Présentation

  • : CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  • : Facile d'accès, ouvert à tous, ce blog est fait par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi, pour vous informer au quotidien, de ce qui se passe dans Pôle Emploi.
  • Contact

Adhérer

Rejoignez-nous en 1 clic !

 

Bulletin d'adhésion
Mandat de prélèvement SEPA
Les statuts du syndicat

Suivez-nous sur...

Page Twitter de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi
  
Page facebook de la CFE-CGC Métiers de l'Emploi

 

Votre région

Cliquez sur la carte 

France DOM 200 bleu 4Vous souhaitez prendre contact avec un de nos élus ou représentants dans votre région, envoyez-nous un mail à :
syndicat.cfe-cgc@pole-emploi.fr

Calendrier

Calendrier social 2017 (màj 19/09/2017)

septembre 2017 
CCE extraordinairelundi 4 septembre 2017
CCE extraordinairemardi 5 septembre 2017
CCE extraordinairemercredi 6 septembre 2017
CPNFjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 7 septembre 2017
CPNN Classificationjeudi 14 septembre 2017
DSC Politique Déplacement OSvendredi 15 septembre 2017
CPNCvendredi 15 septembre 2017
CCE ordinairemardi 19 septembre 2017
CRATvendredi 22 septembre 2017
CCEvendredi 22 septembre 2017
CPNCvendredi 22 septembre 2017
Multilatérale Baromètre Socialmercredi 27 septembre 2017
DSC Politique Déplacement Régionsmercredi 27 septembre 2017
CPNFmercredi 27 septembre 2017
NAOjeudi 28 septembre 2017
CPNN Classificationvendredi 29 septembre 2017
CPNCvendredi 29 septembre 2017
octobre 2017 
CCE – Règlement Intérieurmardi 3 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 5 octobre 2017
CPNCvendredi 6 octobre 2017
CPNFmercredi 11 octobre 2017
CPNFjeudi 12 octobre 2017
CPNN Classificationvendredi 13 octobre 2017
CPNCvendredi 13 octobre 2017
CPNN Classificationmardi 17 octobre 2017
CPNN Classificationjeudi 19 octobre 2017
DSCvendredi 20 octobre 2017
CPNCvendredi 20 octobre 2017
CCE ordinairelundi 23 octobre 2017
novembre 2017 
CPNCvendredi 3 novembre 2017
CPNS Handicapmardi 7 novembre 2017
CPNFmercredi 8 novembre 2017
CPNFjeudi 9 novembre 2017
CPN 5vendredi 10 novembre 2017
CPNCvendredi 10 novembre 2017
CPNS Accord GPECmardi 14 novembre 2017
CPNFmercredi 15 novembre 2017
CPNFjeudi 16 novembre 2017
CPNC PV/Suivi des avisjeudi 16 novembre 2017
CPNCvendredi 17 novembre 2017
DSCmercredi 22 novembre 2017
CCE Ordinairejeudi 23 novembre 2017
CPNCvendredi 24 novembre 2017
CPNN Séniorsmardi 28 novembre 2017
Groupe de travail retraitemardi 28 novembre 2017
Groupe de travail prévoyancemercredi 29 novembre 2017
décembre 2017 
CPNCvendredi 1 décembre 2017
Commission Suivi MM/Mutexmardi 5 décembre 2017
CPNN Séniorsmercredi 6 décembre 2017
CPNS Egalité Projeudi 7 décembre 2017
CRATvendredi 8 décembre 2017
CPNCvendredi 8 décembre 2017
CPPSS mardi 12 décembre 2017
CPNFmercredi 13 décembre 2017
CPNFjeudi 14 décembre 2017
DSCvendredi 15 décembre 2017
CPNCvendredi 15 décembre 2017
Calendrier Socialmardi 19 décembre 2017
CCE ordinairemercredi 20 décembre 2017

Adresse postale

CFE-CGC Métiers de l'Emploi
38 rue des frères Flavien
75020 Paris

Élections 2016-17

14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 14:54

Voici une information utile émanant de Malakoff-Médéric :

 

victimes d'inondations du​rant le mois de juin 2016.

