilan

4 mai, 16 juin et 22 juin : 3 occasions d'aborder des points importants pour les agents de Pôle Emploi et où nous n'aurons pu traiter que :

  • la validation de procès verbaux (point 1 le 16 juin)
  • Écouter le DG sans pouvoir poser de questions sur le plan rebond (16 juin)
  • Écouter une présentation rapide sur l'Entretien d'Inscription et de Diagnostic, poser quelques questions et avoir une réponse très courte du DG (le 22 juin)

Vous trouvez que cela ne fait pas sérieux ? A la CFE-CGC métiers de l'emploi, c'est exactement ce que nous pensons et c'est ce qui explique nos positions qui ne vont jamais vers la facilité. Si la stratégie de certain semble clairement de faire en sorte que rien ne bouge et que les difficultés s'additionnent afin de récupérer les votes contestataires, à la CFE-CGC métiers de l'emploi, nous pensons qu'il faut agir, influer sur les choix et les décisions plutôt que de rester à aboyer sur le bord de la route en regardant passer la caravane !

 

Pour en revenir au plan de rebond, il nous parait dangereux et inconsidéré de vouloir arrêter le processus alors que les premiers demandeurs d'emploi sont déjà dans les sites avec leur courrier ! Agir de la sorte met directement en danger les agents chargés de les recevoir ! Comment expliquer à quelqu'un que l'aide promise ne pourra arriver maintenant parce que le CCE de Pôle Emploi entame une procédure en référé !

 

Il serait injuste d'accabler uniquement nos petits collègues des autres organisations syndicales, car la Direction Générale, elle aussi a sa part de responsabilité dans l'histoire. A trouver régulièrement des excuses pour ne pas présenter ses projets au CCE, elle introduit consciemment tous les ingrédients pour que l'instance ne puisse pas fonctionner normalement.

 

Nous, à la CFE-CGC, nous ne voulons pas tomber dans le panneau !

 

Bref, au moment où les bleus se roulaient dans le ridicule en Afrique du sud, notre CCE n'avait pas beaucoup meilleure allure !

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 08:52

Un CCE ordinaire s'est déroulé hier. Pour rappel, il s'agissait du même ordre du jour que pour le CCE initialement programmé le 4 mai 2010 (voir cet article).

 

Que dire si ce n'est qu'encore une fois, nous n'avons pas pu aller bien loin !

 

En effet, dès le premier point (approbation des Procès Verbaux), le conflit Direction/CFTC sur le nombre d'élus titulaires/suppléants a ressurgi. Les tribunaux trancheront.

 

Le point 2 était un point d'actualité fait par le DG. A ce moment, celui-ci nous annonce 4 sujets :

  • Le plan Rebond
  • Neptune
  • les négociations/accords en cours
  • le réseau Pôle Emploi 2012

Autant vous dire tout de suite que nous n'avons pas pu dépasser le premier point !!! En effet, le DG avait prévu de dérouler ses 4 sujets et de prendre ensuite la globalité des questions. Cette méthode a tout de suite reçu un refus, chaque organisation syndicale voulant pouvoir intervenir point par point. Cette demande a été rejettée par le DG et nous sommes alors partis dans une série de suspensions de séance, alternativement demandées par des OS ou par le DG.

 

Certaines OS ont voulu rentrer dans un processus de délit d'entrave à l'encontre du DG, ce que la CFE-CGC a refusé, suivi ensuite par l'UNSA. Une délibération est alors sorti en milieu de journée mais n'a été votée qu'en fin de journée ! Entre temps, deux organisations syndicales ont fait volte face (FO et la CFDT).

Vote de cette délibération :

  • POUR : le SNU, SUD, la CGT, la CFTC et le SNAP (soit 10 voix). 
  • CONTRE : CFE-CGC (2 voix)
  • ABSTENTION : CFDT (2 voix)
  • NPPV : FO (4 voix)

Remarque : il n'y avait que 18 votants sur 20, le membre UNSA étant absent ainsi qu'un membre CFDT

 

Position de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi : dès le départ nous avons dit au Directeur Général que ce sujet était sérieux et que nous avions des questions à poser avant d'aller vers une alerte. Nous souhaitions débattre rapidement dans un premier temps sachant qu'en l'absence d'informations détaillées et préalables, il fallait que ce point soit rapidement mis à l'ordre du jour d'une prochaine réunion (le dispositif étant en cours de déploiement). Le DG proposant de rajouter ce point à l'ordre du jour du CCE du 22 juin 2010 nous avons donc maintenu notre position et émis un avis négatif à la délibération.

Faut-il rappeler que ce dispositif, qui est une décision gouvernementale, a été voté majoritairement par les partenaires sociaux lors du conseil d'administration de Pôle Emploi.

Si nous déplorons fortement le fait que des dispositifs soient déployés sans passer par le CCE, les blocages répétitifs de l'instance ne nous aident pas à rentrer dans le fond des dossiers et à faire bouger et évoluer les choses.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 18:25

Veuillez trouver ci-dessous l'ordre du jour du CCE du 16 juin 2010 (qui est en fait la reprise de l’ordre du jour du 4 mai 2010 (explications)).

  1. Approbation des procès verbaux des 16 et 24 mars 2010.
  2. Points d’actualité présentés par le Directeur Général.
  3. Information et consultation sur le référentiel immobilier de Pôle emploi.
  4. Information en vue d’une consultation ultérieure sur la plate forme de débordement.
  5. Bilan de repositionnement des opérations de droit d’option à fin Avril 2010.
  6. Présentation du budget 2010 et du réalisé 2009.
  7. Questions diverses.
Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans CCE