A ce titre l'action sociale​ Malakoff Médéric​ a ​ décidé de mettre en place​ un dispositif spécifique pour ce genre de situation

 

​​Afin de donner une aide rapide et d'urgence aux personnes qui auraient perdu tout ou partie de leur habitation principale.

​​

Pour rappel, il s'agit d'une aide allouée en fonction de la gravité des dommages subis à l'habitation principale

 

Les formalités sont simples, il faut recueillir :

  • Déclaration de la mairie de reconnaissance du sinistre, (la reconnaissance de Catastrophe naturelle n'est pas indispensable car certaines communes ont été sinistrées sans figurer pour autant dans la liste parue le 13/06 dernier au Journal Officiel)
  • Déclaration faite par le participant auprès de son assurance faisant mention du montant du sinistre,
  • Le cas échéant l’avis d’imposition du demandeur,
  • RIB du demandeur.

...

 

Si la demande émane d'un salarié pour enclencher une aide, il doit contacter le 09.80.98.00.31, en spécifiant qu'il est salarié Pôle Emploi.

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Mutuelle - Prévoyance
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 11:28

Après plusieurs semaines de négociation, l’ « Accord du 25 janvier 2016 portant révision de l'Accord du 18 mars 2011 et ses avenants relatif à l'Assurance complémentaire santé et la prévoyance au sein de Pôle Emploi » a été valablement signé (CFE-CGC, CFDT, FO, CFTC, SNU). Seule la CGT n’a pas apporté sa signature.

 

Comme nous vous l’expliquions durant la négociation, cette accord portant révision se déroulait dans la contrainte du Contrat Responsable (voir document sur wwww.cfecgc-metiersdelemploi.fr ) ; contrainte quasi incontournable.

 

Ainsi certaines baisses étaient inévitables afin de nous ramener au plafond. Malgré tout, la grille de prestation reste de qualité.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi demandait que les changements à la baisse restent sur la seule contrainte du contrat responsable et que les économies permettent de concentrer l’effort sur la partie dentaire. Notre objectif était que ces changements soient peu nombreux et faciles à comprendre. La négociation a amené à un peu plus de changements, avec des baisses que nous n’aurions pas souhaitées comme sur la prime naissance. Mais, comme pour tous les accords, c’est sur la globalité d’un texte que l’appréciation à apporter la signature s’évalue et ce panier reste un panier de bon niveau, de très bon niveau même. C’est pourquoi, après avis unanime de son Conseil d’Administration, la CFE-CGC Métiers de l’Emploi a apporté sa signature.

 

Et maintenant, que va-t-il se passer ?

 

Rien ne change en 2016, le contrat actuel courant jusqu’à la fin de l’année 2016. Le nouveau contrat ne commencera lui qu’à partir du 1er janvier 2017.

Cette révision de l’accord de 2011 était nécessaire avant de se lancer dans le long et lourd processus de l’appel d’offre. Celui-ci prendra plusieurs mois et, selon le résultat, il fallait aussi prévoir le temps technique nécessaire à l’installation du nouveau prestataire éventuel. En effet, si le prestataire actuel remporte l’appel d’offre il n’y aurait alors qu’une transition technique mais il faut prévoir le cas tout aussi probable où le prestataire désigné à l’issue du processus est différent.

 

Quels vont être les changements à partir de 2017 ?

 

Vous trouverez ci-dessous la nouvelle grille de prestation pour le volet santé.

 

 

 

Mutuelle, où en sommes nous ?

N’oublions pas qu’au delà de la seule partie maladie, cet accord portait aussi sur la prévoyance. Pour ce dernier, les changements seront surtout le résultat de la volonté d’équilibrer le processus, certaines options s’annonçaient ainsi potentiellement très déficitaires.

 

Voici les garanties concernant le volet prévoyance à partir de 2017

Mutuelle, où en sommes nous ?
Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Mutuelle - Prévoyance Actualités
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 15:32

La dernière réunion de négociation sur la mutuelle/prévoyance s'est tenue le jeudi 10 décembre 2015.

 

Pour comprendre le contexte, les enjeux et les contraintes de la négociation, merci de vous reporter à l'article précédent.

 

Cette dernière réunion, dans la continuité de la précédente, a été l'occasion de faire le point sur les demandes de modification de la grille des prestations que ce soit pour la mutuelle et pour la prévoyance. 

 

Du côté de la Mutuelle Santé

 

La CFE-CGC Métiers de l'Emploi est restée sur la même position que lors des précédentes réunions. Nous nous inscrivons dans les modifications imposées par le contrat responsable (optique et plafonnement pour le hors CAS (Contrat d'Accès aux Soins) et surtout nous ne demandons pas de baisser les taux de remboursement de certaines prestations alors que nous pouvons réviser l’accord sans cela.

 

Les seules modifications, imposées par le contrat responsable, génèrent une économie sur les dépense de près de 7%. Ainsi la CFE-CGC Métiers de l'Emploi a demandé en retour une amélioration de la partie dentaire et en particulier de ce qui touche aux implants et aux prothèses.

En effet, à nos yeux, il faut que cette amélioration soit visible et que l'impact soit significatif pour les agents qui renoncent souvent à se soigner dans ce domaine.

 

A coté de cela, d'autres organisations syndicales ont fait une demande commune de modifications.

Cette proposition, commune à 3 OS, prévoit 9 baisses de taux de remboursement !

Si nous retrouvons la même demande que la notre sur les prothèses et les implants, nous voyons apparaitre une demande de remboursement de la parodontologie non remboursée par la Sécurité Sociale. Mais, pour apporter une nouvelle prestation, il faut bien trouver une ressource supplémentaire et  c’est pour cela que leur panier de remboursement comporte 9 baisses par rapport à notre contrat actuel et surtout qui ne sont absolument pas du fait du contrat responsable. I s’agit bien une demande de FO, de la CFDT et du SNU.  Ainsi ils demandent la baisse de certains plafonds sur les actes médicaux généralistes, les chambres particulières pour les hospitalisations ordinaires et les chambres particulières pour la maternité, les frais d’accompagnement enfants à charge – de 14 ans ou adulte de + de 70 ans, les spécialistes, la radiologie et sur le forfait naissance.

 

La CFE-CGC Métiers de l'Emploi a exprimé son incompréhension face à ces demandes dont l'impact sur l'économie du dispositif est minime du fait de la faible occurrence avec un impact de -0.1% (chambre), généraliste (-0.07%), spécialiste     (-0.08%), et de -0.15% (radiologie). De plus, et c'est surtout sur ce point que la    CFE-CGC Métiers de l'Emploi demande à FO au SNU et à la CFDT de réviser leur demande, c'est sur les naissances. En effet, leur demande de passage du forfait de 20% à 10% est réellement significative. Le plafond mensuel de la sécurité sociale étant actuellement de 3170€, le passage de 20% à 10% entraine une baisse du forfait de 317€ par naissance !

Nous gardons malgré tout une lueur d'espoir dans la mesure où durant la réunion la baisse demandée est passée de -10% à -5% et qu'une des 3 organisations syndicales, FO pour la citer, en est même arrivée à évoquer une demande possible de maintien du forfait actuel.

 

Plus globalement, nous ne comprenons pas comment certaines organisations syndicales, qui produisent des tracts qui inquiètent les agents en parlant de casse du dispositif, proposent des modifications supplémentaires avec pour certaines un impact effectif faible et pour d'autre touchant au forfait naissance. La CFE-CGC Métiers de l'Emploi pense important de maintenir au maximum le dispositif actuel en l'état, de limiter les baisses aux contraintes du contrat responsable et de proposer une amélioration suffisamment significative sur un champ où le renoncement au soin est fort.

 

Du côté de la Prévoyance : Incapacité / Invalidité / Décès

 

Sur la prévoyance, coté décès, nous partons probablement vers un système à 3 options (capital seul, capital et rente éducation, capital et rente conjoint). Si nous avons un temps émis plutôt le souhait d'un système à 2 options, nous ne voyons pas d'obstacle majeur à la proposition de 3 options, même si la répartition des pourcentages restent à nos yeux à discuter.

 

Toujours sur la prévoyance mais côté incapacité/invalidité, tout le monde va dans le sens du maintien du dispositif. Il ne reste que la question de la subrogation totale demandée par certains.

La CFE-CGC Métiers de l'Emploi n'a aucune religion sur le sujet mais a surtout demandée qu’un dispositif soit mis en place pour qu’il n’y ait plus de ruptures de rémunération. Pour la CFE-CGC Métiers de l’Emploi, ce qui compte plus que tout c’est  le résultat bien plus que la modalité.

L'employeur a présenté un dispositif qui semble pouvoir fonctionner et surtout a affiché sa volonté d'avoir un système unique dans tous les établissements et non plus une application plus ou moins suivie de consignes et méthodes de gestion, ce qui produit de grosses difficultés pour certains agents de certains établissements.

 

Enfin, pour terminer ce point, reste à parler de la fin de cette négociation. Une dernière réunion est programmée le 17 décembre. En fait, comme il s'agit d'une révision de l'accord précédent et non d'un nouvel accord, il s'agit de l'adoption d'amendement au texte actuel et non d'une réécriture complète. La réunion du 17 décembre consistera donc à une relecture de ces points (rapidement balayés en fin de séance de la réunion du 10 décembre) et à une discussion finale sur le panier de prestation sur la mutuelle et la prévoyance.

 

Il est clairement de l'intérêt de tous, direction, organisations syndicales et donc des agents, de clôturer rapidement ce sujet pour lancer le processus d'appel d'offre, processus très long et fastidieux et qui ne peut souffrir la moindre approximation.

 

Communication Mutuelle Prévoyance , Cliquez ICI

 

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Mutuelle - Prévoyance Négociations nationales Actualités
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 08:00

Les deux premières réunions de négociation de l'accord mutuelle/prévoyance se sont tenues les 29 octobre et 5 novembre 2015, la prochaine est prévue pour le 27 novembre.

 

Pour la première, l'objectif n'était pas tant de commencer concrètement la négociation mais plutôt de mettre sur la table des constats, des bilans et prendre connaissance des nouvelles réglementations et contraintes qui vont obligatoirement devoir être prises en compte dans les semaines à venir.

 

Cette négociation s’est ouverte dans un contexte nouveau :

 

  • Le contrat solidaire et responsable issu de la réforme de l’assurance maladie.

Le principe étant la maîtrise des dépenses de santé par une modification des comportements des assurés.

Ce qui a pour conséquence, que les complémentaires santé d’entreprises doivent respecter un cahier des charges, définissant à la fois des interdictions et des obligations de remboursement pour conserver le bénéfice des exonérations sociales et fiscales.

 

 

Important, le contrat actuel, qui a débuté en janvier 2012 se terminera fin décembre 2016, soit après 5 ans.

 

Le processus de négociation qui s’est ouvert  vise donc à définir, par accord, le cahier des charges qui servira à lancer l'appel d'offres.

Comme il s'agira, comme en 2011 et compte tenu de l'importance du dossier, d'un appel d'offre Européen, il faut prévoir au moins 9 mois de processus, sachant qu'il faut aussi prévoir le délai de préparation de mise en œuvre (ce qui peut être plus que nécessaire en cas de changement de prestataire). La négociation doit donc aboutir pour la fin d'année 2015 ou en début d'année 2016.

 

Dans la majeur partie des postes de remboursements, le niveau de prestation pourrait quasiment être le même qu’aujourd’hui, même avec le contrat responsable.

 

Certains postes seront impactés de diverses manières :

 

  • Le poste lunettes : pas de changement en ce qui concerne le remboursement des verres mais plafond maximum de 150 euros pour les montures.

 

  • Le poste dentaire : la mise en place du contrat responsable pourra permettre d’apporter une amélioration sur le remboursement du dentaire.

 

  • Le poste hospitalisation : mise en place du contrat d’accès aux soins auquel les praticiens pourront ou non y souscrire. Il y a un sujet particulier sur ce poste car il pourrait y avoir un reste à charge des salariés concernant les honoraires des praticiens qui n’auront pas souscrit au CAS.

 

Cette négociation concerne aussi le contrat de prévoyance qui aujourd’hui est le contrat qui pose le plus de question quant à son équilibre financier.

 

Mutuelle et prévoyance du point de vue de la CFE-CGC Métiers de l’Emploi :

 

  • S’inscrire dans le contrat responsable pour conserver le bénéfice des exonérations sociales et fiscales,
  • Conserver une réserve financière dont le montant reste à définir,
  • Garantir le niveau des prestations santé,
  • Améliorer les prestations dentaires et plus particulièrement Prothèses / implants,
  • Envisager un dispositif optionnel pour palier aux risques de reste à charge des honoraires en cas d’hospitalisation hors CAS,
  • Tout mettre en œuvre pour ne pas augmenter la cotisation mutuelle,
  • Conserver la clé de répartition employeur/salarié,
  • Tout mettre en œuvre pour qu’il n’y ait pas de rupture de paiement lors des passages en longue maladie soit par la subrogation total soit par un autre système,
  • Garantir le maintien du revenu en cas de maladie pas moins mais pas plus que lorsque l’on travaille.

 

 

 

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Mutuelle - Prévoyance Actualités
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 09:25

Un accord mutuelle / prévoyance vient d'être signé par : la CFE-CGC, la CFDT, le SNU et la CFTC.

Cet accord est la conséquence direct de la loi de sécurisation de l'emploi de juin 2013 et porte sur l'évolution du dispositif de portabilité.

 

Pour mieux comprendre voici les explications apportées par la Direction Générale aux Organisations Syndicales:

 

La portabilité est un dispositif permettant à un salarié ayant bénéficié de régimes obligatoires de frais de soins de santé et de prévoyance au sein de son entreprise de conserver le bénéficie de ces régimes à titre gratuit lorsqu’il quitte cette entreprise pour une durée égale à celle de leur dernière contrat de travail (dans la limite de douze mois) à condition que celui-ci perçoive l’allocation de retour à l’emploi pendant la durée de maintien (portabilité des droits à la mutuelle et à la prévoyance).

 

La loi n° 2013-504 du 14 juin 2013 a modifié le dispositif de portabilité des régimes obligatoires de frais de soins de santé et de prévoyance selon des dispositions décrites dans l’article L911-8 du Livre IX – Titre 1 du Code de la Sécurité sociale.

 

Les principales modifications du dispositif sont les suivantes :

·         La durée maximale de la portabilité est portée de neuf à douze mois

·         Le financement est à la charge de l’employeur et des salariés en activité, l’ex salarié ne participe plus au financement du maintien des garanties dont il bénéficie.

 

Dès 2014, ces modifications ont un impact sur l’équilibre des régimes frais de soins de santé et prévoyance et donc sur le montant des cotisations.

 

Pôle emploi prévoit la mise en place de ces modifications aux dates prévues dans la  loi n° 2013-504 du 14 juin 2013:

·         au titre des garanties frais de soins de santé à compter du 1er juin 2014,

·         au titre des garanties prévoyance à compter du 1er juin 2015.

 

Après la réintégration dans le revenu à déclarer de la participation de l'employeur, voici une nouvelle mesure qui s'impose à nous et qui aura un impact sur nos cotisations (part salarial et employeur).

 

Vous trouverez sur l'intranet la page explicative de la Direction avec en fichier PDF, les nouveaux montants des cotisations.

Lien intranet

Lien extranet

 

 

Bien tenté !

Durant les négociations, l'employeur a essayé d'intégrer une modification du barème de remboursement dans le domaine de l'optique concernant le rythme et le montant de remboursement des lunettes. Pourquoi ce changement ? parce qu'un décret est sur le point de sortir et qu'il est plus pratique d'anticiper.

Cette tentative a été catégoriquement refusée par l'ensemble des organisations syndicales appelées à négocier qui estiment qu'il faut attendre un texte et que c'est seulement ensuite qu'il faut apporter les modifications qui s'imposeront à nous.

Publié par la CFE-CGC Métiers de l'Emploi - dans Mutuelle - Prévoyance
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 06:31

Vous trouverez ci-dessous toute une série de documents (source DG) relatifs à la mutuelle et à la prévoyance. Ces documents doivent en principe être disponible sur l'intranet à partir d'aujourd'hui, lundi 12 décembre 2011.

 

Vous y trouverez aussi le courrier adressé aux retraités. Nous vous le mettons en ligne car nous ne sommes pas certains que tous auront cette information.

 

Communication agents

Courrier retraités

 

Calculette Mutuelle

Tableau des cotisations régime obligatoire frais de soins

Tableau des taux de cotisation du régimes obligatoires de prévoyance

 

Tableau des cotisations régime facultatif frais de soins (sortants)

Tableau des cotisations du régime facultatif dépendance

 

Tableau des garanties frais de soins de santé

Tableau des garanties incapacité et invalidité

Tableau des garanties décès

 

Documents des services RH où vos devriez trouver les réponses à vos questions

Mutuelle Prévoyance RH - actifs

Mutuelle Prévoyance RH - sortant et sortis

Mutuelle Prévoyance RH - contacts

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Mutuelle - Prévoyance
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 14:55

Comme nous vous l'annoncions lundi soir dans cet article, une réunion technique s'est tenue mercredi 9 novembre 2011 au sujet de la mutuelle et de la prévoyance.

 

Pour rappel, il s'agit de la fin d'un processus qui a commencé par une négociation pour un cahier des charges (voir accord et avenant) pour un futur dispositif santé et prévoyance commun à l'ensemble des agents de Pôle Emploi.

 

Toujours pour rappel, la CCN avait dans son article 49 suffisamment verrouillé les négociations (voir son §2)  pour en arriver à un véritable "meilleur des 2".

 

La procédure retenue pour l'appel d'offre s'appelle : "Dialogue compétitif" et comportait 2 lots, un pour les frais de soins de santé et un pour la prévoyance et la dépendance. Le processus a commencé le 13 mai 2011 (publication de l'avis d'appel à la concurrence) pour se terminer le 16 août 2011 (date limite de réception des offres finales). Au fur et à mesure, certains candidats ont été éliminés par non respect des critères de la procédure. Au final, le 4 novembre, le Directeur Général a signé les contrats sachant que la mise en oeuvre effective est pour le 1er janvier 2012.

 

Lors de cette réunion, nous avons eu toutes les explications sur le système de notation ainsi que sur les notes amenant au résultat que nous communiquions lundi 9 novembre 2011. Le résultat est alors assez clair et montre que le critère du prix a été déterminant alors que les éléments techniques étaient beaucoup plus proches

 

Maintenant, la question que beaucoup se pose est de savoir " combien cela va me coûter ? ". Nous ne répondrons pas directement à cette question tant que nous n'aurons pas eu tous les éléments. En effet, si les pourcentages nous ont été donnés, il convient de reprendre l'accord pour voir que le mode de calcul pour la santé est plus compliqué que la seule application d'un pourcentage.

 

Prévoyance/Dépendance :

Pour les agents privés, tous les taux seraient à la baisse avec une garantie supérieure, ceci pour toutes les tranches et pour toutes les catégories d'emploi.

 

Pour les agents publics, les taux seraient aussi à la baisse sauf pour le maintien du revenu, légèrement à la hausse.

 

Un problème reste à résoudre en conséquence de la clôture des contrats antérieurs.En effet, il reste un excédent de 21m€ d'un coté et un déficit de 14m€ de l'autre (public). Ce déficit est le résultat du fait qu'à la mise en place du contrat de prévoyance obligatoire à l'ANPE, le prestataire a fait l'avance de fond. Cette avance était remboursée par une contribution de 0.3%. Mais du fait que, en optant les agents publics quittaient un dispositif pour un autre faisait que mécaniquement, il y a moins de contributeurs à ce remboursement. De l'autre coté, le prestataire s'est retrouvé avec un nombre d'adhérents largement supérieur à celui du marché initial. La Direction souhaite que les 21m€ soient injectés dans le dispositif et que les 14m€ soient l'objet d'un remboursement de 0.12% ce qui permettrait en contre partie de garantir les taux sur la durée du contrat (sauf modification réglementaire). Cette question a beaucoup fait débat et devra faire éventuellement l'objet d'un accord. Malgré tout, si aux taux offerts par le prestataire nous ajoutions ces 0.12%, les taux finaux seront toujours inférieurs aux taux précédents.

 

Santé :

Là encore il convient de rappeler que le mode de calcul n'est pas simple. En effet, il ne convient pas de prendre 25% du forfait pour calculer la cotisation de chaque agent.

Le chapitre 3  de l'accord précise que c'est au global que la contribution de l'employeur est de 75% et de 25% à l'ensemble des agents en activité. De plus, un agent ne peut cotiser plus de 60% du forfait.

L'accord, qui est la reprise du processus antérieurement connu, prévoit donc le calcul de taux à appliquer pour en arriver à ce résultat de 75%/25% au global.

 

Malgré tout, et dans l'attente des prix et des taux définitifs, nous pouvons vous dire que l'augmentation de la cotisation sera modeste, sachant surtout qu'il ne faut pas oublier que les prestations seront largement meilleures (regardez par exemple les postes "optique et dentaire").

 

Important : après la remise des dossiers, il faut se souvenir qu'une loi a doublé la taxe sur les mutuelles santé passant de 3.5% à 7%.

 

Résultat : nous pensons que tout compris (nouveau tarif et nouvelle taxe), la hausse devrait pouvoir être inférieure à 5€ pour la majorité des agents. Encore une fois, il ne faut pas oublier que les garanties seront largement supérieures.

 

Attendons maintenant d'avoir les éléments précis sachant qu'une vaste communication sera faite en direction des agents. Pour la grande majorité (agents privés), le transfert sera simple dans la mesure où le prestataire reste le même. Reste les agents publics pour qui il conviendra d'être attentif pour que le transfert génère le minimum d'inconvénients.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Mutuelle - Prévoyance
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 17:36

A la fin d'un long processus, voici le résultat suite au dialogue compétitif concernant la mutuelle et la prévoyance qui sera celle de l'ensemble des salariés de Pôle Emploi à partir de janvier 2012.

 

Frais de soin de santé : Malakoff Médéric (en groupement avec l'UNPMF)

 

Prévoyance : UNPMF (en groupement avec Malakoff Médéric)

 

Une réunion technique se tiendra mercredi 9 novembre 2011 à la Direction Générale. Nous aurons alors les éléments d'information détaillés sur le choix des prestataires retenus.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Mutuelle - Prévoyance
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 10:43

Suite à la découverte d'une fragilité dans l'accord sur la mutuelle (concernant l'Alsace et la Moselle), un avenant a été élaboré et signé le 5 mai 2011.

 

Concrètement, plutôt que d'avoir un niveau de prestation spécifique pour ces 3 départements, les prestations seront identiques au reste du territoire mais avec des cotisations minorées. Le risque était grand d'avoir une non application des exonérations sociales et fiscales.

 

Cet avenant a aussi été l'occasion de clarifier certains passages de l'accord.

 

Direction et organisations syndicales ont accepté un légère perturbation du calendrier social afin d'aller au plus vite. Ainsi le calendrier serré de l'appel d'offre n'est pas modifié (pour rappel, l'objectif de mise en oeuvre est janvier 2012).

 

L'article sera modifié et intégrera l'avenant dès qu'il sera disponible.

 

 

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Mutuelle - Prévoyance
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 06:59

Suite à la signature de l'accord pour une nouvelle mutuelle/prévoyance au sein de Pôle Emploi, le processus de mise en oeuvre est maintenant engagé.

 

Lors d'une réunion, le 10 avril 2011, un rétro planning nous a été présenté. Celui-ci va débuter très rapidement et se terminera fin octobre 2011, afin que la mise en oeuvre puisse se faire pour le 1er janvier 2012. Le chahier des charges présenté reprend intégralement l'accord du 18 mars 2011.

 

Les organisations syndicales seront associées au dialogue compétitif qui s’engage. La CFE-CGC métiers de l'emploi y participera activement.

 

Par contre, compte tenu du caractère hautement sensible de ce dossier, il a été expressément demandé aux participants de ne divulguer aucune information contenu dans ce dossier, sous peine de rendre caduc l’appel d’offre européen. De même, il a été rappelé que les membres participants à ces réunions ne devaient pas avoir de relations directes ou indirectes avec tout organisme en capacité de répondre à cet appel d’offres.

Publié par la CFE-CGC métiers de l'emploi - dans Mutuelle - Prévoyance